Sylvestre Sbille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sylvestre Sbille est un réalisateur et scénariste belge originaire de Namur[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fruit des années 1970, Sylvestre Sbille ne porte ni le nom de son père (l’économiste Paul Jorion), ni celui de sa mère (l’écrivain Corinne Hoex). Après des études à l’Université libre de Bruxelles (Histoire de l’art et archéologie), il fait l’INSAS, en section montage. Après un cursus comme monteur, et à différents postes sur des longs métrages, il partage à présent son temps entre le documentaire (Au bord du monde – Saint Kilda, 2007, Que les Diables m’emportent, 2014) et la fiction (Les Demoiselles, 2004, Le grand jeu, 2010, Je te survivrai)[2]. Il écrit également dans les colonnes culture du journal L’Echo[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.rtbf.be/vivacite/article_sylvestre-sbille-realisateur-namurois-invite-d-aller-retour?id=8279662
  2. http://cinema.nouvelobs.com/personnalites/226061-sylvestre-sbille/biographie
  3. Elli Mastorou, « Sylvestre, un Namurois au fond du trou », L'Avenir, no 111,‎ , p. 14-15
  4. Didier Beclard, « Sylvestre Sbille reçoit le Magritte du premier film », sur lecho.be, (consulté le 16 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]