Témara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Maroc
Cet article est une ébauche concernant une ville du Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Témara
تمارة
ⵜⵎⴰⵔⴰ
La A3 au niveau de la sortie de Témara, dans le sens Casablanca-Rabat.
La A3 au niveau de la sortie de Témara, dans le sens Casablanca-Rabat.
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Rabat-Salé-Kénitra
Province Skhirate-Témara
Maire Moh Rejdali (PJD) (2015)
Code postal 12000
Démographie
Population 313 510 hab. (2014[1])
Densité 9 342 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 55′ 36″ nord, 6° 54′ 44″ ouest
Superficie 33,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Témara

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Témara

Témara (en arabe : تمارة[1] ; en berbère : ⵜⵎⴰⵔⴰ) est une ville et commune — municipalité — de la préfecture de Skhirate-Témara, dont elle est le chef-lieu, dans la région Rabat-Salé-Kénitra, au Maroc.

Géographie[modifier | modifier le code]

Témara, d'une superficie de 33,56 km2[2], est bordée par la préfecture de Rabat au nord, dont elle est séparée par un espace boisé protégé appelé « ceinture verte » ; les communes de Mers El Kheir à l'est et d'Aïn Attig au sud ; et la commune urbaine et côtière — le long de l'océan Atlantique — de Harhoura à l'ouest[3].

Elle comporte quelques quartiers de résidences aisés comme Al-Wifaq et Guich Loudaya. Son code géographique est 04.501.01.07.[1] et son code postal 12000[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Témara a été créée en 1983[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Témara comptait 313 510 habitants au dernier recensement général de 2014[1], 225 497 en 2004, 130 793 en 1994 et 48 644 en 1982[5]. Cette forte évolution se justifie par l'engagement financier des entreprises dans le secteur industriel et par les importants investissements immobiliers dont a bénéficié la ville durant les années 1990.[réf. nécessaire]

Économie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ville dynamique depuis les années 1970, Témara s'est muée successivement d'une région rurale à l'activité économique centrée sur l'agriculture, à une extension urbaine rattachée à la préfecture de Rabat, puis à une ville moins dépendante de la capitale par la création de la préfecture de Skhirate-Témara en 1983 (dans le cadre de la politique de décentralisation et de déconcentration administrative). Cette transformation s'est également traduite par l'implantation de nouvelles industries attirées par la situation privilégiée de Témara, sur l'un des principaux axes économiques du Maroc : Rabat-Casablanca et sa proximité de Rabat (6 km). Le secteur des sociétés de services est le plus important à côté de celui d'industries lourdes : production de ciment, de marbre, de liège et de charbon, industries automobiles et aéronautiques et hautes technologies. À titre d'exemple, la cimenterie de Témara fut l'un des premiers groupes industriels à s'installer dans la commune (1976) et affichait un chiffre d'affaires de 737 millions de dirhams (environ 65 millions d'euros).[réf. nécessaire]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Saint-Germain-en-Laye (France) depuis le [6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Population légale des régions, provinces, préfectures, municipalités, arrondissements et communes du Royaume d'après les résultats du RGPH 2014 » [xls], Rabat, Haut-Commissariat au plan (consulté le 2 janvier 2017)
  2. a et b « Préfecture de Skhirate-Témara en chiffres » [PDF], sur Préfecture de Skhirate-Témara,‎ (consulté le 2 janvier 2017), p. 2
  3. « Carte communale », conseil régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (consulté le 18 avril 2011)
  4. « 12000 », sur codepostal.ma (consulté le 2 janvier 2017)
  5. (en) « Morocco », City Population (consulté le 18 avril 2011)
  6. [PDF] « Le Journal de Saint-Germain-en-Laye, n° 73, 15 septembre 1982, p. 13 » (consulté le 30 avril 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]