Onyx (minéral)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Onyx.
Onyx
Catégorie IX : silicates[1]
Onyx

Onyx
Général
Classe de Strunz 4.DA.05
Formule chimique O2SiSiO2
Identification
Masse formulaire[2] 60,0843 ± 0,0009 uma
O 53,26 %, Si 46,74 %,
Couleur variée
Classe cristalline et groupe d'espace quartz
Système cristallin trigonal
Réseau de Bravais hexagonal
Cassure conchoïdale
Habitus microcristallin
Échelle de Mohs 7
Trait blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,543-1,552 à 1,545-1,554
Biréfringence Δ=0,009 ; biaxe positif
Propriétés chimiques
Densité 2,65 - 2,66
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’onyx est une variété d’agate, qui est elle-même une variété de calcédoine. Il est composé de SiO2 (dioxyde de silicium).

L’onyx est une agate dont les bandes sont circulaires et concentriques. Il en existe plusieurs variétés, dont :

  • le nicolo, dans lequel les couches colorées vont du bleu sombre au blanc ;
  • l’onyx à fortifications dans lequel les couches sont polygonales au lieu d’être circulaires ;
  • l’onyx œillé dans lequel les bandes forment des cercles de coloration peu accentués autour d’une tache ronde plus foncée ;
  • le sardonyx dans lequel les bandes colorées sont de couleur plus sard (brun, rouge, rouille) que noir.

L’onyx a été très utilisé dans l’Antiquité pour la gravure de camées ou d’intailles ; on l’emploie toujours comme pierre d’ornement et comme objet décoratif.

D’autres minéraux sont apparentés ou semblables sans être des onyx :

  • le sardoine est une variété brun rouge de calcédoine ;
  • l’onyx d'Algérie est une variété de calcite dont l’aspect rappelle l’onyx siliceux[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Selon le Larousse Universel en 2 volumes de 1923

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :