Charles Austin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Austin.
Charles Austin
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 1986-2004
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (49 ans)
Lieu Bay City
Taille 1,84 m
Club Mazda Optimists Track Club
Records
Actuel détenteur du record des États-Unis du saut en hauteur (2,40 m, le 7 août 1991)
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 2012
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 1 - -
Championnats du monde en salle 1 - 1

Charles Allen Austin (né le à Bay City) est un athlète américain spécialiste du saut en hauteur. Vainqueur des Championnats du monde de 1991 et des Jeux olympiques de 1996, il est l'actuel détenteur du record des États-Unis de la discipline avec la marque de 2,40 m, établi en 1991 à Zurich.

Carrière[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université d'État du Texas à San Marcos, il se distingue lors de la saison 1990 en remportant le titre des Championnats NCAA en plein air avec un saut à 2,33 m[1], avant de réaliser, quelques jours plus tard à San Marcos, l'une des meilleures marques mondiales de l'année avec 2,35 m. Sixième des Championnats du monde en salle en début d'année 1991 avec 2,31 m, il se classe deuxième des Championnats des États-Unis et obtient sa qualification pour sa première compétition internationale majeure. Le au meeting Weltklasse de Zurich, Charles Austin franchit pour la première fois de sa carrière une barre placée à 2,40 m et améliore à cette occasion le record des États-Unis de la discipline[1]. Ce saut lui permet par ailleurs de figurer en tête des meilleurs « performeurs » mondiaux de l'année, titre partagé avec le Cubain Javier Sotomayor. Figurant parmi les favoris des Championnats du monde de Tokyo, l'Américain remporte la concours avec un saut à 2,38 m, devant Javier Sotomayor et Hollis Conway (2,36 m).

Charles Austin de parvient pas à réediter ces performances lors des saisons suivantes. Il se classe huitième des Jeux olympiques de 1992 et obtient ses meilleurs saut lors d'épreuves indoor (2,33 m en 1992 et 2,35 m en 1993). Auteur de 2,34 m en salle en début d'année 1995, l'Américain remporte son premier titre de champion des États-Unis en plein air avec 2,30 m mais ne parvient pas à franchir le cap des qualifications lors des Championnats du monde de Göteborg (2,27 m). Il remporte les championnats des États-Unis en salle 1996 et conserve son titre en plein air en juin à l'occasion des sélections olympiques d'Atlanta (2,30 m). Il participe ensuite aux Jeux olympiques d'Atlanta où il parvient à franchir à son premier essai la hauteur de 2,39 m synonyme de record olympique et de meilleure performance mondiale de l'année 1996[2], à un centimètre de sa meilleure marque personnelle. Il remporte le titre olympique et devient le premier américain à s'imposer dans cette discipline depuis Charles Dumas en 1956, devançant de deux centimètres le Polonais Artur Partyka et de quatre centimètres le Britannique Steve Smith[3].

En début de saison 1997, à Paris-Bercy, Austin devient champion du monde en salle avec un saut à 2,35 m, devant le Grec Lambros Papakostas (2,32 m)[4]. Champion des États-Unis en salle, il remporte par la suite son troisième titre national consécutif[1] mais échoue lors des qualifications des Championnats du monde d'Athènes (13e place avec 2,26 m). L'année suivante, l'Américain décroche un nouveau titre américain en plein air et se classe deuxième des Goodwill Games. Sélectionné pour la 7e Coupe du monde des nations à Johannesburg, il remporte le concours de la hauteur (2,31 m) devant Javier Sotomayor[5]. Il enlève ensuite ses sixièmes et septièmes championnats nationaux en plein air en 1999 et 2000 et obtient son dernier podium international lors des Championnats du monde en salle de Maebashi où il s'incline face à Javier Sotomayor et Vyacheslav Voronin.

En 2003, à l'âge de 36 ans, Charles Austin remporte le titre des Championnats des États-Unis en salle avec un saut à 2,30 m[1]. Il ne parvient pas à se qualifier pour les Jeux olympiques de 2004 et met un terme à sa carrière sportive à l'issue de la saison.

Il est élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 2012[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
1991 Championnats du monde en salle Séville 6e 2,31 m
Championnats du monde Tokyo 1er 2,38 m
1992 Jeux olympiques Barcelone 8e 2,28 m
1993 Championnats du monde en salle Toronto 9e 2,24 m
1996 Jeux olympiques Atlanta 1er 2,39 m
Finale du Grand Prix Milan 4e 2,30 m
1997 Championnats du monde en salle Paris 1er 2,30 m
1998 Goodwill Games New York 2e 2,33 m
Finale du Grand Prix Moscou 3e 2,28 m
Coupe du monde des nations Johannesburg 1er 2,31 m
1999 Championnats du monde en salle Maebashi 3e 2,30 m
Championnats du monde Séville 8e 2,29 m
2000 Finale du Grand Prix Doha 7e 2,15 m
2001 Championnats du monde en salle Lisbonne 11e 2,20 m
Championnats du monde Edmonton 9e 2,20 m
2003 Championnats du monde en salle Birmingham 10e 2,20 m

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Il est l'actuel détenteur du record des États-Unis du saut en hauteur grâce à sa performance de 2,40 m, établi le lors du Meeting de Zurich. Charles Austin a par ailleurs réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en 1991 (2,40 m, à égalité avec Javier Sotomayor)[10] et en 1996 (2,39 m)[11]

Épreuve Performance Date Lieu
Saut en hauteur (extérieur) 2,40 m Zurich
Saut en hauteur (salle) 2,37 m Atlanta

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Track & Field bios - Charles Austin », USATF (consulté le 9 février 2011)
  2. (en) Matti Koskimies, « Meilleures performances mondiales de l'année 1996 », apulanta.fi (consulté le 9 février 2011)
  3. (en) Todor Krastev, « Concours des Jeux olympiques de 1996 », todor66.com (consulté le 9 février 2011)
  4. (en) « Résultats des Championnats du monde en salle 1997 », iaaf.org (consulté le 10 février 2011)
  5. (en) « Résultats de la Coupe du monde 1998 », iaaf.org (consulté le 11 février 2011)
  6. (en) Jared Slinde, « USATF announces 2012 Hall of Fame class », sur USA Track & Field, (consulté le 2 novembre 2012)
  7. (en) « Palmarès des Championnats des États-Unis d'athlétisme », gbrathletics (consulté le 9 février 2011)
  8. (en) « Palmarès des Championnats des États-Unis d'athlétisme en salle », gbrathletics (consulté le 9 février 2011)
  9. (en) « Palmarès des Championnats NCAA d'athlétisme », gbrathletics (consulté le 9 février 2011)
  10. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année 1991 », apulanta.fi (consulté le 9 février 2011)
  11. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année 1996 », apulanta.fi (consulté le 9 février 2011)