Huile végétale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Huiles végétales)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une huile végétale est un corps gras extrait d'une plante oléagineuse, c'est-à-dire une plante dont les graines, noix, amandes ou fruits contiennent des lipides. Attention à ne pas confondre « huile végétale » avec « macérat huileux » [1],[2],[3].

Noisettes.

Types d'huile[modifier | modifier le code]

Le terme peut faire référence à différents types d'huile végétales :

une huile végétale utilisée dans d'autres domaines qu'alimentaire, par exemple :

La production des huiles végétales est issue des principales plantes oléagineuses suivantes en 2012[4] : palme 35 %, soja 27 %, colza 25 %, tournesol 10 %, palmiste 3 %. Le palmier à huile a un haut rendement puisqu'il fournit un tiers de la production mondiale d'huiles végétales en occupant 7 % de la surface de culture des oléagineux.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les huiles végétales peuvent être utilisées pour :

  • lubrifier ;
  • solidifier un corps ;
  • être transformées en savon ;
  • comme combustibles ;
  • améliorer l'état de la peau ou des cheveux ;
  • apporter aux organismes vivants de l'énergie, des nutriments essentiels et des vitamines.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La plupart peuvent être consommées tant par voie orale que par voie cutanée.

Par exemple, l'huile vierge de noisette peut aussi bien servir à l'assaisonnement d'un plat de pâtes qu'à la fabrication d'une huile de massage pénétrante et hydratante.

Application cutanée[modifier | modifier le code]

Une étude conjointe (chinoise, américaine et espagnole) récapitulative[5] de 2017 met en évidence les effets bénéfiques des composants de certaines huiles végétales par l'application sur la peau (voie topique) pour les maladies de la peau et la restauration de l'homéostasie cutanée. Ces constituants sont principalement des triglycérides, des phospholipides, des acides gras libres, des composés phénoliques et des antioxydants[5]. La teneur de chacun n'est pas indiquée ci-dessous et ne saurait constituer un traitement radical ou exclusif.

Effets des huiles végétales appliquées par voie topique pour les pathologies de la peau
HUILES Réparation de la

barrière cutanée

Effet

anti-bactérien

Effet

anti-inflammatoire

Effet

anti-oxydant

Cicatrisation

des plaies

Contre le

vieillissement de la peau

Propriété

anti-cancérigène

Résultats
Olive non ? oui oui oui effet possible oui 4 positifs

1 possible

Graines de tournesol oui ? oui ? effet possible ? oui 3 positifs

1 possible

Pépins de raisin ? oui effet possible oui oui effet possible effet possible 3 positifs

3 possibles

Noix de coco oui oui oui oui oui oui ? 6 positifs
Graines de carthame ? ? oui ? ? ? ? 1 positif
Argan oui ? oui ? oui ? effet possible 3 positifs

1 possible

Soja oui oui oui oui ? ? ? 4 positifs
Arachide oui ? ? ? ? oui oui 3 positifs
Sésame effet possible ? oui oui ? oui oui 4 positifs

1 possible

Avocat ? ? effet possible ? oui ? ? 1 positif

1 possible

HUILES Réparation de la

barrière cutanée

Effet

anti-bactérien

Effet

anti-inflammatoire

Effet

anti-oxydant

Cicatrisation

des plaies

Contre le

vieillissement de la peau

Propriété

anti-cancérigène

Résultats
Bourrache oui ? effet possible ? ? ? ? 1 positif

1 possible

Jojoba oui effet possible oui oui oui oui ? 5 positifs

1 possible

Avoine oui effet possible oui oui ? ? ? 3 positifs

1 possible

Pépins de grenade ? ? ? oui ? effet possible effet possible 1 positif

2 possibles

Amande effet possible ? ? ? ? oui ? 1 positif

1 possible

Abricot amer ? ? ? ? ? ? effet possible 1 possible
Rose musquée effet possible ? oui oui ? oui ? 3 positifs

1 possible

Camomille allemande effet possible ? oui ? ? ? ? 1 positif

1 possible

Karité (beurre) effet possible ? oui oui ? ? ? 2 positifs

1 possible

« ? » = aucune preuve concrète de l'effet spécifique du traitement topique

On notera que d'autres études tout autant sérieuses indiquent des effets pour la reconstruction de la barrière cutanée[6],[7],[8] contre le vieillissement de la peau[9],[10],[11] ou anti-cancérigènes[12] du beurre de karité notamment, qu'exclut ce tableau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Huiles végétales et macérâts huileux : de merveilleuses vertus pour notre peau », sur centifoliabio.fr (consulté le 6 juillet 2019)
  2. « Quelle est la différence en une huile végétale et un macérât huileux ? », sur www.bioferta.com (consulté le 6 juillet 2019)
  3. « Huiles végétales vierges, macérats huileux, quelle différence ? | KELBIO Gisors » (consulté le 6 juillet 2019)
  4. Alain Rival, Patrice Levang, La palme des controverses : Palmier à huile et enjeux de développement, Éditions Quae, (ISBN 978-2-7592-2049-6), p. 16.
  5. a et b (en) Tzu-Kai Lin (Kaohsiung Chang Gung Memorial Hospital et Chang Gung University College of Medicine - Taiwan), Lily Zhang (California State University - Los Angeles) et Juan Luis Santiago (Hospital General Universitario - Ciudad Real), « Anti-Inflammatory and Skin Barrier Repair Effects of Topical Application of Some Plant Oils », International Journal of Molecular Sciences, vol. 19, no 1,‎ (ISSN 1422-0067, PMID 29280987, PMCID 5796020, DOI 10.3390/ijms19010070, lire en ligne, consulté le 13 juillet 2019)
  6. (en) John Audu (Federal University of Agriculture, Makurdi | UAM · Department of Agricultural and Environmental Engineering), « Effect of extraction methods on food and biodiesel properties of shea-nut oil (Vitellaria paradoxa) », février 2018
  7. (en) N. Olson, D. Stechschulte et S. Essengue Belibi, « The Use of Shea Butter as an Emollient for Eczema », Journal of Allergy and Clinical Immunology, vol. 123, no 2,‎ , S41 (ISSN 0091-6749 et 1097-6825, DOI 10.1016/j.jaci.2008.12.1100, lire en ligne, consulté le 14 juillet 2019)
  8. Marie-Claude Martini, Introduction à la dermopharmacie et à la cosmétologie, Lavoisier, (ISBN 9782743012700, lire en ligne)
  9. E.T. Masters, J.A. Yidana, P.N. Lovett, « Rendre la gestion plus rationnelle grâce au commerce : les produits du karité en Afrique », UnaSylva, vol. 55, 2004, pp. 46-52 [PDF] Lire en ligne
  10. (en) Honfo, Fernande & H.N., Akissoe & Linnemann, Anita & Mohamed, Soumanou & Boekel, Martinus. (2014). « Nutritional Composition of Shea Products and Chemical Properties of Shea Butter: A Review ». Critical reviews in food science and nutrition. 54. 673-686. 10.1080/10408398.2011.604142. Lire en ligne
  11. E.T. Masters, J.A. Yidana et P.N. Lovett, FAO - Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, « Le commerce et la gestion forestière durable », Vol. 55 2004/4, sur www.fao.org, Revue internationale des forêts et des industries forestières, (consulté le 7 juillet 2019)
  12. (en) Jiradej Manosroi, Aranya Manosroi, Eliot T. Masters et Harukuni Tokuda, « Anti-Inflammatory and Chemopreventive Effects of Triterpene Cinnamates and Acetates from Shea Fat », Journal of Oleo Science, vol. 59, no 6,‎ , p. 273–280 (ISSN 1345-8957 et 1347-3352, DOI 10.5650/jos.59.273, lire en ligne, consulté le 7 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]