Industrie osseuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe de sagaie, Magdalénien, Muséum de Toulouse

En archéologie et en particulier en archéologie préhistorique, l’industrie osseuse désigne l'ensemble des objets en matières dures animales (os, ivoire, bois de cervidé) transformés intentionnellement par les humains. Dans la pratique, cette expression désigne les outils finis, les armes mais aussi l’ensemble des sous-produits liés à leur fabrication. En revanche, elle exclut généralement les productions purement artistiques (figurine de Vénus par exemple).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers indices probants d'utilisation de matières dures animales dans la sphère technique datent du Paléolithique inférieur avec notamment la présence de bifaces façonnés dans des os de proboscidiens dans l'Acheuléen d'Italie centrale. Au Paléolithique moyen, leur emploi demeure limité en Europe occidentale si l'on excepte l'exemple des retouchoirs. En Afrique en revanche, l'industrie osseuse joue un rôle important dans le Middle Stone Age, comme l'illustrent par exemple les découvertes de pointes de projectiles dans le site de Blombos en Afrique du Sud.

L'industrie osseuse prend son véritable essor en Europe dès le début du Paléolithique supérieur (Châtelperronien) et elle évolue rapidement, à tel point qu'elle participe à la diagnose de certains cultures matérielles de cette période : sagaies à base fendue de l'Aurignacien, harpons du Magdalénien, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Averbouh, A. (2000) - Technologie de la matière osseuse travaillée et implications palethonologiques - l'exemple des chaînes d'exploitation du bois de Cervidé chez les Magdaléniens des Pyrénées, Université de Paris I - Panthéon-Sorbonne, Thèse de Doctorat, 2 vol. : 253 p. + 247 p.
  • Averbouh, A. et Provenzano, N. (1998-1999) - « Propositions pour une terminologie du travail préhistorique des matières osseuses : I - les techniques », Préhistoire Anthropologie Méditerranéennes, t. 7-8, pp. 5-25.
  • Biddittu, I. et Celletti, P. (2001) - « Plio-Pleistocene Proboscidea and Lower Palaeolithic bone industry of southern Latium (Italy) », in: La Terra degli Elefanti - The World of Elephants, Cavaretta, G., Gioia, P., Mussi, M. et Palombo, M.R., (Éds.), Actes du Ier Congrès International, Roma, 16-20 oct. 2001, pp. 91-96.
  • d'Errico, F. et Henshilwood, C.S. (2007) - « Additional evidence for bone technology in the southern African Middle Stone Age », Journal of Human Evolution, 52, 2, pp. 142-163.
  • Henshilwood, C.S. et Sealy, J.C. (1997) - « Bone artefacts from the Middle Stone Age at Blombos Cave, Southern Cape, South Africa », Current Anthropology, vol. 38, 5, pp. 890-895.
  • Henshilwood, C.S., d'Errico, F., Marean, C.W., Milo, R.G. et Yates, R. (2001) - « An early bone tool industry from the Middle Stone Age at Blombos Cave, South Africa : implications for the origins of modern human behaviour, symbolism and language », Journal of Human Evolution, 41, pp. 631-678.

Voir aussi[modifier | modifier le code]