Třinec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Třinec
Blason de Třinec
Héraldique
Drapeau de Třinec
Drapeau
Třinec : place T. G. Masaryk.
Třinec : place T. G. Masaryk.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Frýdek-Místek
Région historique Silésie tchèque
Maire Věra Palkovská
Code postal 738 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 35 596 hab. (2017)
Densité 417 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 38″ nord, 18° 40′ 12″ est
Altitude 306 m
Superficie 8 538 ha = 85,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Třinec

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Třinec
Liens
Site web Site officiel

Třinec (en polonais : Trzyniec ; en allemand : Trzynietz) est une ville du district de Frýdek-Místek, dans la région de Moravie-Silésie, en République tchèque. Sa population s'élevait à 35 596 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Třinec est arrosée par la rivière Olza (en polonais) ou Olše (en tchèque), et se trouve à 22 km à l'est de Frýdek-Místek, à 34 km au sud-est d'Ostrava et à 307 km à l'est de Prague[2].

La commune est limitée par Ropice au nord-ouest, par la Pologne au nord-est, par Vendryně à l'est, par Košařiska au sud-est, par Morávka au sud-ouest, et par Řeka et Smilovice à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention historique de la ville date de 1223. En 1839, fut achevée la construction de l'aciérie. La voie ferrée reliant Třinec à la Slovaquie et au bassin industriel d'Ostrava et Karviná, fut construite en 1871. Elle entraîna le développement rapide de l'aciérie et de la ville entière.

En 1920, Třinec se retrouva dans les limites de la Tchécoslovaquie, bien que 69 % de sa population se soient déclarés polonais. Depuis, le nombre de personnes déclarant la nationalité polonaise diminue régulièrement.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[4] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
642 1 792 2 291 3 214 3 849 5 995
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
6 128 15 619 21 946 30 172 44 739 45 210
2001* 2011* 2014 2015 2016 2017
38 953 36 263 36 077 35 884 35 760 35 596

Économie[modifier | modifier le code]

Hauts fourneaux (Třinecké železárny).

La commune est notamment connue pour ses aciéries Třinecké železárny (actuellement partie du groupe ArcelorMittal), source d'emplois, mais aussi d'une grave pollution.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville se trouve au pied du massif des Beskides de Moravie-Silésie. C'est pourquoi Třinec est le point de départ de plusieurs sentiers touristiques. Les plus fréquentées sont les sentiers : JavorovyOstryCantoryja.

Sports[modifier | modifier le code]

La ville est le berceau du club de hockey sur glace HC Oceláři Třinec (les aciéristes de Třinec).

Le footballeur Václav Svěrkoš est originaire de cette ville.

En 2016, la ville accueille une rencontre de Coupe Davis entre la République tchèque et la France.

Musée[modifier | modifier le code]

  • Musée des aciéries de Třinec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2017.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 546-547 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).