Mustapha Bidoudane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mustapha Bidoudane
Image illustrative de l’article Mustapha Bidoudane
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (42 ans)
Lieu Rabat
Taille 1,85 m
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-2002 Drapeau : Maroc FUS de Rabat
2003-2004 Drapeau : Maroc Raja de Casablanca - (27)
2005-2006 Drapeau : Russie FK Rostov 10 (1)
2006 Drapeau : Maroc Raja de Casablanca
2006-2007 Drapeau : Maroc Maghreb de Fès
2007 Drapeau : Tunisie Club africain
2007-2011 Drapeau : Maroc Wydad de Casablanca - (31)
2011-2012 Drapeau : Maroc Kawkab de Marrakech -
2012-2013 Drapeau : Maroc Ittihad Khémisset 20 (5)
2013-2014 Drapeau : Maroc Association sportive de Salé 12 (3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2003Drapeau : Maroc Maroc 10 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mustapha Bidoudane est un ancien footballeur marocain né le , il évoluait au poste d'attaquant.

Il fut à trois reprises meilleur buteur du championnat du Maroc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Né le 18 juin 1976 au quartier Yacoub El Mansour à Rabat, Mustapha Bidoudane est un buteur-né et un attaquant comme on n'en fait plus de nos jours.

Comme tous les gamins du Maroc, il a fait ses premiers pas de footballeur dans les ruelles du quartier où, après chaque sortie de l'école, ils disputaient avec ses amis, des matches acharnés, en s'imaginant être les vedettes de l'époque. Chacun d'eux avait son idole qu'il essayait d'imiter.

Mustapha Bidoudane, au sens inné du chasseur de buts, ne tardera pas à attirer l'attention des recruteurs de l'équipe de l'ASLM Finances où il retrouvera ses copains Samir Ben Amrou, Salah Sibaoueh et le regretté Hicham Zerouali.

Premier contrat[modifier | modifier le code]

C'est en 1991-1992 sur insistance de quelques amis qu'il a signé une licence chez l'équipe du ministère des Finances où il pensait qu'il y avait énormément d'argent à gagner, ce qui n'était naturellement pas le cas. Néanmoins au sein de cette équipe, il fut suivi par un éducateur aux qualités humaines et professionnelles exceptionnelles, à savoir Ahmed Sassi qui fut à l'origine de sa véritable éclosion et sa progression.

Avec l'ASLM Finances, Bidoudane ne cessera plus de faire parler de lui en devenant le buteur incontesté et incontestable de l'équipe à telle enseigne que les équipes Rbaties se bousculèrent pour s'octroyer les services de ce goléador hors du commun.

Le FUS[modifier | modifier le code]

Ce fut le Fath de Rabat qui réussit à convaincre l'ASLM Finances. Il réussira ainsi à remporter avec le FUS le titre du meilleur buteur lors de la saison 1999-2000 avec, à son actif, 17 buts inscrits. Toujours avide de progresser, Bidoudane va tenter une première expérience professionnelle en 2000 avec le Chabab d'Arabie Saoudite (sous forme de prêt).

Avec cette équipe, il a joué à peine huit mois au cours desquels il a réussi à inscrire 5 buts. Mais il faut dire qu'il avait eu du mal à s'intégrer rapidement du fait des conditions climatiques très difficiles dans le royaume saoudien. Habitué à un climat tempéré, il lui fallait beaucoup de temps pour s'acclimater. Puis il revient au Fath en 2001.

RAJA de Casablanca[modifier | modifier le code]

Mais à peine retrempé dans l'atmosphère du championnat national, que Bidoudane retrouvera toutes ses sensations de buteur invétéré. Terreur des défenses, il sera très vite sollicité par les plus grands clubs du Royaume et notamment par le Raja de Casablanca. En effet à son arrivée au Raja, Bidoudane remportera deux titres successifs du meilleur buteur du championnat (2002-2003 et 2003-2004). En outre, il s'adjugera un championnat, une coupe du Trône et une coupe de la CAF qui ont enrichi le palmarès de ce buteur exceptionnel.

La Russie[modifier | modifier le code]

En 2005, il est sollicité par l'équipe Rostov en Russie avec laquelle il passera une saison sous forme de prêt et inscrira sept buts (3 en coupe et 4 en championnat). De retour au pays, Bidoudane a signé un nouveau contrat avec le Raja jusqu'en 2007. Avec les « Verts », Bidoudane a été entraîné par Henri Michel, Walter Meeuws, Alain Fiard, Casimiro, Nejmi et Oscar Fullone.

De Fès vers la Tunisie[modifier | modifier le code]

Mais son histoire avec le Raja allait prendre fin à la suite de sa mésentente avec l'entraîneur rajaoui Oscar Fullone. La nouvelle destination de Bidoudane sera le MAS de Fès. Il y jouera pour une année, lors de la saison 2006-2007. Ces bonnes prestations allaient attirer l'œil du Club Africain de Tunis qui allait recruter le joueur mais la suite fut moins joyeuse, Bidoudane ne réussit pas grand-chose lors de son passage au Club Africain.

Le Wydad[modifier | modifier le code]

Lors de l'été 2007, Bidoudane signera un contrat de 3 ans avec le Wydad de Casablanca. Le 2 juillet 2010, il rejoint les FAR de Rabat, avant que le club résilie le contrat. Il retourne alors au Wydad de Casablanca.

Sélections en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Caps Date Match Lieu Score Compétition But
1
22/04/2000
Maroc - Gambie
Casablanca
2 - 0
Elim. CM 2002 --
2
17/06/2000
Namibie - Maroc
Windhoek
0 - 0
Elim. CM 2002 --
3
02/09/2000
Gabon - Maroc
Libreville
2 - 0
Elim. CAN 2002 --
4
22/11/2000
Maroc - Libye
Casablanca
0 - 0
Amical --
5
07/09/2002
Gabon - Maroc
Libreville
0 - 1
Elim. CAN 2004 --
6
03/10/2002
Maroc - Niger
Rabat
6 - 1
Amical 1
7
13/10/2002
Maroc - Guinée Equat.
Rabat
5 - 0
Amical 1
8
20/11/2002
Maroc – Mali
Rabat
1 - 3
Amical --
9
12/02/2003
Sénégal - Maroc
Paris
0 - 1
Amical --
10
30/04/2003
Maroc – Côte d’Ivoire
Rabat
0 - 1
Amical --

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec le Raja de Casablanca :


Avec le Club africain :

  • 2007 : Vice-Champion de Tunisie


Avec le Wydad de Casablanca :


Avec l'équipe du Maroc :

Statistiques[modifier | modifier le code]

Championnat du Maroc de football :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]