Jean-Louis Alléon-Dulac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dulac.

Jean-Louis Alléon-Dulac, né le à Saint-Étienne où il est mort en 1768, est un naturaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est le fils d'un conseiller du roi. Avocat au parlement de Lyon entre 1748 et 1765, directeur de la poste, entreposeur des tabacs et receveur de la Loterie à Saint-Étienne, il est surtout connu pour son activité de naturaliste.

  • Mélange d'histoire naturelle (1754)
  • Mémoire pour servir à l'histoire naturelle des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais, imprimé chez Claude Cizeron à Lyon en 1765.

Dans ce dernier ouvrage, il donne une description détaillée des carrières et des mines de ces régions, ainsi que l'une des premières figurations d'une ammonite[1]. C'est également le premier à identifier les bélemnites comme des céphalopodes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Rulleau et Bruno Rousselle, Le Mont d'Or ...une longue histoire inscrite dans la pierre, édité par l'Espace Pierres Folles et la Société linnéenne de Lyon, avril 2005, p 48-49. ISBN 2-9517463-4-2

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Louis David, "ALLÉON-DULAC Jean Louis" in Dominique Saint-Pierre (dir.), Dictionnaire historique des académiciens de Lyon 1700-2016, Lyon : Éditions de l'Académie (4, avenue Adolphe Max, 69005 Lyon), 2017, p. 30-31.