Emmanuel Emenike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Emmanuel Emenike
Image illustrative de l’article Emmanuel Emenike
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique KVC Westerlo
Numéro 29
Biographie
Nom Emmanuel Chinenye Emenike
Nationalité Drapeau : Nigeria Nigérian
Naissance (32 ans)
Lieu Otuocha (Nigeria)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2007 Drapeau : Nigeria Delta Force FC (en)
2008 Drapeau : Afrique du Sud Black Aces007 0(3)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2010 Drapeau : Afrique du Sud FC Cape Town (en)016 0(1)
2009-2010 Drapeau : Turquie Karabükspor028 (16)
2010-2011 Drapeau : Turquie Karabükspor023 (14)
2011 Drapeau : Turquie Fenerbahçe000 0(0)
2011-2013Drapeau : Russie Spartak Moscou051 (24)
2013-2017Drapeau : Turquie Fenerbahçe093 (25)
2015 Drapeau : Émirats arabes unis Al Ain Club011 0(7)
2016 Drapeau : Angleterre West Ham016 0(2)
2017-2018Drapeau : Grèce Olympiakos010 0(4)
2018 Drapeau : Espagne UD Las Palmas000 0(0)
2019-Drapeau : Belgique KVC Westerlo000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2015Drapeau : Nigeria Nigeria037 0(9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 septembre 2019

Emmanuel Emenike (né le à Otuocha (en) au Nigeria) est un joueur de football international nigérian évoluant au KVC Westerlo. Il mesure 1,82 mètre et joue au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Originaire du Nigeria, il est formé dans le club du Delta Force FC (en), un club amateur qui évolue en deuxième division nigériane.

En , il signe dans le club sud-africain des Mpumalanga Black Aces, évoluant dans le championnat d'Afrique du Sud de deuxième division. Il marque son premier but dès son premier match, le face au Dynamos FC. Il finira la saison en marquant 3 buts en 7 matchs.

Au début de la saison suivante, il est transféré au FC Cape Town (en). Il devient titulaire mais n'inscrira qu'un seul but.

Au début de la saison 2009-2010, il est prêté au club turc de Kardemir Karabükspor. Le club est promu en Spor Toto Süper Lig lors de la saison 2010-2011. Blessé une partie de la saison, il parvient tout de même à inscrire 14 buts.

En fin de saison, Fenerbahçe le supervise et achète le joueur pour 9 millions d'euros. Il signe un contrat de quatre ans le .

Le , deux mois après son arrivée, le club de Fenerbahçe décide de se séparer du joueur, à cause de son implication dans une affaire de matchs truqués qui implique aussi le club (il est accusé, alors qu'il évoluait à Kardemir Karabükspor, d'avoir été payé pour simuler une blessure, afin de ne pas participer à un match contre Fenerbahçe[1]).

Il signe au Spartak Moscou le pour une somme de 10 millions d'euros. Il fait ses débuts à l'occasion du premier match de la saison, le , face au FK Anji Makhatchkala, en entrant à la 76e minute.

En 2013 il fait son retour à Fenerbahçe. Après 45 matches avec l'équipe, il a marqué 16 buts pour l'équipe turque.

En 2017, il rejoint le club grec de l'Olympiakos Le Pirée.

Le , il s'engage en faveur du club belge du KVC Westerlo, qui évolue alors en deuxième division.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il est appelé par le Nigeria pour la première fois pour disputer un match amical face au Sierra Leone. Il se blesse et cède sa place à la mi-temps.

Il attendra sa deuxième sélection et un match amical face à l'Argentine pour inscrire son premier but équipe nationale le .

Le , il remporte le titre de la Coupe d'Afrique des nations avec le Nigeria, compétition dont il finit meilleur buteur avec 4 réalisations.

En , alors qu'il est blessé, il critique le sélectionneur et les officiels nigérians pour leur manque de considération. Stephen Keshi ne le sélectionne alors pas pour la Coupe des confédérations 2013. Il n'effectue son retour en équipe nationale qu'en fin de phase éliminatoire[2].

En , il marque deux buts dans le premier match contre l'Éthiopie dans les qualifications de la Coupe du monde 2014 pour donner à l'équipe une victoire de 2-1.

Le , Emenike met fin à sa carrière internationale après avoir été sélectionné à 37 reprises et marqué 9 buts[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Afrique du Sud FC Cape Town (en)
Drapeau : Turquie Kardemir Karabükspor
Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Drapeau : Nigeria Nigeria

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Emmanuel Emenike au 18 août 2013[4]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Nigeria Nigeria Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2007-2008 Drapeau d'Afrique du Sud Mpumalanga Black Aces 2 7 3 - - - - - - - - - 7 3
2008-2009 Drapeau d'Afrique du Sud FC Cape Town 2 16 1 - - - - - - - - - 16 1
2009-2010 Drapeau de la Turquie Kardemir Karabükspor (prêt) 2 28 16 - - - - - - - - - 28 16
2010-2011 Drapeau de la Turquie Kardemir Karabükspor 1 23 16 - - - - - - - 2 1 25 17
2011-2012 Drapeau de la Russie FK Spartak Moscou 1 22 13 - - - - C3 2 0 4 0 28 13
2012-2013 Drapeau de la Russie FK Spartak Moscou 1 16 5 1 0 - - C1 6 3 8 4 31 12
2013-2014 Drapeau de la Russie FK Spartak Moscou 1 4 3 - - - - - - - - - 4 3
2013-2014 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK 1 28 12 1 0 - - C1 2 0 12 4 43 16
2014-2015 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK 1 27 4 7 1 1 0 - - - 6 0 41 5
2015-2016 Drapeau des Émirats arabes unis Al Ain Club (prêt) 1 11 7 - - - - - - - 4 0 15 7
Total sur la carrière 182 78 9 1 1 0 - 10 3 36 9 238 91
Buts internationaux d'Emmanuel Emenike (5) Drapeau : Nigeria
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Abuja Stadium, Abuja, Nigeria Drapeau : Argentine Argentine 4-0 4-1 Match amical[5]
2. Stade Mbombela, Nelspruit, Afrique du Sud Drapeau : Burkina Faso Burkina Faso 1-0 1-1 CAN 2013[6]
3. Stade Mbombela, Nelspruit, Afrique du Sud Drapeau : Zambie Zambie 0-1 1-1 CAN 2013[7]
4. Stade Royal Bafokeng, Rustenburg, Afrique du Sud Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 0-1 1-2 CAN 2013[8]
5. Stade Moses-Mabhida, Durban, Afrique du Sud Drapeau : Mali Mali 0-3 1-4 CAN 2013[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emenike, une simulation qui peut valoir cher, OnlySportAll, 27 novembre 2012.
  2. Julien Pralong, « Emmanuel Emenike, bulldozer nigérian », sur laliberte.ch, (consulté le 19 février 2015)
  3. « Nigeria : Emmanuel Emenike s'arrête », sur L'Equipe.fr (consulté le 19 octobre 2015)
  4. « Fiche d’Emmanuel Emenike », sur footballdatabase.eu
  5. Match Nigéria - Argentine sur footballdatabase
  6. Match Nigeria - Burkina Faso sur footballdatabase
  7. Match Zambie - Nigeria sur footballdatabase
  8. Match Côte d'Ivoire - Nigeria sur footballdatabase
  9. Match Mali - Nigeria sur footballdatabase

Liens externes[modifier | modifier le code]