Laurence Bertrand Dorléac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorléac.
Laurence Bertrand Dorléac
Laurence Bertrand Dorléac, Paris 1 April 2013.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinctions

Laurence Bertrand Dorléac, née en 1957, est une historienne de l'art française.

Chercheur au Centre d'histoire de Sciences Po[1] et professeur d'histoire de l'art à l'Institut d'études politiques de Paris, où elle dirige le séminaire Arts & Sociétés et la Lettre du séminaire[2]. Elle a été de 1999 à 2009[3] membre de l'Institut universitaire de France[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Commissariat d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Avec Jacqueline Munck, L’art en guerre, France 1938-1947, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 2012 ; Musée Guggenheim de Bilbao, 2013.
  • Avec Maurice Fréchuret, Exils, Musées nationaux Fernand Léger et Marc Chagall, 2012.
  • Les désastres de la guerre. 1800-2014, Louvre-Lens, 28 mai-6 octobre 2014.

Édition[modifier | modifier le code]

Conseils et associations[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2003 - Membre de l'Association internationale des critiques d'art (AICA).
  • 2009-2012 - Membre du comité scientifique du Musée national Fernand Léger.
  • 2010-2013 - Membre du conseil scientifique de l’École nationale supérieure des arts décoratifs.
  • Depuis 2011 - Membre du conseil d’administration de la Fondation Hartung-Bergman.
  • Depuis 2011 - Membre du conseil d’administration de l’École du Louvre (second mandat le 8 mai 2014).
  • 2011-janvier 2014 - Membre du conseil scientifique du Musée d’Orsay.
  • Depuis février 2014 - Membre de la commission des acquisitions de l’établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie.
  • Depuis 2014 - Membre du conseil d’administration du Musée de l’Armée.
  • Depuis 2016 - Élue au Conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques.
  • Depuis 2016 - Présidente de l'Association de l'Encyclopédie des guerres.
  • Depuis 2016 - Membre du conseil scientifique de la Bibliothèque nationale de France

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l'art : Paris, 1940-1944, Ordre national, Traditions et Modernités, Publications de la Sorbonne, Paris, 1986 (ISBN 2859441220)[6].
  • L'Art de la défaite : 1940-1944, Seuil, 1993[7],[8],[9], réédition collection L'univers historique, 2012.
  • L'Ordre sauvage : violence, dépense et sacré dans l'art des années 1950-1960, collection Art et artistes, Gallimard, 2004[10].
  • Art of the Defeat. France 1940-1944, (en) trad. Jane Mary Todd, Getty Research Institute, 2008[11].
  • Erró, collection Polychrome, Ides et Calendes, 2004.
  • Villeglé. Politique, Ides et Calendes, 2008.
  • Fernand Léger, Les Constructeurs, Réunion des Musées Nationaux, 2008.
  • Après la guerre, collection Art et artistes, Gallimard, 2010[12].
  • Contre-déclin, collection Art et artistes, Gallimard, 2012 (ISBN 978-2-07-013762-6).
  • Chatting with Henri Matisse: The Lost 1941 Interview by Pierre Courthion, avec Serge Guilbaut et Yves-Alain Bois, Getty Foundation Getty Research Institute, 2013.
  • Nach der Befreiung, Frankreich und die Kunst (1944-1947), Deutsche Kunstverlag, déc. 2016.

Directions de publications[modifier | modifier le code]

  • Le Commerce de l'art : de la Renaissance à nos jours, La Manufacture, 1992. (ISBN 2737703255) (ISBN 9782737703256).
  • « Où va l'histoire de l'art contemporain ? », colloque publié par l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, 1997. (ISBN 2840560461) (ISBN 9782840560463).
  • « Image et histoire », avec Christian Delage, dir. André Gunthert in Vingtième Siècle, spécial no 72, octobre - décembre 2001[13]
  • Picasso, l’objet du mythe, co-direction Michaël Androula, École nationale supérieure des beaux-arts, Paris, 2005.

Catalogues d'expositions[modifier | modifier le code]

Direction
  • L’art en guerre. France 1938-1947, avec Jacqueline Munck, Paris-Musées, 2012[14].

(es) trad. Arte en Guerra. France 1938-1947, La Fabrica, Guggenheim, Bilbao, 2013.

  • Les désastres de la guerre. 1803-2014, Somogy-Louvre Lens, 2014[15].
Contributions récentes
  • « Quérir », in dir. Guy Cogeval, Sept ans de réflexion, 2008-2014, Musée d'Orsay, 2014.
  • « La confusion des origines », in dir. Anne Montfort, Sonia Delaunay, Musée d’art moderne de la ville de Paris & Paris-Musées, 2014.
  • « Confused origins », in Sonia Delaunay, Tate Gallery, Londres, 2015.
  • « Vivre pour vivre. Les conditions d’une autre politique », in dir. Camille Morineau, Niki de Saint-Phalle, Grand Palais - RMN, 2014.

(es) trad. « Vivir para vivir. Las condiciones de otra politica », in Niki de Saint-Phalle, Guggenheim Museum Bilbao - La Fabrica, 2015.

  • « L’exposition comme lieu de recherche. Eléments pour un bilan de L’art en guerre. France 1937-1947 », in Patrimoines. Revue de l’Institut national du Patrimoine, n° 10, 2014.
  • « La guerre au dégoût du jour », avec Blaise Truong-Loï, in Chantiers politiques, 2014.
  • "Détourner tout le passé vers l'avenir, ou comment Géricault et Goya donnèrent forme aux malheurs de la guerre", Une brève histoire de l'avenir, dir. Dominique de Font-Réaulx et Jean de Loisy, cat. de l'exposition du Louvre, Hazan/Louvre éditions, 2015.
  • « Qu’est-ce qu’exposer ?», avec Philippe Descola, Pierre Georgel, dir. Monica Preti, in Perspective, actualité en histoire de l’art, I, 2015.
  • "Jean Laude ou le commun des œuvres (1944-1951)" in N. McWilliam, C. Moréteau, J. Lamoureux, Histoires sociales de l'art. Une anthologie critique, vol. 2, Presses du Réel, 2016.
  • «Le verre et ses buveurs», Picasso. Sculptures, dir. Cécile Godefroy et Virginie Perdrisot, Musée national Picasso-Paris, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Somogy, 2016.
  • "Entretien avec Hans Hartung", Beau geste : Hans Hartung, peintre et légionnaire, dir. Fabrice Hergott, Gallimard, 2016.
  • «La commande publique après 1945», Entretien avec Philippe Bettinelli, Un art d’État, Archives nationales, catalogue de l'exposition, FNAC, 2017
  • «L'art sans politique», catalogue de l'exposition Georges Pompidou et l'art : une aventure du regard, domaine national de Chambord, 2017
  • «1905-1907, le Manifeste de l'art moderne», Histoire mondiale de la France, Patrick Boucheron (dir.), Seuil, 2017

Film[modifier | modifier le code]

  • Marianne Alphant et Pascal Bouhénic, Un œil, une histoire, Zadig Productions, 2016

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]