Gianmarco Tamberi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gianmarco Tamberi
Image illustrative de l'article Gianmarco Tamberi
Gianmarco Tamberi lors des mondiaux en salle 2016
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2009 -
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (25 ans)
Lieu Civitanova Marche
Taille 1,92 m
Poids 76 kg
Club Bruni Atl. Vomano, G.S Fiamme Gialle
Entraîneur Marco Tamberi
Records
Record d'Italie du saut en hauteur : 2,39 m (2016)
Palmarès
Champ. du monde en salle 1 - -
Championnats d'Europe 1 - -
Championnats d'Italie 3 - -

Gianmarco Tamberi (né le à Civitanova Marche) est un athlète italien, spécialiste du saut en hauteur. Il mesure 1,92 m pour 76 kg et son club est le Bruni Atletica Vomano de Morro d'Oro mais il est également affilié aux Fiamme Gialle depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 2011, Gianmarco Tamberi obtient la médaille de bronze lors des Championnats d'Europe juniors d'athlétisme à Tallinn en égalant son record personnel à 2,25 m. C'est le fils de Marco Tamberi qui avait été recordman italien de la même spécialité dans les années quatre-vingt avec 2,27 m, hauteur que son fils a tentée à trois reprises lors de cette finale. Il s'est amélioré de 11 cm en un an (2,14 m à Ancône en 2010). Il habitait à Offagna et s'entraîne normalement à Ancône où il demeure depuis 2014.

Deux ans auparavant, avec un record initial peu significatif à 2,01 m, il avait obtenu peu de temps après le minima pour les Championnats du monde de sa catégorie à Bressanone manquant la finale de très peu. En 2009, son frère Gianluca avait la même année terminé 4e du javelot aux Championnats d'Europe juniors de Novi Sad en battant le record italien.

En septembre 2011 à Dubnica nad Váhom, il prend la 6e place du concours avec 2,20 m dans une compétition remportée par Trevor Barry devant le champion du monde Jesse Williams, tous les deux à 2,27 m et Ivan Ukhov à 2,24 m. Lors des Championnats italiens espoirs, il franchit la barre de 2,26 m à Misano Adriatico le 15 juin 2012, ce qui le qualifie pour les Championnats d'Europe à Helsinki, sa première sélection en équipe nationale. Il se qualifie aisément pour la finale en terminant 5e. Le 8 juillet 2012, à Bressanone, lors des Championnats d'Italie, qu'il gagne, il porte son record à 2,31 m, ce qui le qualifie in extremis pour les Jeux olympiques de Londres. À Londres, il est éliminé dès les qualifications avec 2,21 m. Lors d'un meeting en salle à Banska Bystrica, il porte le record italien en salle à 2,30 m le 6 février 2013.,

Le 15 août 2014, il termine 7e ex-æquo de la finale des Championnats d'Europe à Zurich en réalisant sous la pluie sa meilleure marque de l'année en 2,26 m.

Records d'Italie (2015)[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2015, il remporte le meeting de Lisbonne avec un saut à 2,25 m, puis le 28 juin à Bühl, il franchit 2,28 m.

Le , il bat le record d'Italie en plein air vieux de 16 ans en franchissant à Cologne 2,34 m dès le premier essai. Dans ce concours, il bat notamment Eike Onnen, 2,30 m, et il franchit toutes ses barres au premier essai sauf une erreur à 2,24 m. Il effectue également deux essais manqués à 2,36 m. Cette mesure égale le record en salle obtenu à deux reprises par Marco Fassinotti en février 2014 et en janvier 2015.

Le 2 août, il bat a deux reprises ce record en le portant à 2,35 m au 3e essai puis à 2,37 m au 1er essai lors du meeting d'Eberstadt où il est battu au nombre d'essais par Derek Drouin, même hauteur[1]. Le 30 août 2015, il termine 8e ex-æquo lors de la finale des Championnats du monde, avec 2,25 m au premier essai et un dernier essai manqué de peu à 2,29 m.

Domination mondiale et nouveau record (2016)[modifier | modifier le code]

Tamberi en 2016

Pour sa première sortie en salle, Tamberi porte son record personnel à 2,33 m puis bat le record d'Italie de son compatriote Marco Fassinotti avec 2,35 m à son premier essai[2]. Fassinotti égale cette marque à sa seconde tentative. Les deux sont désormais détenteurs du record italien en salle[3]. Le 7 février, il s'impose avec 2,33 m lors du meeting de Třinec devant Konstadínos Baniótis (2,31 m), avant d'échouer à 2,36 m[4],[5].

2,38 m[modifier | modifier le code]

Le 13 février à Hustopeče, Tamberi efface une barre à 2,38 m dès son premier essai, après avoir réussi tous ses sauts de la même manière, ce qui constitue un nouveau record d'Italie en salle et une nouvelle meilleure performance mondiale de l'année[6],[7]. Il échoue par trois fois à 2,40 m et devance le Britannique Chris Baker (2,36 m), le Chypriote Kyriákos Ioánnou (2,32 m) et son compatriote Silvano Chesani (2,30 m). Le 6 mars suivant, lors de son quatrième concours de la saison, il devient champion d'Italie en salle à Ancône avec 2,36 m et échoue de très peu à 2,40 m[8].

Champion du monde en salle à Portland[modifier | modifier le code]

Le 19 mars 2016, en favori, Gianmarco Tamberi remporte le premier titre international de sa carrière lors des championnats du monde en salle de Portland, avec un saut à 2,36 m dès son premier essai. Dans un concours compliqué (2,29 m et 2,33 m à son troisième essai), il parvient à effacer 2,36 m avant d'échouer de peu à 2,40 m, notamment lors de son troisième essai. Premier Italien sacré dans cette discipline, il devance le Britannique Robert Grabarz (2,33 m) et l'Américain Erik Kynard (2,33 m)[9].

Le 2 juin 2016, il ne termine que 3e du Golden Gala, avec 2,30 m, sa meilleure mesure en plein air de la saison, après une période de charge en entraînement et sur élan réduit, derrière notamment Bohdan Bondarenko (2,33 m) et Robbie Grabarz (2,30 m). Il porte ensuite deux semaines plus tard une vidéo sur son compte instagram où il efface à l'entrainement une barre à 2,35 m[10].

Champion d'Europe[modifier | modifier le code]

Le 26 juin, il devient champion d'Italie avec un saut à 2,36 m, avant d'échouer dans une tentative de meilleure performance mondiale de l'année à 2,41 m[11]. Le 10 juillet, il est sacré champion d'Europe à l'occasion des Championnats d'Europe d'Amsterdam avec un saut à 2,32 m, décrochant à cette occasion le premier titre continental pour l'Italie. Il réussit ses quatre hauteurs dès le premier essai et les trois premiers revêtu d'un short de basket ample, sa grande passion[12]. Il échoue par trois fois à 2,40 m[13].

2,39 m à Monaco et blessure[modifier | modifier le code]

Le 15 juillet 2016, lors de la 29e édition du meeting Herculis, valable pour la Ligue de diamant, il remporte le concours après avoir d'abord égalé le record national avec 2,37 m au premier essai, puis franchi au 3e essai 2,39 m, nouveau record national, et après avoir battu ses principaux adversaires pour les Jeux : Bohdan Bondarenko, 2,37 m, Majed Aldin Ghazal, 2,34 m, Mutaz Essa Barshim, Robbie Grabarz et Donald Thomas, 2,31 m (mais aussi Arturo Chávez, Derek Drouin ou Chris Baker). Mais il se blesse grièvement à la cheville gauche lors de son second essai manqué à 2,41 m et sort sur la civière en pleurs, comprenant que le rêve olympique s'envole. Le lendemain, la blessure se révèle trop grave pour envisager une participation aux Jeux : il annonce devoir manquer son seul objectif véritable[14],[15]. Le 19 juillet, il est opéré à la cheville à Pavie.

Retour de blessure (2017)[modifier | modifier le code]

Le 14 juin 2017, onze mois après sa terrible blessure à la cheville, Gianmarco Tamberi retrouve la compétition, dans un petit meeting organisé à Serravalle (Saint-Marin) où il franchit 2,18 m à son troisième essai, échouant à 2,22 m[16]. Ému, il réagit à cœur sur son compte instagram[16]. Le 28 juin, à Ostrava, il franchit 2,20 m[17]. Le 1er juillet, il est engagé au Meeting de Paris où le concours commence à 2,20 m mais Tamberi échoue dans ses trois tentatives et finit donc non-classé[18]. Le 4 juillet, à Székesfehérvár, il franchit 2,28 m et se rapproche du minima pour les mondiaux de Londres[19]. N'ayant pas franchi à temps les 2,30 m requis, il est néanmoins sélectionné le 27 juillet au sein de l'équipe italienne, en raison de son titre en cours de champion d'Europe 2016 qui lui permet d'obtenir une wild-card.

Le 11 août, en qualifications des Championnats du monde de Londres, il franchit 2,29 m mais n'est que 13e, échouant pour une place à la finale[20].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2011 Championnats d'Europe juniors Tallinn 3e 2,25 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 5e 2,24 m
Jeux olympiques Londres qual. 2,21 m
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 5e 2,29 m
Jeux méditerranéens Mersin 6e 2,21 m
2014 Championnats d'Europe Zurich 7e 2,26 m
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 7e 2,24 m
Championnats du monde Pékin 8e 2,25 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 1er 2,36 m
Championnats d'Europe Amsterdam 1er 2,32 m

Records[modifier | modifier le code]

Tamberi attaquant 2,40 m
Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur En plein air 2,39 m (NR) Drapeau : Monaco Monaco 15 juillet 2016
En salle 2,38 m (NR) Drapeau : République tchèque Hustopeče 13 février 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. luchem2, « Gianmarco Tamberi 2.37 a Eberstadt », (consulté le 17 juin 2016)
  2. Track Daddy, « BREAKING: Gianmarco Tamberi & Marco Fassinotti jumps 2.35m sets Italian High Jump(i) Record », (consulté le 17 juin 2016)
  3. « IAAF: Banska Bystrica high jump 2016 Tamberi Fassinotti », sur iaaf.org (consulté le 17 juin 2016)
  4. « European Athletics », sur www.facebook.com (consulté le 17 juin 2016)
  5. « Atletica, alto indoor: Tamberi non si ferma più, a Trinec vince con 2.33 », sur La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita (consulté le 17 juin 2016)
  6. « MPM et record d'Italie à la hauteur pour Gianmarco Tamberi (2,38m) », sur L'Equipe.fr (consulté le 17 juin 2016)
  7. « Tamberi show: 2,38 record italiano assoluto! », sur www.fidal.it (consulté le 17 juin 2016)
  8. Atletica: Gianmarco Tamberi vince gli Assoluti indoor di salto in alto con 2.36, Tamberi: con papà ho svoltato, adesso sogno oro Rio
  9. [1] Men's high jump final
  10. « Vidéo Instagram de Gianmarco Tamberi • 14 juin 2016 à 13h25 UTC », sur Instagram (consulté le 23 juin 2016)
  11. « Assoluti: Tamberi vola a 2,36, Desalu 20.31 » (consulté le 26 juin 2016)
  12. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  13. « Championnats d'Europe : Gianmarco Tamberi et sa demi-barbe en or en saut en hauteur » (consulté le 10 juillet 2016)
  14. « Sfuma il sogno olimpico di Gimbo Tamberi » (consulté le 16 juillet 2016)
  15. « Gianmarco Tamberi ne verra pas Rio » (consulté le 16 juillet 2016)
  16. a et b « VIDEO - Half Shave is back! Tamberi rientra a sorpresa in gara 11 mesi dopo il crac », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  17. (cs) « ZLATÁ TRETRA OSTRAVA / OSTRAVA GOLDEN SPIKE : Výsledky », sur www.zlatatretra.cz (consulté le 28 juin 2017)
  18. « DIRETTA/ Gianmarco Tamberi eliminato: tre nulli nell'alto! Diamond League 2017 Parigi info streaming-tv (oggi) », Il Sussidiario.net,‎ (lire en ligne)
  19. (it) « Atletica, Tamberi torna a volare: 2.28 in alto in Ungheria », La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita,‎ (lire en ligne)
  20. (it) « Atletica, Mondiali, Tamberi fuori dalla finale: con 2.29 è il primo escluso », La Gazzetta dello Sport - Tutto il rosa della vita,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]