Kommuna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kommuna
Image illustrative de l’article Kommuna
Le Kommuna en 2008.
Autres noms Volkhov
Type Ravitailleur de sous-marins, dock flottant
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine russe
Chantier naval Severnaïa Verf
Quille posée 12 novembre 1912
Lancement 17 novembre 1913
Commission 14 juillet 1915
Statut actif
Équipage
Équipage 99 (en 2018)[1]
Caractéristiques techniques
Longueur 96 m
Maître-bau 18,57 m
Tirant d'eau 3,67 mm
À pleine charge 3100 t
Carrière
Port d'attache Sébastopol (depuis 1967)

Kommuna est le nom d'un bateau ravitailleur de sous-marins de la Flotte maritime militaire de Russie. Il peut également être qualifié de dock flottant. Lancé en 1913, il est toujours en service[2] et il le plus vieux navire militaire en activité au monde[3].

Description[modifier | modifier le code]

Lancement du navire le 17 novembre 1913.

Il s'agit d'un catamaran, le premier de ce type construit en Russie, destiné au sauvetage de sous-marins construit par l'Empire russe sous licence basé sur le SMS Vulkan de la marine impériale allemande conçu par la Howaldtswerke-Deutsche Werft.

A l'origine, il peut emporté 10 torpilles, 50 tonnes de fuel et peut loger 60 sous-mariniers pour le ravitaillement de petits sous-marins diesel.

L'espace libre traversant permet à un sous-marin en semi-immersion d'accéder au centre du bateau et d'être soulevé par une grue[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le contrat de construction du navire dont le nom d'origine Volkhov est conclu le 5 mai 1912 et, mi-novembre 1912, le montage a commencé sur la cale de halage du chantier naval de Putilov. En novembre 1913, le navire est lancé. Cependant, suite au déclenchement de la Première Guerre mondiale, les tests de réception n'ont commencé qu'au printemps 1915.

Il entre au service de la marine impériale russe dans la Flotte de la Baltique le 15 juin 1915. Le navire a été utilisé aux fins prévues à l'été 1917, lorsque le sous-marin AG-15 a sombré avec une trappe ouverte dans les eaux d'Åland au cours d'une plongée d'entraînement à 13,5 m de profondeur. Malgré le fait qu'une forte tempête ait perturbé les opérations de sauvetage, le 16 juin (29) à 0 heure 50 minutes, les grues de Volkhov ont soulevé le bateau.

Il est utilisé par la Marine soviétique qui lui donne le nom de Kommuna le 31 décembre 1922. Au milieu de 1928, il récupéra le sous-marin britannique HMS L55 (en) coulé le 9 juin 1919 par deux destroyers soviétique à une profondeur de 62 m dans le golfe de Finlande. Durant la siège de Leningrad, il est utilisé pour récupérer les véhicules passant sur le lac gelé Ladoga et divers bateaux coulés dans le port. Tous les membres d'équipage reçoivent après la levée du siège la Médaille pour la Défense de Léningrad.

En 1954, il est modernisé au chantier naval Schelde aux Pays-Bas[1].

Il est depuis 1967 stationné à Sébastopol au sein de la flotte de la Mer Noire[2]. Trop petit pour relever les sous-marins russes actuels, il sert désormais de navire de soutien pour les opérations de secours. Il est modernisé de nouveau en 1984 en Crimée[1].

Le piano à bord qui date de 1914 a été restauré. En 2018, Kommuna, qui est à cette date le plus vieux navire militaire en activité au monde, est équipé depuis 2009 d'un Saab Seaeye Panther-XT Plus, un submersible britannique[1] sans équipage télécommandé capable d'explorer des objets d'une profondeur maximale de 1 000 m. Il a élevé 150 navires au cours de ses 100 ans de carrière[3].

Navires comparables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Marine russe : 101 ans de service actif pour le « Kommuna » ! », sur Le Marin, (consulté le 10 septembre 2019).
  2. a b et c (ru) Dmitry Makarov, « Судно-долгожитель отметило 95-летие ("Rescue-ship celebrates 95th anniversary") », sur gazeta.sebastopol.ua,‎ (consulté le 29 juin 2013)
  3. a et b (ja) « ロシア海軍最古の現役艦:救助船「コムーナ」は艦齢104年! », sur https://fr.rbth.com/,‎ (consulté le 10 septembre 2019).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :