Université Louis-et-Maximilien de Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Louis-et-Maximilien de Munich
Image illustrative de l'article Université Louis-et-Maximilien de Munich
Nom original Ludwig-Maximilians-Universität München
Informations
Fondation 1472
Type Université publique
Régime linguistique Allemand
Budget 571,3 millions d'euros (sans clinique universitaire)

1,5 milliards d'euros (avec clinique)

Localisation
Coordonnées 48° 09′ 03″ N 11° 34′ 49″ E / 48.1508, 11.580348° 09′ 03″ Nord 11° 34′ 49″ Est / 48.1508, 11.5803
Ville Munich
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Drapeau de Bavière Bavière
Divers
Site web http://www.uni-muenchen.de/

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Université Louis-et-Maximilien de Munich

Géolocalisation sur la carte : Bavière

(Voir situation sur carte : Bavière)
Université Louis-et-Maximilien de Munich
Entrée principale de l'université

L’université Louis-et-Maximilien de Munich (en allemand, Ludwig-Maximilians-Universität München, LMU) est une université allemande, fondée en 1472 à Ingolstadt et transférée en 1826 à Munich.

L'université est considérée comme l'une des plus renommées d'Europe et a éduqué 34 lauréats du prix Nobel. Elle porte le titre d'Elite-Universität et a été retenue en 2006 par le programme d'initiative d'excellence allemande.

En 2014, l'université Louis-et-Maximilien de Munich a été classée première université d'Allemagne ex æquo par le classement ARWU et deuxième par le classement QS (après l'université de Heidelberg). Elle a aussi été classée meilleure université d'Allemagne par le classement Times Higher Education Ranking 2014/2015 et 29ème mondiale par ce même classement.

Présentation[modifier | modifier le code]

Elle est nommée d’après son fondateur en 1472, le duc Louis IX de Bavière, et le roi Maximilien Ier de Bavière.

Cet endroit fut, le , le lieu de l'arrestation de Hans Scholl et de sa sœur Sophie Scholl, membres de La Rose blanche, une organisation résistante au nazisme.

En 2010, elle accueille annuellement environ 45 000 étudiants, venant de toute l'Europe, d'Amérique et même d'Afrique du Nord. Elle constitue la deuxième plus grande université d'Allemagne.

Elle fait partie du consortium d'universités qui délivre le master européen Mamaself dans le cadre du programme Erasmus Mundus.

Master Sciences des matériaux avec Université de Rennes I, Université de Turin, Université technique de Munich On peut y étudier entre autres la médecine, la biologie, la chimie, la physique, l'art, les mathématiques, les langues, la littérature, la théologie, la psychologie, la pédagogie et l'histoire.

L'université de Munich utilise le centre de calculs et de données du Leibniz Rechenzentrum qu'elle partage avec l'Académie bavaroise des sciences.

Professeurs[modifier | modifier le code]



Étudiants célèbres[modifier | modifier le code]


Recteur (1826-2007)[modifier | modifier le code]

Président (depuis 2007)[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]