Laurence Bertrand Dorléac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorléac.
Laurence Bertrand Dorléac
Portrait de Laurence Bertrand Dorléac
Biographie
Naissance
Nationalité Drapeau de la France Français
Thématique
Profession Historien de l'art (d) et écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Institut d'études politiques de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres‎ (d) () et ordre national de la Légion d'honneur ()Voir et modifier les données sur Wikidata


Laurence Bertrand Dorléac, née en 1957, est une historienne de l'art française.

Chercheur au Centre d'histoire de Sciences Po[1] et professeur d'histoire de l'art à Sciences Po, où elle dirige le séminaire Arts & Sociétés et la Lettre du séminaire[2]. Elle a été de 1999 à 2009[3] membre de l'Institut universitaire de France[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

  • 1984 - Docteur en histoire de l'art et en archéologie (Paris I - Sorbonne).
  • 1990 - Docteur en histoire de l'Institut d’études politiques[5] de Paris.
  • 1995 - Habilitée à diriger des recherches.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

  • 1995-2000 - Fondation et direction du département d’histoire de l’art de la Faculté des arts à Amiens.
  • Depuis 2001 - Professeur à Sciences Po. Direction du séminaire Arts et Sociétés de Sciences Po.
  • Depuis 2014 - Avec Thomas Kirchner, codirectrice du programme L’art et le monde de l’art à Paris après 1945, Centre allemand d’histoire de l’art.

Commissariat d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Avec Jacqueline Munck, L’art en guerre, France 1938-1947, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 2012 ; Musée Guggenheim de Bilbao, 2013.
  • Avec Maurice Fréchuret, Exils, Musées nationaux Fernand Léger et Marc Chagall, 2012.
  • Les désastres de la guerre. 1800-2014, Louvre-Lens, 28 mai-6 octobre 2014.

Édition[modifier | modifier le code]

Conseils et associations[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2003 - Membre de l'AICA (Association internationale des critiques d'art).
  • 2009-2012 - Membre du comité scientifique du Musée national Fernand Léger.
  • 2010-2013 - Membre du conseil scientifique de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs.
  • Depuis 2011 - Membre du conseil d’administration de la Fondation Hartung-Bergman.
  • Depuis 2011 - Membre du conseil d’administration de l’École du Louvre (second mandat le 8 mai 2014).
  • 2011-janvier 2014 - Membre du conseil scientifique du Musée d’Orsay.
  • Depuis février 2014 - Membre de la commission des acquisitions de l’établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie.
  • Depuis 2014 - Membre du conseil d’administration du Musée de l’Armée.
  • Depuis 2016 - Élue au Conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques.
  • Depuis 2016 - Présidente de l'Association de l'Encyclopédie des guerres.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l'art : Paris, 1940-1944, Ordre national, Traditions et Modernités, Publications de la Sorbonne, Paris, 1986 (ISBN 2859441220)[6].
  • L'Art de la défaite : 1940-1944, Seuil, 1993[7],[8],[9], réédition collection L'univers historique, 2012.
  • L'Ordre sauvage : violence, dépense et sacré dans l'art des années 1950-1960, collection Art et artistes, Gallimard, 2004[10].
  • Art of the Defeat. France 1940-1944, (en) trad. Jane Mary Todd, Getty Research Institute, 2008[11].
  • Erró, collection Polychrome, Ides et Calendes, 2004.
  • Villeglé. Politique, Ides et Calendes, 2008.
  • Fernand Léger, Les Constructeurs, Réunion des Musées Nationaux, 2008.
  • Après la guerre, collection Art et artistes, Gallimard, 2010[12].
  • Contre-déclin, collection Art et artistes, Gallimard, 2012 (ISBN 978-2-07-013762-6).
  • Chatting with Henri Matisse: The Lost 1941 Interview by Pierre Courthion, avec Serge Guilbaut et Yves-Alain Bois, Getty Foundation Getty Research Institute, 2013.

Directions de publications[modifier | modifier le code]

  • Le Commerce de l'art : de la Renaissance à nos jours, La Manufacture, 1992. (ISBN 2737703255) (ISBN 9782737703256).
  • « Où va l'histoire de l'art contemporain ? », colloque publié par l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, 1997. (ISBN 2840560461) (ISBN 9782840560463).
  • « Image et histoire », avec Christian Delage, dir. André Gunthert in Vingtième Siècle, spécial no 72, octobre - décembre 2001[13]
  • Picasso, l’objet du mythe, co-direction Michaël Androula, École nationale supérieure des beaux-arts, Paris, 2005.

Catalogues d'expositions[modifier | modifier le code]

Direction
  • L’art en guerre. France 1938-1947, avec Jacqueline Munck, Paris-Musées, 2012[14].

(es) trad. Arte en Guerra. France 1938-1947, La Fabrica, Guggenheim, Bilbao, 2013.

  • Les désastres de la guerre. 1803-2014, Somogy-Louvre Lens, 2014[15].
Contributions récentes
  • « Quérir », in dir. Guy Cogeval, Sept ans de réflexion, 2008-2014, Musée d'Orsay, 2014.
  • « La confusion des origines », in dir. Anne Montfort, Sonia Delaunay, Musée d’art moderne de la ville de Paris & Paris-Musées, 2014.
  • « Confused origins », in Sonia Delaunay, Tate Gallery, Londres, 2015.
  • « Vivre pour vivre. Les conditions d’une autre politique », in dir. Camille Morineau, Niki de Saint-Phalle, Grand Palais - RMN, 2014.

(es) trad. « Vivir para vivir. Las condiciones de otra politica », in Niki de Saint-Phalle, Guggenheim Museum Bilbao - La Fabrica, 2015.

  • « L’exposition comme lieu de recherche. Eléments pour un bilan de L’art en guerre. France 1937-1947 », in Patrimoines. Revue de l’Institut national du Patrimoine, n° 10, 2014.
  • « La guerre au dégoût du jour », avec Blaise Truong-Loï, in Chantiers politiques, 2014.
  • "Détourner tout le passé vers l'avenir, ou comment Géricault et Goya donnèrent forme aux malheurs de la guerre", Une brève histoire de l'avenir, dir. Dominique de Font-Réaulx et Jean de Loisy, cat. de l'exposition du Louvre, Hazan/Louvre éditions, 2015.
  • « Qu’est-ce qu’exposer ?», avec Philippe Descola, Pierre Georgel, dir. Monica Preti, in Perspective, actualité en histoire de l’art, I, 2015.
  • "Jean Laude ou le commun des œuvres (1944-1951)" in N. McWilliam, C. Moréteau, J. Lamoureux, Histoires sociales de l'art. Une anthologie critique, vol. 2, Presses du Réel, 2016.
  • «Le verre et ses buveurs», Picasso. Sculptures, dir. Cécile Godefroy et Virginie Perdrisot, Musée national Picasso-Paris, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Somogy, 2016.
  • "Entretien avec Hans Hartung", Beau geste : Hans Hartung, peintre et légionnaire, dir. Fabrice Hergott, Gallimard, 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

  • Marianne Alphant et Pascal Bouhénic, Un œil, une histoire, Zadig Productions, 2016

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]