Nicolas Saada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Saada
Naissance (56 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Réalisateur, scénariste, journaliste, animateur de radio, critique de cinéma

Nicolas Saada, né le à Paris, est un scénariste et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Saada est réputé pour son émission de radio Nova fait son cinéma, consacrée aux musiques de film, qu'il a animée entre 1993 et 2007 sur Radio Nova à Paris. Il a aussi été chargé de programmes au sein de l'unité fiction d'Arte, entre 1992 et 1998, au côté de Pierre Chevalier, et a travaillé sur plus d'une centaine de téléfilms.

Journaliste aux Cahiers du cinéma (1988-2000), il s'est longtemps spécialisé dans le cinéma américain et asiatique[1].

En 1999, il coécrit son premier scénario pour un film de Pierre Salvadori, Les Marchands de sable. Suivront d'autres collaborations avec, entre autres, Arnaud Desplechin.

En 2004, il réalise son premier court métrage, Les Parallèles, nommé au César du meilleur court métrage en 2005.

Puis en 2009 sort son premier long métrage, Espion(s), nommé la même année pour le prix Louis-Delluc du premier film et l'année suivante pour le César du meilleur premier film.

En 2012, il tourne le court métrage Aujourd'hui avec Bérénice Bejo et, dans une courte apparition, Frederick Wiseman.

En 2015 sort sur les écrans son deuxième long métrage, Taj Mahal, tourné en Inde et interprété par la jeune actrice Stacy Martin. Le film est sélectionné aux festivals de Telluride, Venise, et Gand.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Faites de beaux rêves (série, épisode Le Rêve de Serge Malik)
  • 2018 : Thanksgiving (mini-série, 3 épisodes)

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quelques articles en ligne, Cineressources.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]