Genzebe Dibaba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Genzebe Dibaba Portail athlétisme
Genzebe Dibaba Portland 2016.jpg
Genzebe Dibaba lors des Championnats du monde en salle 2016
Informations
Disciplines Demi-fond et fond
Nationalité Drapeau : Éthiopie Éthiopienne
Naissance (25 ans)
Lieu Bekoji
Taille 1,68 m
Entraîneur Jama Aden
Records
Détentrice du record du monde du 1 500 m (min 50 s 07, 2015)
Détentrice des records du monde en salle du 1 500 m (min 55 s 17, 2014) du 3 000 m (8 min 16 s 60, 2014), du 5 000 m (14 min 18 s 86, 2015) et du mile en salle en 4 min 13 s 31.
Distinctions
Trophée IAAF de l'athlète de l'année en 2015
Palmarès
Championnats du monde 1 - 1
Champ. du monde en salle 3 - -
Ligue de diamant 1 1 -

Genzebe Dibaba Keneni (née le dans le Bekoji) est une athlète éthiopienne, spécialiste des courses de demi-fond et de fond. Elle est la sœur cadette de Ejegayehu Dibaba et de Tirunesh Dibaba et la nièce de Derartu Tulu[1].

Titrée sur 5 000 m lors des championnats du monde juniors de 2010 après avoir été vice-championne du monde deux ans auparavant, Genzebe Dibaba s'adjuge le titre du 1 500 m durant les championnats du monde en salle de 2012, et le titre du 3 000 m lors de l'édition 2014. En 2015, à Pékin, elle devient championne du monde du 1 500 m et médaillée de bronze sur 5000 m. La même année, elle remporte la Ligue de diamant sur 5000 m

Genzebe Dibaba détient le record du monde du 1 500 m, ainsi que les records du monde en salle des 1 500 m, 3 000 m et 5 000 m et du mile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Cinquième lors de l'édition 2007, Genzebe Dibaba remporte à 17 ans la course individuelle junior des Championnats du monde de cross 2008[2], et devient dès l'année à suivante à Amman la première athlète féminine à conserver son titre junior à l'occasion de l'édition 2009[3]. Elle s'illustre par ailleurs sur piste en se rapprochant des 15 minutes sur 5 000 m  : 15 min 02 s 41 en 2008 lors des Bislett Games d'Oslo, course dans laquelle sa sœur Tirunesh établit un nouveau record du monde de la discipline[4]. Elle participe aux Championnats du monde juniors 2008 de Bydgoszcz et se classe deuxième du 5 000 m derrière sa compatriote Sule Utura[5].

Championne d'Afrique junior du 5 000 m en 2009, Genzebe Dibaba est sélectionnée dans l'équipe d’Éthiopie lors des Championnats du monde de Berlin en remplacement de sa sœur, Tirunesh Dibaba forfaite sur blessure. Âgée de seulement 18 ans, Genzebe Dibaba atteint la finale du 5 000 m et se classe huitième en 15 min 11 s 12[6]. Son ascension se poursuit en 2010. Elle porte alors son record personnel du 5 000 m à 14 min 37 s 56 à Oslo. Quelques jours plus tard à Moncton, Genzebe Dibaba gagne les championnats du monde juniors en 15 min 08 s 06, devant la Kényane Mercy Cherono[7].

En 2011, Genzebe Dibaba porte ses records personnels du 1 500 m à 4 min 05 s 90 et du 5 000 m à 14 min 37 s 56. Elle atteint la finale du 5 000 m des Championnats du monde de Daegu où elle se classe huitième comme lors de l'édition précédente. Son premier succès lors d'un championnat intercontinental senior sur piste intervient en début de saison 2012, à l'occasion des Championnats du monde en salle d'Istanbul. Dibaba remporte l'épreuve du 1 500 m en 4 min 05 s 78, devant la Marocaine Mariem Alaoui Selsouli et la Turque Aslı Çakır[8]. En mai, Dibaba remporte l'épreuve de la Ligue de diamant du meeting de Shanghai et améliore à cette occasion le record d’Éthiopie du 1 500 m en terminant en min 57 s 77[9].

Blessure olympique[modifier | modifier le code]

Le 6 août 2012 à Londres, Genzebe Dibaba participe à sa première course olympique, une série du 1 500 m. Alors qu'elle gère parfaitement sa course en entamant en 2e position le dernier tour de piste, elle se blesse dans les 200 derniers mètres et termine 10e de la course. Genzebe Dibaba quittera en larmes le stade olympique assise dans une chaise roulante[10].

Championne du monde en salle sur 1 500 m et 3 000 m[modifier | modifier le code]

En mars 2012, à Istanbul lors des championnats du monde, Genzebe Dibaba remporte l'épreuve du 1 500 m en min 5 s 78, devant Mariem Alaoui Selsouli et Aslı Çakır.

Genzebe Dibaba lors des championnats du monde en salle 2014

Lors des championnats du monde, en mars 2014 à Sopot en Pologne, l’Éthiopienne remporte l'épreuve du 3 000 m, deux ans après avoir décroché le titre sur 1 500 m[11]. Elle s'impose dans le temps de min 55 s 04, devant Hellen Obiri et Maryam Yusuf Jamal, Genzebe Dibaba devient ainsi la troisième athlète féminine après Gabriela Szabo et Elly Van Hulst à remporter le titre mondial « indoor » sur ces deux distances[12].

Records du monde en salle sur 1 500 m, 3 000 m et 5 000 m[modifier | modifier le code]

Le 1er février 2014, à Karlsruhe, Genzebe Dibaba bat le record du monde en salle du 1 500 m en 3 min 55 s 17, améliorant de plus de trois secondes l'ancienne meilleure marque mondiale établie en 2006 par la Russe Yelena Soboleva[13]. Moins d'une semaine plus tard, le 6 février 2014 au meeting XL Galan de Stockholm, Dibaba améliore le record du monde du 3 000 mètres en min 16 s 60, abaissant de près de sept secondes la marque de sa compatriote Meseret Defar établie en 2007[14].

Le 19 février 2015, à Stockholm, Genzebe Dibaba bat le record du monde en salle du 5 000 m en parcourant la distance en 14 min 18 s 86.

Le 17 février 2016, Genzebe Dibaba établit un nouveau record du monde du mile en 4 min 13 s 31 à Stockholm.

Record du monde et championne du monde sur 1 500 m[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 2015, à Barcelone, Genzebe Dibaba établit un nouveau record d'Afrique du 1 500 m en min 54 s 11, améliorant de plus d'une seconde l'ancienne meilleure marque continentale détenue depuis 1992 par l'Algérienne Hassiba Boulmerka[15].

Le 17 juillet 2015, lors du meeting Herculis de Monaco, Genzebe Dibaba s'empare du record du monde du 1 500 m en min 50 s 07, soit 39/100e de moins que l'ancien record, détenu depuis 1993 par la Chinoise Qu Yunxia[16]. Chanelle Price, spécialiste du 800 m, notamment championne du monde en salle en 2014 a servi de meneuse d'allure sur les 800 premiers mètres du record. Jusqu'aux 1 100 mètres, la Néerlandaise d'origine éthiopienne, Sifan Hassan a pu seule rester dans le sillage de Genzebe Dibaba avant d'être irrémédiablement distancée.

Le 24 août 2015, Genzebe Dibaba remporte le titre du 1 500 m lors des championnats du monde de Pékin en s'imposant dans le temps de min 8 s 09, devant la Kényane Faith Kipyegon et Sifan Hassan, après avoir porté une accélération dans la dernière ligne droite[17].

Ligue de diamant et médaille de bronze aux championnats du monde sur 5000 m[modifier | modifier le code]

Aux championnats du monde de Pékin, le 30 août 2015, Genzebe Dibaba termine 3e et médaillée de bronze sur 5000 m. Lors de la finale, elle a été devancée par ses 2 compatriotes : Senbere Teferi (2e) et Almaz Ayana (1re) qui remporte la médaille d'or[18]. Cette contre-performance toute relative pourrait s'expliquer par la fatigue physique et nerveuse qui suivit son record du monde du 1 500 m en juillet, mais aussi par l'accumulation de courses lors des championnats du monde. Soit trois 1 500 m et deux 5 000 m en comptabilisant les qualifications et les finales[19].

En gagnant les 5000 m des meetings d'Eugene, Oslo et Paris, ainsi qu'en terminant 2e à Zurich, devancée par la championne du monde Almaz Ayana, Genzebe Dibaba remporte le 3 septembre à Zurich la Ligue de diamant 2015[20].

En fin d'année 2015, lors du gala de l'IAAF à Monaco, elle remporte le trophée IAAF de l'athlète de l'année, succédant au palmarès à la Néo-zélandaise Valerie Adams[21],[22]. Elle est également élue athlète féminine de l'année par le magazine Track and Field News[23].

Le 20 mars 2016, Dibaba conserve son titre mondial lors des championnats du monde en salle de Portland sur le 3 000 m et devance sa compatriote Meseret Defar[24].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Genzebe Dibaba lors des Championnats du monde en salle 2012
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2007 Championnats du monde de cross Mombasa 5e Course junior
2008 Championnats du monde de cross Édimbourg 1re Course junior
Championnats du monde juniors Bydgoszcz 2e 5 000 m
2009 Championnats du monde de cross Amman 1re Course junior
Championnats d'Afrique juniors Bambous 1re 5 000 m
Championnats du monde Berlin 8e 5 000 m
2010 Championnats du monde juniors Moncton 1re 5 000 m
2011 Championnats du monde Daegu 8e 5 000 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 1re 1 500 m
2013 Championnats du monde Moscou 8e 1 500 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1re 3 000 m
Championnats d'Afrique Marrakech 2e 5 000 m
Ligue de diamant 2e 3 000 m
Coupe continentale Marrakech 1re 3 000 m
2015 Championnats du monde Pékin 1re 1 500 m
3e 5 000 m
Ligue de diamant 1re 3 000 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 1re 3 000 m

8 victoires en meeting de la Ligue de diamant :

2012 : Shanghai

2013 : Shanghai

2014 : Rome et Monaco

2015 : Eugene, Oslo, Saint-Denis et Monaco

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats d’Éthiopie :
    • vainqueur du 5 000 m en 2009

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date Record
En plein air 1 500 m min 50 s 07 Drapeau : Monaco Monaco 17 juillet 2015 WR
3 000 m 8 min 26 s 21 Drapeau : Qatar Doha 9 mai 2014
5 000 m 14 min 15 s 41 Drapeau : France Paris 4 juillet 2015
En salle 1 500 m 3 min 55 s 17 Drapeau : Allemagne Karlsruhe 1er février 2014 WR
3 000 m 8 min 16 s 60 Drapeau : Suède Stockholm 6 février 2014 WR
5 000 m 14 min 18 s 86 Drapeau : Suède Stockholm 19 février 2015 WR

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le 15 avril 2015, Genzebe Dibaba est désignée par le Laureus World Sports Awards meilleure sportive de l'année 2014, devenant ainsi la 2e Africaine récompensée après la Kényane Vivian Cheruiyot honorée en 2012.

Fin novembre 2015, Genzebe Dibaba est la seule Africaine désignée par la Fédération internationale d'athlétisme pour concourir au titre de sportive de l'année. Elle remporte le trophée devant la sprinteuse néerlandaise Dafne Schippers, championne du monde du 200 m et médaillée d’argent du 100 m, et la lanceuse de marteau polonaise Anita Włodarczyk, première femme à lancer au-delà de la ligne des 80 mètres[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dibaba sisters make it a family affair – Edinburgh 2008 », sur iaaf.org,‎
  2. (en) « Junior Women's Race Report - Edinburgh 2008 », sur iaaf.org,‎
  3. (en) « Genzebe keeps the Dibaba family at the top of the world - Amman 2009 », sur iaaf.org,‎
  4. (en) « Golden League 2008 - Bislett Games 5000 Metres W Results », sur iaaf.org,‎
  5. (en) « Résultats des Championnats du monde juniors 2008 », sur iaaf.org (consulté le 7 août 2011)
  6. (en) « Résultats des Championnats du monde 2009 », sur iaaf.org (consulté le 7 août 2011)
  7. (en) « WJC 2010 - Women's 5000m final », sur iaaf.org,‎
  8. (en)« Résultats du 1 500 m des Championnats du monde en salle 2012 », sur iaaf.org,‎ (consulté le 13 mars 2012)
  9. (en)Len Johnson, « Liu Xiang and G. Dibaba the standouts in rainy Shanghai – Samsung Diamond League », sur iaaf.org,‎ (consulté le 20 mai 2012)
  10. « JO: Pearson souveraine, Genzebe Dibaba éliminée » (consulté le 8 septembre 2015)
  11. (en) Simon Turnbull, « Report: women's 3000m final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎
  12. (en) Steven Mills, « Facts and figures from the women’s events at the 2014 IAAF World Indoor Championships in Sopot », sur athleticsweekly.com,‎
  13. « Record du monde du 1500 m (en salle) pour Genzebe Dibaba », sur lequipe.fr (consulté le 1er février 2014)
  14. (en) « Dibaba breaks world indoor 3000m record with 8:16.60 in Stockholm », sur iaaf.org (consulté le 6 février 2014)
  15. (en) « Genzebe Dibaba sets African 1500m record of 3:54.11 in Barcelona », sur iaaf.org,‎
  16. (en) Jon Mulkeen, « Dibaba breaks 1500m world record in Monaco with 3:50.07 – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,‎ (consulté le 18 juillet 2015)
  17. (en) « Report: women’s 1500m final – IAAF World Championships, Beijing », sur iaaf.org,‎
  18. « Championnats du monde: Genzebe Dibaba battue sur le 5000m ! » (consulté le 4 septembre 2015)
  19. « Le programme de mardi : Dibaba pour l'histoire, Bosse et Lemaître de retour dans le Nid d'Oiseau - Championnats du Monde d'Athlétisme » (consulté le 4 septembre 2015)
  20. « Zurich: Ayana se paie encore Dibaba, Lamote 3e du 800m et Fraser-Pryce trop rapide » (consulté le 4 septembre 2015)
  21. « Renaud Lavillenie et Valerie Adams désignés athlètes de l'année 2014 », sur lequipe.fr,‎
  22. (en) « Lavillenie and Adams are crowned 2014 World Athletes of the Year », sur iaaf.org,‎
  23. (en) « 2015 Track and field news Women's athlete of the year », sur trackandfieldnews.com,‎
  24. [1] Women's 3 000 m final
  25. (en) Eaton and Dibaba are crowned 2015 IAAF World Athletes of the Year

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :