Kazimierz Bartel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kazimierz Bartel
Kazimierz Bartel.jpg
Fonctions
Président du Conseil des ministres de Pologne
-
Président du Conseil des ministres de Pologne
-
Président du Conseil des ministres de Pologne
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
LvivVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Parti politique
Bloc non-partisan pour la coopération avec le gouvernement (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Académie polonaise des arts et sciences
Société scientifique de Lwów (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de l'Aigle blanc
Croix de la Valeur
Ordre national de la Légion d'honneur
Médaille de la commémoration de l'indépendance (1928) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Kazimierz Bartel
signature
Tomb of Kazimierz Bartel (01).jpg
Vue de la sépulture.

Kazimierz Władysław Bartel (né le 3 mars 1882 à Lwów – mort le 26 juillet 1941) est un mathématicien et homme d'État polonais. Il a été Premier ministre de Pologne de 1926 à 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kazimierz Bartel est né le à Lemberg, en Autriche-Hongrie (aujourd'hui Lviv, en Ukraine). Après avoir effectué ses études secondaires, il fréquente le département de génie mécanique de l'École polytechnique de Lwów. Diplômé en 1907, il devient assistant d'enseignement en géométrie, puis professeur en 1914.

Il est conscrit dans l'armée austro-hongroise lors de la Première Guerre mondiale. En 1918, il retourne à Lwów. L'année suivante, en tant que commandant en chef des troupes des chemins de fer (en), il défend la ville lors du siège ukrainien. Bartel est un partisan et un ami du commandant en chef Józef Piłsudski.

Nommé ministre des chemins de fer, il occupe le poste jusqu'en 1920. En 1922, il est décoré de l'ordre militaire de Virtuti Militari. La même année, il devient membre de la Diète de Pologne. En 1926, après le coup d'État de mai de Piłsudski, Bartel devient Premier ministre jusqu'en 1930. À ce moment, il abandonne la politique pour retourner à l'enseignement. Il devient ainsi recteur de l'École polytechnique de Lwów. Il reçoit un doctorat honoris causa et devient membre de la société mathématique de Pologne. À cette époque, il publie ses écrits les plus importants. En 1932, il est décoré de l'ordre de l'Aigle blanc.

En 1937, il est nommé sénateur de Pologne et le demeure jusqu'au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Après l'invasion de la Pologne par l'Union soviétique et l'occupation, il continue à donner ses cours à l'École polytechnique. En 1940, on lui offre un siège au parlement soviétique, ce qu'il refuse.

Le 30 juin 1941, peu après l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne, la Wehrmacht arrive à Lwów. Kazimierz Bartel est arrêté deux jours plus tard et emprisonné dans une prison de la Gestapo. Les nazis lui offrent la tête d'un gouvernement fantoche. Bartel refuse et est exécuté le 26 juillet sur ordre de Heinrich Himmler, peu après la fin du massacre de ses collègues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kazimierz Bartel » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :