Katarina Johnson-Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Katarina
Johnson-Thompson
image illustrative de l’article Katarina Johnson-Thompson
Katarina Johnson-Thompson lors des Championnats du monde de Londres en 2017.
Informations
Disciplines Heptathlon, saut en longueur, saut en hauteur
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (25 ans)
Lieu Liverpool
Taille 1,83 m
Surnom KJT
Club Liverpool Harriers
Entraîneur Jean-Yves Cochand
Records
Détentrice des records du Royaume-Uni du :

• saut en hauteur (plein air): 1,98 m (2016)
• saut en hauteur (en salle): 1,97 m (2015)

• pentathlon (en salle) : 5 000 pts (2015)
Palmarès
Champ. du monde en salle 1 1 -
Championnats d'Europe - 1 -
Champ. d'Europe en salle 1 - -
Champ. du Royaume-Uni 2 - -

Katarina Johnson-Thompson (née le à Liverpool) est une athlète britannique, spécialiste des épreuves combinées, du saut en hauteur et du saut en longueur. Elle est championne du monde en salle en 2018 à Birmingham, et championne d'Europe en salle en 2015 à Prague.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Johnson-Thompson est née à Liverpool[1]. Son père, Ricardo, est Bahaméen. Sa mère Tracey était danseuse[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Licenciée au Harriers Athletics Club de Liverpool, où elle est entraînée par Mike Holmes[3], Katarina Johnson-Thompson se révèle en 2009 à l'occasion des 6es Championnats du monde cadets, à Bressanone en Italie, en remportant la médaille d'or de l'heptathlon avec une performance de 5 750 points[4].

Blessée lors de la saison 2010 au pied[5],[6], elle revient en 2011 et se classe 6e des Championnats d'Europe juniors 2011 de Tallinn.

Premiers Jeux olympiques (2012)[modifier | modifier le code]

Katarina Johnson-Thompson lors du défilé des athlètes olympiques en septembre 2012

En mai 2012, la Britannique améliore le record du Royaume-Uni junior de l'heptathlon de sa compatriote Jessica Ennis en totalisant 6 007 points lors du Multistars de Desenzano del Garda, en Italie[7]. Préférant se préserver pour les jeux olympiques de Londres où elle est qualifiée en ayant réalisé les minima B, elle renonce à participer à l'épreuve de l'heptathlon aux Championnats du monde juniors de Barcelone[8], pour se consacrer à l'épreuve du saut en longueur dans laquelle elle obtient la médaille d'or avec un bond à 6,81 m (vent supérieur à la limite autorisée)[9].

Elle participe aux Jeux olympiques de Londres, en août 2012, et se classe 15e de l'heptathlon en portant son record personnel à 6 267 points après avoir amélioré ses meilleures performances au saut en hauteur (1,89 m), sur 200 m (23 s 73) et sur 800 m (2 min 10 s 76)[10],[11].

En 2013, la Britannique se classe 5e des Championnats du monde de Moscou avec 6 449 points, à seulement 28 points de la médaille de bronze de la Néerlandaise Dafne Schippers[12],[13].

Vice-championne du monde en salle du saut en longueur (2014)[modifier | modifier le code]

Le 8 février 2014, Katarina Johnson-Thomspon établit un nouveau record du Royaume-Uni en salle du saut en hauteur lors des championnats britanniques avec une barre à 1,96 m[14]. Elle améliore d'un centimètre la marque de Debbie Marti (1,95 m) établit en 1997[15]. Un mois plus tard, l'athlète de Liverpool s'aligne aux Championnats du monde en salle de Sopot sur le saut en longueur et y améliore son record personnel à 6,81 m, lui permettant de remporter la médaille d'argent derrière la Française Éloyse Lesueur (6,85 m)[16].

En juin suivant, elle remporte le meeting de Götzis en établissant un nouveau record personnel avec 6 682 pts. Elle améliore ses records dans six des sept épreuves : 13 s 47 sur 100 m haies, 6,70 m au saut en longueur, 1,90 m au saut en hauteur, 22 s 89 sur 200 m, 12,17 m au lancer du poids et 41,44 m au lancer du javelot[17].

Le 11 juillet, KJT s'impose au Glasgow Grand Prix, étape de la Ligue de diamant, en améliorant considérablement son record personnel de la longueur établit à Götzis (6,70 m) avec une marque de 6,92 m[18]. C'est la 2de meilleure performance britannique de tous les temps dans cette épreuve, derrière celle Shara Proctor à 6,95 m réalisée en 2012[19].

Auteure de la meilleure performance mondiale de l'année et favorite pour le titre des Jeux du Commonwealth à Glasgow et des Championnats d'Europe de Zürich, Johnson-Thompson est obligée de déclarer forfait à cause d'une blessure au pied[20].

5 000 points à Prague et désillusion à Pékin (2015)[modifier | modifier le code]

Katarina Johnson-Thompson lors des Championnats d'Europe en salle 2015 où elle remporte le titre européen en devenant la 2de femme au-dessus des 5 000 points.

Le 14 février 2015, Katarina Johnson-Thompson améliore pour la 2de année consécutive le record national du saut en hauteur lors des British Trials avec un saut à 1,97 m[21]. Elle tente par la suite une fois à 2,00 m, sans succès[21]. Une semaine plus tard, elle s'impose au Birmingham Indoor Grand Prix en longueur avec 6,93 m, à nouveau un record national[22].

Le 6 mars, la Britannique arrive aux Championnats d'Europe en salle en tant que grande favorite : dès le 60 m haies, elle établit un nouveau record personnel à 8 s 18 puis confirme par 1,92 m au saut en hauteur. Elle réalise une performance modeste au lancer du poids (12,32 m) mais réalise malgré cela un record personnel sur cette épreuve. Lors du saut en longueur, elle établit 6,89 m et se porte désormais avec en ligne de mire le record du monde détenu par Natallia Dobrynska depuis 2012 avec 5013 pts[23]. Elle échoue cependant de peu mais devient la malgré tout la 2de athlète à dépasser la barrière des 5 000 points, en réalisant ce nombre juste[24]. Elle déclare tout de même être « pleine de regrets pour le 800 m, [...] que ça aurait pu être une autre histoire. »[24].

Espoirs envolés à Pékin[modifier | modifier le code]

Le 23 août 2015, alors qu'elle était en tête de l'épreuve de pentathlon des Championnats du monde de Pékin, Katarina Johnson-Thompson retombe lors de son 3e essai à plus de 6,90 m mais le saut est annulé, pour avoir laissé une trace contestée sur la planche d'appel[25]. Ayant deux sauts mordus avant, ce saut non-validé lui enlève toute chance de devenir championne du monde[26] et quitte la piste les larmes aux yeux. Démotivée, elle termine malgré tout son heptathlon et se classe 28e avec 5 039 points, notamment avec 2 min 50 au 800 m (alors qu'elle possède un chrono de 2 min 07 s 64)[26].

Quatre jours plus tard, la Britannique s'aligne également sur le saut en longueur et passe le cap des qualifications en prenant la 5e place avec 6,79 m[27]. Malheureusement, elle ne réedite pas non plus sa performance en finale et ne se classe qu'11e avec 6,63 m[28].

6e des Jeux olympiques de Rio (2016)[modifier | modifier le code]

Durant l'automne, elle subit une opération du genou[29] et ne réalise pas, par conséquences, de saison en salle. Le 29 mai 2016, elle réalise les minima pour les Jeux olympiques de Rio en totalisant 6 304 points à l'Hypo-Meeting de Götzis, comprenant notamment une performance loin de son potentiel en longueur (6,17 m)[29] mais effaçant la malédiction des Championnats du monde de l'an passé[30].

Katarina Johnson-Thompson durant l'épreuve du saut en longueur des Müller Anniversary Games 2016 où elle s'impose avec un saut à 6,84 m.

Le 22 juillet 2016, Johnson-Thompson participe aux Müller Anniversary Games à Londres, étape de la Ligue de diamant et améliore son record personnel à 1,95 m, avant d'échouer dans un record du Royaume-Uni à 1,98 m[31]. Elle est devancée par l'Espagnole Ruth Beitia (1,98 m) et la Bulgare Mirela Demireva (1,95 m). Le lendemain, elle s'impose dans le saut en longueur avec 6,84 m, sa meilleure marque de la saison[32].

Les 12 et 13 août, KJT participe à l'heptathlon des Jeux olympiques de Rio : elle réalise sur le 100 m haies sa meilleure performance de la saison (13 s 48) puis établit avec la Belge Nafissatou Thiam lors du saut en hauteur la meilleure performance mondiale réalisée en heptathlon avec 1,98 m, battant par la même occasion le record national de l'épreuve détenu par Isobel Pooley depuis 2015 avec 1,97 m[33]. Elle remporte également le 200 m en 23 s 26. Lors de la 2de journée, elle contrôle son saut en longueur (6,51 m) pour éviter le même malheur qu'aux mondiaux 2015 mais réalise une contre-performance au javelot (36,36 m). Elle boucle enfin son 800 m en 2 min 10 s 47. Avec 6 523 points, elle se classe 6e de la compétition, à relative distance de la médaille de bronze (6 653 par Brianne Theisen-Eaton)[34].

Nouveau départ en France (2017)[modifier | modifier le code]

En fin de saison, elle annonce se séparer de son coach Mike Holmes suite à son échec des Jeux olympiques de Rio[35]. Elle s'entraine désormais en France à Montpellier avec Jean-Yves Cochand[36], en cottoyant à ses côtés Antoinette Nana Djimou (championne d'Europe de 2011 à 2014) et Kévin Mayer (vice-champion olympique 2016)[37].

Ouvrant sa saison hivernale le 12 février aux Championnats Britannique, KJT se classe 2e du saut en longueur avec 6,69 m, battue par Lorraine Ugen (6,72 m) et est ainsi qualifiée sur l'épreuve aux Championnats d'Europe en salle de Belgrade, auxquels elle fait l'impasse[38]. Elle ouvre sa saison estivale 2017 lors du meeting de La Réunion avec notamment 1,88 m en hauteur sur élan réduit. Le 7 mai, à Nice, elle réalise 23 s 25 sur 200 m dans un fort vent de face et 12,85 m au lancer du poids.

Le 27 mai, KJT participe à l'Hypo-Meeting de Götzis et réalise 13 s 29 sur 100 m haies (record personnel), 1,95 m en hauteur, 12,72 m au poids et 22 s 81 au 200 m, malgré un très fort vent de face de - 2,9 m/s. Le lendemain, elle saute 6,53 m en longueur, lancer 39,98 m au javelot et court le 800 m en 2 min 11 s 12. Elle termine 4e de la compétition avec 6 691 points, nouveau record personnel dans cet heptathlon le plus relevé de l'histoire où sept femmes sont au dessus de 6 490 points.

Championnats du monde de Londres[modifier | modifier le code]

Le 5 août, lors des championnats du monde de Londres, Katarina Johnson-Thompson subit une grosse désillusion lors de l'épreuve de la hauteur de l'heptathlon en effaçant qu'1,80 m, échouant à 1,86 m, alors qu'elle possède un record personnel à 1,98 m[39]. Elle pointe après cette épreuve au 5e rang, en soit une très bonne performance, mais un résultat au niveau de son record de la saison (1,95 m) lui aurait permis de virer en tête[40]. Elle réalise 12,47 m au lancer du poids puis un super 22 s 86 au 200 m, lui permettant de se placer 4e après la fin de la première journée. Le lendemain, elle réussit 6,56 m à la longueur et reprend la médaille de bronze provisoire. Avec un javelot très moyen, son point faible (41,72 m), elle boucle son 800 m en 2 min 08 s 10. Elle termine la compétition à la cinquième place avec 6 558 points[41].

Le 10 août, elle se rattrape sur l'épreuve du saut en hauteur en franchissant 1,92 m en qualifications et se qualifie pour la finale[42]. Elle prend la 5e place avec 1,95 m[43].

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Katarina Johnson-Thompson à l'arrivée du 800 m des championnats du monde en salle 2018, à Birmingham

Titre mondial en salle à Birmingham[modifier | modifier le code]

Le 17 février 2018, Katarina Johnson-Thompson remporte le titre national en salle du saut en longueur avec un saut à 6,71 m, sa meilleure performance personnelle de la saison[44].

Aux championnats du monde en salle, se déroulant chez elle à Birmingham, Katarina Johnson-Thompson débute sur de bonnes bases avec 8 s 36 sur 60 m haies[45] et 1,91 m au saut en hauteur[46]. Elle continue par un record personnel au poids avec 12,68 m[47] et une performance de 6,50 m au saut en longueur[48], ce qui lui permet de mener au classement avant la dernière épreuve, le 800 m[49]. Lors de ce 800 m, elle se permet d'abattre ses adversaires en remportant la course en 2 min 16 s 63[50], et de remporter ainsi le titre mondial avec 4 750 points, devant l'Autrichienne Ivona Dadic (4 700 pts) et la Cubine Yorgelis Rodríguez (4 637 pts)[51]. À 25 ans, la Britannique entraînée en France décroche son premier titre mondial, après celui de la longueur chez les juniors en 2012[51].

Le 10 août 2018, aux championnats d'Europe de Berlin, Katarina Johnson-Thompson remporte la médaille de l'argent de l'heptathlon et bat son record personnel avec 6 759 points. Elle est devancée par la Belge Nafissatou Thiam (6 816 pts)[52].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2009 Championnats du monde cadets Bressanone 1re Heptathlon 5 750 pts
Championnats d'Europe juniors Novi Sad 8e Heptathlon 5 375 pts
2011 Championnats d'Europe juniors Tallinn 6e Heptathlon 5 787 pts
2012 Multistars Florence 3e Heptathlon 6 007 pts
TNT - Fortuna Meeting Kladno 2e Heptathlon 6 248 pts
Championnats du monde juniors Barcelone 1re Longueur 6,81 m
Jeux olympiques Londres 13e Heptathlon 6 267 pts
2013 Championnats d'Europe espoirs Tampere 1re Heptathlon 6 215 pts
Championnats du monde Moscou 5e Heptathlon 6 449 pts
2014 Championnats du monde en salle Sopot 2e Longueur 6,81 m
Hypo-Meeting Götzis 1re Heptathlon 6 682 pts
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 1re Pentathlon 5 000 pts
Championnats du monde Pékin 11e Longueur 6,63 m
28e Heptathlon 5 039 pts
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 6e Heptathlon 6 523 pts
2017 Hypo-Meeting Götzis 4e Heptathlon 6 691 pts
Championnats du monde Londres 5e Hauteur 1,95 m
5e Heptathlon 6 558 pts
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 1re Pentathlon 4 750 pts
Jeux du Commonwealth Gold Coast 1re Heptathlon 6 255 pts
Championnats d'Europe Berlin 2e Heptathlon 6 759 pts

Records[modifier | modifier le code]

Heptathlon
Épreuve Performance Lieu Date
100 m haies 13 s 29 Drapeau : Autriche Götzis 27 mai 2017
Saut en hauteur 1,98 m (NR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 12 août 2016
Lancer du poids 13,14 m Drapeau : Royaume-Uni Wigan 7 mai 2016
200 m 22 s 79 (+ 1,3 m/s) Drapeau : Autriche Götzis 28 mai 2016
Saut en longueur 6,92 m (+ 0,6 m/s) Drapeau : Royaume-Uni Glasgow 11 juillet 2014
Lancer du javelot 42,06 m Drapeau : Allemagne Berlin 10 août 2018
800 m 2 min 07 s 64 Drapeau : Russie Moscou 13 août 2013
Heptathlon 6 759 pts Drapeau : Allemagne Berlin 10 août 2018
Pentathlon (en salle)
Épreuve Performance Lieu Date
60 m haies 8 s 18 Drapeau : République tchèque Prague 6 mars 2015
Saut en hauteur 1,97 m (NR) Drapeau : Royaume-Uni Sheffield 14 février 2015
Lancer du poids 12,68 m Drapeau : Royaume-Uni Birmingham 2 mars 2018
Saut en longueur 6,93 m Drapeau : Royaume-Uni Birmingham 21 février 2015
800 m 2 min 12 s 78 Drapeau : République tchèque Prague 6 mars 2015
Pentathlon 5 000 pts (NR) Drapeau : République tchèque Prague 6 mars 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Katarina Johnson-Thompson - Athletics - News, Olympic Results and History », sur www.teamgb.com (consulté le 6 août 2016)
  2. « We're on the road to Rio! Meet the seven young British athletes who Sportsmail will follow all the way to the Olympics in 2016 » (consulté le 6 août 2016)
  3. (en) British Olympic Association, « Katarina Johnson-Thompson », sur teamgb.com (consulté le 28 novembre 2012)
  4. David Prentice, « Factfiles on Merseyside’s four athletes in Team GB’s squad for the Olympics in London », (consulté le 6 août 2016)
  5. « UK athletics videos, races, interviews, articles | athleticos », sur www.athleticos.org (consulté le 6 août 2016)
  6. « Athletics: Athletics News from Liverpool and Merseyside - Liverpool Echo », sur www.liverpoolecho.co.uk (consulté le 6 août 2016)
  7. (en) « Katarina Johnson-Thompson beats Jessica Ennis's junior record », sur bbc.co.uk, (consulté le 28 novembre 2012)
  8. (en) David Prentice, « Katarina Johnson-Thompson to scale back events at World Junior Athletics Championships », sur liverpoolecho.co.uk, (consulté le 28 novembre 2012)
  9. (en) Phil Minshull, « It's a mad, mad world for Britain's multi-talented Johnson-Thompson », sur iaaf.org, (consulté le 28 novembre 2012)
  10. (en) « London 2012 - Women's Heptathlon », sur london2012.com, (consulté le 28 novembre 2012)
  11. (en) Nicola Bamford, « After impressive 2012, Johnson-Thompson’s star continues to rise », sur iaaf.org, (consulté le 28 novembre 2012)
  12. « World Athletics Championships 2013: Britain's Katarina Johnson-Thompson just misses out on heptathlon bronze » (consulté le 6 août 2016)
  13. « IAAF: 14th IAAF World Championships Timetable by day », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2016)
  14. « Athletics - Johnson-Thompson breaks national high jump record » (consulté le 6 août 2016)
  15. « IAAF: Debbie Marti | Profile », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2016)
  16. « Sopot 2014 - Eloyse Lesueur sacrée championne du monde à la longueur (6,85m) », (consulté le 6 août 2016)
  17. (en) « Hardee, Johnson-Thompson win in Austria », sur supersport.com (consulté le 1er juin 2014)
  18. liverpoolecho Administrator, « Katarina Johnson-Thompson underlines Commonwealth Games medal potential in style », (consulté le 6 août 2016)
  19. « IAAF: Shara Proctor | Profile », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2016)
  20. (en-GB) Sean Ingle, « Katarina Johnson-Thompson out of Commonwealth Games with foot injury », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  21. a et b « Katarina Johnson-Thompson sets British high jump record » (consulté le 6 août 2016)
  22. « Katarina Johnson-Thompson sets British long jump record » (consulté le 6 août 2016)
  23. « IAAF: Pentathlon - women - senior - indoor | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 août 2016)
  24. a et b « Katarina Johnson-Thompson wins European Indoor pentathlon » (consulté le 6 août 2016)
  25. « Katarina Johnson-Thompson suffers Worlds heptathlon agony », sur BBC Sport (consulté le 6 août 2016)
  26. a et b « Katarina Johnson-Thompson suffers Worlds heptathlon agony » (consulté le 6 août 2016)
  27. « IAAF: Long Jump Result | 15th IAAF World Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2016)
  28. « IAAF: Long Jump Series Result | 15th IAAF World Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2016)
  29. a et b « Rio 2016: Katarina Johnson-Thompson qualifies for Olympic Games » (consulté le 6 août 2016)
  30. « Rapide au saut du lit » (consulté le 5 août 2016)
  31. « IAAF: High Jump Result | London Anniversary Games | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 août 2016)
  32. (en-GB) Andy Bull at the Olympic Stadium, « Katarina Johnson-Thompson wins long jump as Jessica Ennis-Hill struggles », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  33. « IAAF: Report: heptathlon day one – Rio 2016 Olympic Games| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er septembre 2016)
  34. « IAAF: Report: heptathlon day two – Rio 2016 Olympic Games| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er septembre 2016)
  35. « Heptathlon : Katarina Johnson-Thompson quitte son entraîneur » (consulté le 24 septembre 2016)
  36. (en-US) « Katarina Johnson-Thompson and Adam Gemili to move abroad in medal chase at London 2017 world champs », The Sun,‎ (lire en ligne)
  37. M. V., « Katarina Johnson-Thompson vers Montpellier », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  38. (en-GB) « British Athletics Indoor Team Trials: Johnson-Thompson second in long jump », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  39. « Thiam gagne la hauteur et prend la tête de l'heptathlon, Maudens 24e », RTBF Sport,‎ (lire en ligne)
  40. « IAAF: High Jump Points | IAAF World Championships London 2017 | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 août 2017)
  41. (en-GB) « World Championships 2017: Katarina Johnson-Thompson heptathlon medal hopes fade », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  42. (en) « Johnson-Thompson and Asher-Smith lead way for British women in London », sur Barry And District News (consulté le 11 août 2017)
  43. (en) Andrew Longmore, « More high-jump heartache for Johnson-Thompson », thetimes.co,‎ (lire en ligne)
  44. (en-GB) Sam Dean, « 'Terrified' Greg Rutherford thrilled to win British Indoor long jump title », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne)
  45. « IAAF: 60 Metres Hurdles Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  46. « IAAF: High Jump Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  47. « IAAF: Shot Put Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  48. « IAAF: Long Jump Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  49. « IAAF: Long Jump Points | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  50. « IAAF: 800 Metres Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  51. a et b « IAAF: Report: pentathlon 800m - IAAF World Indoor Championships Birmingham 2018| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 3 mars 2018)
  52. « IAAF: Teenage Ingebrigtsen kicks to 1500m gold at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 11 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]