Charles Depéret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Depéret
Professeur Charles Depéret UCBL Doua.JPG

Stèle sur le campus de la Doua à Villeurbanne en l'honneur de Charles Depéret (1854-1929), membre de l'Institut de géologie et de paléontologie.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Charles Jean Julien DepéretVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Étudiant de thèse

Charles Jean Julien Depéret, né le à Perpignan et mort le à Lyon[1], est un géologue et paléontologue français, membre de l'Académie des sciences et doyen de la faculté des sciences de Lyon.

Depéret est, avec Justin Savornin, l'un des principaux découvreurs en 1924 du dinosaure théropode Carcharodontosaurus, même si dans la description des spécimens qu'ils mirent à jours ils attribuèrent d'abord ces restes au genres Megalosaurus[2] puis Dryptosaurus[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au Collège de Perpignan, Charles Depéret suit les cours de l'Ecole de santé en 1873. Il soutient une thèse de doctorat ès Sciences, sous la direction d'Albert Gaudry en 1885 intitulée Description géologique du bassin tertiaire du Roussillon[4]. Initialement médecin militaire de 1877 à 1888, posté notamment en Algérie, puis à Sathonay[5], il devient géologue et paléontologue, défenseur des résultats controversés des artefacts préhistoriques de Glozel. Il est chargé de cours de géologie à la faculté des sciences de Marseille en 1888 puis professeur de géologie à la faculté des sciences de Lyon. Il en deviendra le doyen de 1896 à sa mort[4].

Il est l'auteur de 220 publications dont la plus célèbre Les transformations du monde animal a été publiée en 1907.

Il vécut à Tassin-la-Demi-Lune dans l'agglomération lyonnaise. Il est inhumé au cimetière Saint-Martin à Perpignan[4].

Charles Depéret est né au 2 rue Jean-Jacques Rousseau à Perpignan comme le rappelle cette plaque

Espèces décrites[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Articles

  • « Notes stratigraphiques sur le bassin tertiaire de Marseille », Bulletin des services de la carte géologique de la France et des topographies souterraines, no 5,‎ , p. 19.
  • « La faune de mammifères miocènes de La Grive-Saint-Alban (Isère) et de quelques autres localités du bassin du Rhône : documents nouveaux et révision générale », Archives du Muséum d'histoire naturelle de Lyon, vol. T5,‎ , p. 93.
  • « Études paléontologiques sur les lophiodons du minervois », Archives du Muséum d'histoire naturelle de Lyon, vol. T9,‎ , p. 47.

Livres

  • Les animaux pliocènes du Roussillon, Paris, Librairie polytechnique Baudry et cie [etc.], coll. « Mémoires de la Société géologique de France. Paléontologie. Mémoire ; 3 », , 194-[50] p. - 19 p. pl. p. (lire en ligne).
  • Monographie des Pectinidés néogènes de l'Europe et des régions voisines.... [1], Genre Pecten, Paris, Au siège de la Société géologique de France, coll. « Mémoires de la Société géologique de France. Paléontologie ; Mémoire n° 26 », 1902-1905, 2 fasc. (168 p.) : tabl., XXIII pl. p. (lire en ligne).
  • Exposé des titres géologiques, Lyon, A. Rey, , 51 p. (lire en ligne).
  • Les transformations du monde animal, Paris, Flammarion, coll. « Bibliothèque de philosophie scientifique », , 360 p..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Lefebvre, Médecins et chirurgiens militaires à l'Académie des sciences, 10 p. (lire en ligne), p. 6-7.
  2. Depéret & Savornin, Sur la découverte d'une faune de vertébrés albiens a Timimoun (Sahara occidental), 1925, Comptes Rendus, Académie des Sciences, Paris, volume 181, pp. 1108–1111.
  3. Depéret & Savornin, La Faune de reptiles et de poissons albiens de Timimoun (Sahara algérien), 1927, Bulletin de la Société Géologique de France, volume 27, pp. 257–265.
  4. a, b et c Jean-Jacques Amigo, Nouveau Dictionnaire de Biographies Roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'Olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506), p. 266-269
  5. « nécrologie : Charles Depéret » Les Études rhodaniennes 1929;5(2):342-343.
  6. Amphirhagatherium Depéret, 1908 GBIF
  7. Carcharodontosaurus saharicus Depéret and Savornin 1925 Paleobiology Database
  8. (en) Carmelo Petronio, Luca Bellucci, Edoardo Martiinetto, Luca Pandolfi et Leonardo Salari, « Biochronology and palaeoenvironmental changes from the Middle Pliocene to the Late Pleistocene in Central Italy », Geodiversitas, vol. 33, no 3,‎ , p. 485–517 (DOI 10.5252/g2011n3a4)
  9. Majungasaurus crenatissimus Depéret 1896 Paleobiology Database
  10. Protragocerus Deperet 1887 Paleobiology Database
  11. Cynohyaenodon Filhol 1873 Paleobiology Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Amigo, « Depéret (Charles) », dans Nouveau Dictionnaire de Biographies Roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :