Izzat Ghazzawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant palestinien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité palestinienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Izzat Ghazzawi
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
RamallahVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Distinction

Izzat Ghazzawi (1951-2003) est un écrivain et critique littéraire palestinien.

Ex-doyen de l'Université de Birzeit, il a fait partie du bureau exécutif du Conseil palestinien pour la justice et la paix et il a présidé la première Conférence internationale des écrivains en Palestine (1997).

Son fils Ramy, âgé de 16 ans, a été tué dans la cour de son école par l’armée israélienne alors qu’il portait secours à un ami blessé.

Il fut emprisonné et censuré à plusieurs reprises par les autorités israéliennes pour ses activités politiques.

Il reçoit le prix international pour la liberté d’expression en 1995 à Stavanger et le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit en 2001 (en même temps que Nurit Peled-Elhanan).

Il a publié, avec l’écrivain israélien Abraham Yehoshua et le photographe Oliviero Toscani, un livre qui a connu un succès retentissant sur les rapports entre les Palestiniens et les Israéliens.

Il est mort le , chez lui à Ramallah.

Liens externes[modifier | modifier le code]