Jonathan Zaccaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jonathan Zaccaï
Naissance (48 ans)
Bruxelles, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession Acteur
Films notables JC comme Jésus Christ
Élève libre
Séries notables Le Bureau des légendes

Jonathan Zaccaï est un réalisateur, scénariste et acteur belge né le à Bruxelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Zaccaï, né le à Bruxelles, est est le fils de la peintre Sarah Kalisky et le neveu du dramaturge René Kalisky. Il envisage d'abord une carrière de réalisateur avant de se tourner vers le métier d'acteur. Après un passage par la publicité, il figure dans de nombreux spots diffusés pour certains en Grande-Bretagne et quelques apparitions au cinéma (La Révolte des enfants, 1991) et à la télévision (Lifeline, 1996), il campe le petit ami insatisfait de Corinne Debonnière dans Petite Chérie (2000) d'Anne Villacèque. Sa carrière lancée, il joue dans Les Déclassés (2001) et Reines d'un jour (2000). Dans des premiers longs métrages, il incarne le compagnon maladroit d'Hélène Fillières dans Bord de mer (2002) de Julie Lopes-Curval, et danse Le Tango des Rashevski (2003) pour Sam Garbarski.

Le grand public le découvre véritablement aux côtés d'Agnès Jaoui et Karin Viard dans Le Rôle de sa vie (2004), puis dans un rôle de mort-vivant dans Les Revenants (2004) de Robin Campillo. Il partage en 2005 avec Hélène de Fougerolles la tête d'affiche du film Le plus beau jour de ma vie, une comédie populaire sur le mariage. Dans un registre plus noir, il incarne un agent immobilier escroc aux côtés de Romain Duris dans De battre mon cœur s'est arrêté de Jacques Audiard.

En décembre 2010, il fait partie du jury de la seconde édition du Festival de Cinéma Européen des Arcs, jury présidé par Thomas Vinterberg, avec notamment la comédienne Connie Nielsen.

En février 2011, lors de la première cérémonie des Magrittes du cinéma, il reçoit le Magritte du meilleur acteur pour le film Élève libre[1].

En janvier 2014, il est à l'affiche du film Je te survivrai de Sylvestre Sbille qui a remporté le Magritte du premier film[2].

En 2015, il joue dans la coproduction helvético-québécoise Miséricorde, réalisée par Fulvio Bernasconi.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]