Le titre de cette page ne peut être modifié.

Vladimir Yashchenko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Yashchenko
Informations
Disciplines Saut en hauteur, Athlétisme
Période d'activité Milieu des années 1970 – Milieu des années 1980
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique puis Drapeau : Ukraine ukrainienne
Naissance
Lieu Zaporijia en RSS d'Ukraine
Décès
Lieu Zaporijia en Ukraine
Taille 1,93 m
Poids 84 kg
Records
Ancien détenteur du record du monde du saut en hauteur
Palmarès
Championnats d'Europe 1 0 0

Vladimir Yashchenko (en russe : Владимир Ильич Ященко, Vladimir Ilitch Yachtchenko) ou Volodymyr Yashchenko (en ukrainien : Володимир Ілліч Ященко, Volodymyr Illitch Yachtchenko), né le 12 janvier 1959 à Zaporijia en RSS d'Ukraine (Union soviétique) et décédé le 30 novembre 1999 dans la même ville[1],[2],[3], était un athlète ukrainien[citation nécessaire], sauteur en hauteur qui représentait l'Union soviétique. Alors qu'il est encore junior, Yashchenko, avec un poids en compétition de 84 kg pour 1,93 m, a amélioré le record du monde du saut en hauteur et été champion d'Europe. Le titre de Maître honoraire du sport de l'URSS lui est décerné en 1978[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1976, Yashchenko avait sauté 2,22 m et était ainsi au vingt-deuxième rang sur la liste des meilleurs sauteurs de la saison. Le 3 juillet 1977, pendant une rencontre junior entre les États-Unis et l'Union soviétique à Richmond, il sautait d'abord à 2,27 m, améliorant le record du monde junior, puis à 2,31 m, il améliorait le record d'Europe et enfin à 2,33 m, soit un nouveau record du monde. Il améliorait ainsi le record de Dwight Stones établi l'année précédente d'un centimètre. Peu après, il devenait champion d'Europe junior à Donetsk avec un saut à 2,30 m[1], une performance qui restera record des championnats jusqu'en juillet 2017, battue par Maksim Nedasekau.

Le 12 mars 1978, il devenait lors des Championnats d'Europe d'athlétisme en salle 1978 à Milan, champion d'Europe en salle en améliorant par deux fois, à 2,33 m puis 2,35 m, le record du monde en salle[4]. Il débuta prudemment à 2,05 m et sauta à vingt reprises. Survolté par le public, il franchit 2,33 m et souhaita alors s'arrêter, car il était seul en lice : l'Allemand de l'Est Rolf Beilschmidt, qui avait réussi 2,29 m, fut éliminé à la hauteur supérieure. Après quatre heures de concours, Yashchenko accepte finalement de tenter 2,35 m qu'il maîtrise à son 31e essai. Ce fut la dernière épreuve internationale qui vit deux athlètes sautant en rouleau ventral devancer les adeptes du fosbury flop.

Yashchenko améliorait le record du monde à 2,34 m, le 16 juin 1978 à Tbilissi[4]. Il commença le concours à 2,05 m (1er essai), demanda ensuite 2,20 m (3e), 2,24 m (2e), avant de réussir 2,34 m à sa 2e tentative et d'échouer à 2,36 m. À ces championnats d'Europe, il fut sacré devant son compatriote Aleksandr Grigoryev, qui sautait en fosbury, et Rolf Beilschmidt.

Le 25 juin à Vilnius, au cours du match URSS – RDA / Pologne, il se contenta de 2,27 m. Une semaine plus tard, contre les États-Unis, il ne l'emporta qu'aux essais face à Franklin Jacobs (surnommé « le Nain », 1,73 m seulement), avec 2,26 m. Aux championnats d'Europe, à Prague, Yashchenko frôle la catastrophe à 2,24 m qu'il ne passe qu'au 3e essai. À 2,28 m, il prit la mesure de Beilschmidt, qu'il passa sans souci. À 2,30 m (2e essai), Yatchenko était seul, il tenta alors d'égaler son propre record du monde, mais il faisait trop froid sur le stade du Strahov et il manqua de justesse deux de ses trois tentatives à 2,35 m.

Peu avant son vingtième anniversaire, il défendait, avec son succès, son titre en salle à Vienne avec un saut à 2,26 m, devançant son compatriote Gennadiy Belkov et l'Ouest-Allemand André Schneider. Deux semaines après ces championnats, il sautait, toujours en salle, 2,29 m à Fort Worth.

Après la saison en salle de 1979, Yashchenko se fit opérer le genou de sa jambe d'appel. Son conseiller, Telegine, le convainc de la nécessité d'une opération qui a lieu en septembre 1979. Une seconde intervention, avec ablation du ménisque, se déroule en avril 1980. Mais Yashchenko ne reparaît pas au cours de l'année olympique. En 1983, il sautait encore une dernière fois à 2,10 m. Puis le dernier recordman du saut en hauteur en rouleau ventral tomba dans l'oubli.

Yashchenko est mort d'une cirrhose le 30 novembre 1999, à l'âge de 40 ans, après de longues années de problèmes d'alcool.

Il reste à ce jour le détenteur du record du monde junior indoor du saut en hauteur avec un saut à 2,35 m, le 12 mars 1978 à Milan effectué avec la technique du rouleau ventral[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe en salle[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (ru) « Б. Валиев Две славы Володи Ященко », sovsport.ru, 23 mars 2002.
  2. (ru) « Прыжок на дно », Остров Свободы.
  3. (en) « Vladimir Yashchenko, 40, High Jumper », New York Times, 3 décembre 1999.
  4. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées iaaf.org-136917
  5. Records du monde junior en salle
  6. a et b (en) Résultats hommes sur le site de la fédération britannique d'athlétisme

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Manfred Holzhausen, Weltrekorde und Weltrekordler. Hochsprung – Weitsprung, Grevenbroich, 1999.
  • (en) Peter Matthews (ed:), Athletics 2000, Surbiton, 2000 (ISBN 1-899807-07-1).
  • (ru) Игорь Тимохин, Сектор высоты, «Дикое поле», Запорожье, 2010.
  • (it) Giuseppe Ottomano, Il volo di Volodja, Miraggiedizioni, Milan 2014.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]