Jessica Ennis-Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jessica Ennis)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ennis (homonymie).
Jessica Ennis-Hill
Image illustrative de l'article Jessica Ennis-Hill
Jessica Ennis après sa victoire aux Jeux olympiques de 2012
Informations
Disciplines Heptathlon, 100 mètres haies
Période d'activité 2003 - 2016
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (31 ans)
Lieu Sheffield
Taille 1,65 m (5 5)
Poids 57 kg (125 lb)
Entraîneur Tony Minichiello
Records
Heptathlon : 6955 pts (2012)
Distinctions
Trophée de l'athlète européen de l'année en 2012
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 -
Championnats du monde 3 1 -
Champ. du monde en salle 1 1 -
Championnats d'Europe 1 - -
Jeux du Commonwealth - - 1

Jessica Ennis-Hill, (née Jessica Ennis le à Sheffield) est une athlète britannique spécialiste de l'heptathlon, d'origine jamaïcaine par son père et anglaise par sa mère. Au cours de sa carrière, elle gagne les titres de championne du monde en plein air et en salle et de championne d'Europe, avant d'être sacrée championne olympique le 4 août 2012 à Londres. Médaillée d'argent quatre ans plus tard à Rio de Janeiro, Jessica Ennis-Hill met dans la foulée un terme à sa carrière sportive.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jessica Ennis termine cinquième des Championnats du monde d'athlétisme jeunesse 2003 de Sherbrooke avant de prendre, dès l'année suivante, la huitième place des Championnats du monde juniors. En début de saison 2005, l'athlète britannique remporte la médaille d'or de l'heptathlon des Championnats d'Europe junior d'athlétisme 2005, signant avec 5 891 points un nouveau record national junior.

Jessica Ennis-Hill en 2013 à Londres
Jessica Ennis lors des Championnats du monde 2011

Elle dispute sa première compétition majeure internationale en catégorie sénior à l'occasion des Jeux du Commonwealth de 2006 de Melbourne. Représentant l'équipe d'Angleterre, elle remporte la médaille de bronze de l'heptathlon avec 6 269 points. Peu après, Ennis termine à la 8e place des Championnats d'Europe de Göteborg avec 6 287 points. En 2007, elle échoue au pied du podium des Championnats du monde d'Osaka mais améliore son record personnel de l'heptathlon avec 6 469 points[1].

En juin 2008, après une blessure lors du meeting de Götzis, des tests révèlent qu'elle souffre d'une fracture à la cheville[2]. Cette blessure la prive des jeux de Pékin et la tient éloignée des pistes durant douze mois.

Championne du monde (2009)[modifier | modifier le code]

Elle remporte la médaille d'or aux Championnats du monde 2009 à Berlin avec 6 731 points, devançant l'Allemande Jennifer Oeser et la Polonaise Kamila Chudzik. Lors de ce concours, marqué par l'absence de Carolina Klüft, la triple tenante du titre, elle prend la tête dès la première épreuve du 100 mètres haies, puis accentue son avance lors du saut en hauteur. Elle établit ensuite sa meilleure performance personnelle lors du lancer du poids avant de remporter sa troisième épreuve de la première journée. Lors de la deuxième journée, elle cède des points face à ses concurrentes dans le saut en longueur puis le javelot avant de remporter sa série du 800 mètres. Elle devient ainsi la première britannique championne du monde de la discipline, performance que ses compatriotes Denise Lewis, championne olympique à Sydney, et Kelly Sotherton, médaillée de bronze aux jeux d'Athènes et aux mondiaux d'Osaka, n'ont pas réussi à accomplir.

Elle est faite Membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE) à l'occasion de la Queen's Birthday honours list le 11 juin 2011, pour services rendus à l'athlétisme[3]. Elle est faite Commanders de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) à l'occasion de la New Year Honours en 2013, pour services rendus à l'athlétisme[4]

Lors des championnats du monde en salle 2012 à Istanbul, elle termine médaillée d'argent au pentathlon derrière l'Ukrainienne Nataliya Dobrynska, qui réalise un record du monde de la discipline avec 5 013 pts ; Dobrynska est la première femme à dépasser les 5 000 points.

En mai 2012, la Britannique améliore de 83 points son record personnel à l'heptathlon en totalisant 6 906 pts lors de sa victoire au meeting de Götzis. Elle améliore à cette occasion ses performances au lancer du javelot (47,11 m) et sur 200 m (22 s 88), et égale son record personnel du saut en longueur avec 6,51 m[5]. Cette performance est également le meilleur résultat à l'heptathlon depuis la saison 2007 et le record d'Europe de la Suédoise Carolina Klüft avec 7 032 points[6] et elle lui permet aussi de passer au huitième rang mondial de tous les temps [7].

Titre olympique (2012) et mondial (2015)[modifier | modifier le code]

Le 4 août 2012, Jessica Ennis remporte la médaille d'or de l’heptathlon aux Jeux olympiques de Londres. En fin d'année 2012, elle est élue athlète européenne de l'année[8]. Eloignée des pistes en 2013 et 2014 pour blessure et maternité, elle fait son retour en 2015 où elle réalise les minimas pour les Championnats du monde de Pékin.

6 ans après son titre mondial à Berlin, la Britannique s'impose pour la 2de fois de sa carrière en championnats du monde où elle réalise 6 669 points, marque suffisante pour remporter le titre planétaire[9]. Elle devance la Canadienne Brianne Theisen-Eaton (6 554 pts) et la Lettone Laura Ikauniece-Admidiņa (6 514 pts)[9].

Vice-championne olympique (2016) et retraite[modifier | modifier le code]

Durant la saison hivernale 2016, Jessica Ennis-Hill annonce son forfait pour les Championnats du monde en salle de Portland suite à une blessure. Elle revient sur les pistes fin juin où elle s'impose au Mehrkampf-Meeting Ratingen avec 6 733 points, notamment grâce à un gros record personnel au saut en longueur (6,63 m)[10]. Favorite pour les Jeux olympiques de Rio où elle tente de conserver son titre acquis en 2012, elle est finalement battue lors des Jeux par la Belge Nafissatou Thiam qui est sacrée avec 6 810 pts, devant la Britannique (6 775). Il s'agit de la 2de médaille olympique consécutive pour Ennis-Hill[11].

Le 13 octobre 2016, Jessica Ennis decide de mettre un terme à sa carrière sportive[12]. Le 30 novembre, elle est declarée championne du monde 2011 suite à la disqualification de Tatyana Chernova pour dopage[13]. L'IAAF annonce le 26 juillet 2017 qu'une cérémonie pour remettre la médaille aura lieue le 6 août 2017 pendant les Championnats du monde de Londres[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 2014, Jessica Ennis-Hill annonce sa non-participation aux Jeux du Commonwealth de la même année pour cause de maternité[15]. En juillet suivant, elle met au monde son premier enfant, un garçon prénommé Reggie[16].

Le 16 mars 2017, elle annonce sa seconde maternité[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Points
2003 Championnats du monde jeunesse Sherbrooke 5e Heptathlon 5 311
2004 Championnats du monde juniors Grosseto 8e Heptathlon 5 542
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 1re Heptathlon 5 891
Universiade Izmir 3e Heptathlon 5 910
2006 Championnat d'Europe Göteborg 8e heptathlon 6 287
Jeux du Commonwealth Melbourne 3e Heptathlon 6 269
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 6e Pentathlon 4 716
Multistars Florence 1re Heptathlon 6 388
Coupe d'Europe Yalta 1re Heptathlon 6 399
Championnats d'Europe espoirs Debrecen 3e 100 m haies 13 s 09
Championnats du monde Osaka 4e Heptathlon 6 469
Coupe du monde des épreuves combinées 2e Heptathlon 19 256
2009 Championnats du monde Berlin 1re Heptathlon 6 731
2010 Championnats du monde en salle Doha 1re Pentathlon 4 937
Multistars Florence 1re Heptathlon 6 587
Hypo-Meeting Götzis 1re Heptathlon 6 689
Championnat d'Europe Barcelone 1re heptathlon 6 823
2011 Hypo-Meeting Götzis 1re Heptathlon 6 790
Championnats du monde Daegu 1re Heptathlon 6 751
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 2e Pentathlon 4 965
Hypo-Meeting Götzis 1re Heptathlon 6 906
Jeux olympiques Londres 1re Heptathlon 6 955
2015 Championnats du monde Pékin 1re Heptathlon 6 669
2016 Mehrkampf-Meeting Ratingen Ratingen 1re Heptathlon 6 733
Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e Heptathlon 6 775

Records personnels[modifier | modifier le code]

Heptathlon
Épreuve Performance Lieu Date
100 m haies 12 s 54 Drapeau : Royaume-Uni Londres 3 août 2012
Saut en hauteur 1,95 m Drapeau : Italie Desenzano del Garda 5 mai 2007
Lancer du poids 14,67 m Drapeau : Corée du Sud Daegu 29 août 2011
200 m 22 s 83 Drapeau : Royaume-Uni Londres 3 août 2012
Saut en longueur 6,63 m Drapeau : Allemagne Ratingen 26 juin 2016
Lancer du javelot 48,33 m Drapeau : Royaume-Uni Loughborough 23 juillet 2013
800 m 2 min 07 s 81 Drapeau : Corée du Sud Daegu 30 août 2011
Heptathlon 6 955 pts (NR) Drapeau : Royaume-Uni Londres 4 août 2012
Pentathlon (en salle)
Épreuve Performance Lieu Date
60 m haies 7 s 87 Drapeau : Royaume-Uni Birmingham 18 février 2012
Saut en hauteur 1,94 m Drapeau : Royaume-Uni Glasgow 30 janvier 2010
Lancer du poids 14,79 m Drapeau : Turquie Istanbul 9 mars 2012
Saut en longueur 6,47 m Drapeau : Royaume-Uni Birmingham 18 février 2012
800 m 2 min 08 s 09 Drapeau : Turquie Istanbul 9 mars 2012
Pentathlon 4 965 pts Drapeau : Turquie Istanbul 9 mars 2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Osaka 2007 - Heptathlon - Women », sur osaka2007.iaaf.org (consulté le 16 août 2009)
  2. (en) « Broken ankle ends Jessica Ennis's Beijing dream », sur www.timesonline.co.uk (consulté le 16 août 2009)
  3. (en) Birthday honours list 2011, sur le site de la BBC (p. 16) [PDF]
  4. (en) [1], sur le site du gouvernement(p. 3) [PDF]
  5. (en)Diego Sampaolo, « Ennis tallies 6906pt national record in Gotzis, van Alphen tops 8500 – IAAF Combined Events Challenge », sur iaaf.org, (consulté le 27 mai 2012)
  6. (en)« Britain's Ennis produces best heptathlon in the world for five years », sur european-athletics.org, (consulté le 27 mai 2012)
  7. (en)« toplists heptathlon women all time », sur iaaf.org
  8. (en) « Jessica Ennis voted 2012 European Athlete of the Year », sur european-athletics.org (consulté le 4 octobre 2012)
  9. a et b (en) Owen Gibson, « Jessica Ennis-Hill wins heptathlon gold at Beijing World Championships », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  10. « IAAF: Ennis-Hill and Abele prevail in Ratingen| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er septembre 2016)
  11. « IAAF: Report: heptathlon javelin – Rio 2016 Olympic Games| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er septembre 2016)
  12. « La championne olympique 2012 de l'heptathlon Jessica Ennis-Hill annonce sa retraite », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  13. « Trois athlètes russes sanctionnées par le TAS, dont la championne du monde Tatyana Chernova », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  14. « IAAF: medal reallocations IAAF world championships », sur iaaf.org (consulté le 26 juillet 2017)
  15. (en) « Jessica Ennis-Hill: Pregnant star to miss 2014 Commonwealth Games », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Press Association, « Jessica Ennis-Hill celebrates birth of baby boy », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  17. (en) « Athlete Jessica Ennis-Hill announces second pregnancy », BBC News,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]