Kyriákos Ioánnou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un athlète image illustrant chypriote
Cet article est une ébauche concernant un athlète chypriote.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kyriákos Ioánnou Portail athlétisme
Commonwealth Games 2014 - Athletics Day 4 (14801557325).jpg
Kyriákos Ioánnou lors des Jeux du Commonwealth de Glasgow en 2014
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Nationalité Drapeau : Chypre Chypriote
Naissance (32 ans)
Lieu Limassol
Taille 1,93 m
Poids 66 kg
Records
Records de Chypre du saut en hauteur en plein air : 2,35 m (2007) et en salle : 2,32 m (2008, 2016)
Palmarès
Championnats du monde - 1 1
Champ. du monde en salle - - 1
Jeux du Commonwealth - 1 1
Championnats d'Europe en salle - 1 -
Jeux méditerranéens 2 - -

Kyriákos Ioánnou (en grec : Κυριάκος Ιωάννου, né le 26 juillet 1984 à Limassol) est un athlète chypriote, spécialiste du saut en hauteur. Il mesure 1,93 m pour 66 kg. Son record personnel, réalisé en 2007, est de 2,35 m. Il a remporté la première médaille chypriote lors des championnats du monde d'athlétisme.

Carrière[modifier | modifier le code]

Premières apparitions internationales[modifier | modifier le code]

En 2004, pour sa dernière chance de se qualifier pour les Jeux olympiques d'Athènes, Kyriakos Ioannou franchit la barre qualificative (2,28 m) dès son premier essai. Il participe donc aux Jeux d'Athènes où il quitte la compétition dès les qualifications, se classant 19e avec 2,25 m. L'année suivante, le Chypriote remporte les Jeux méditerranéens puis les Jeux des petits États d'Europe. Il se classe par ailleurs quatrième des Championnats d'Europe espoirs. Il se qualifie pour sa première finale mondiale lors des Championnats du monde d'Helsinki où il termine à la dixième place avec 2,25 m. L'Ukrainien Yuriy Krymarenko remporte le titre mondial (2,32 m).

La première médaille internationale pour Ioánnou est lors des Jeux du Commonwealth de 2006 en se classant 3e de la finale avec un bond à 2,23 m.

En 2007 pour les championnats du monde se déroulant à Osaka, il ne fait pas partie des favoris avec un record personnel à 2,32 m[1]. Mais Ioannou remporte la médaille de bronze, la première pour un athlète de Chypre dans un championnat du monde d'athlétisme. Il établit un nouveau record national avec 2,35 m, avant d'échouer de peu à 2,37 m. Il est devancé par le Bahaméen Donald Thomas et le Russe Yaroslav Rybakov aux essais.

Kyriákos Ioánnou lors des Jeux méditerranéens 2009

En mars 2008, Kyriakos remporte la médaille de bronze aux championnats du monde en salle avec un saut à 2,30 m mais est éliminé en qualifications des Jeux olympiques de Pékin (2,25 m).

2009 : la meilleure année[modifier | modifier le code]

En 2009, il devient vice-champion d'Europe en salle à Turin derrière le Russe Ivan Ukhov. Il s'impose ensuite dans sa ligue des Championnats d'Europe par équipes (2,19 m) puis aux Jeux méditerranéens (2,30 m) et aux Jeux des petits États d'Europe (2,25 m). Figurant parmi les prétendants pour le titre mondial, Ioannou est finalement vice-champion du monde avec un saut mesuré à 2,32 m, devancé aux essais par le Russe Yaroslav Rybakov. En 2010, il échoue au pied du podium des Championnats du monde en salle de Doha.

En 2011, Ioannou ouvre sa saison estivale le 6 mai 2011 à Doha pour la première étape de la ligue de diamant. Il franchit 2,33 m à son troisième essai, ce qui est un nouveau record du meeting mais il est devancé aux essais par l'Américain Jesse Williams. Le 9 juin, le Chypriote remporte les Bislett Games d'Oslo, toujours pour la ligue de diamant (2,28 m). Il franchit 2,30 m à Paris où il se classe quatrième. Figurant parmi les favoris pour les Championnats du monde de Daegu, il est obligé de déclarer forfait juste avant la séance de qualifications à cause d'une blessure.

Il fait son retour en 2012 où il franchit 2,30 m à Limassol, ce qui le qualifie pour les Jeux olympiques de Londres. Malheureusement, il contracte une blessure qui lui provoque quelques gênes durant tout le reste de sa saison : lors des Championnats d'Europe d'Helsinki, il est éliminé avec seulement 2,15 m. Malgré tout, il se qualifie pour la finale olympique où il termine treizième avec 2,20 m. Il devance seulement le Français Mickael Hanany. En qualifications, Ioannou avait réalisé 2,26 m. En 2013, il fait une saison blanche.

Kyriákos Ioánnou lors des Jeux du Commonwealth 2014

2014 : retour[modifier | modifier le code]

Il fait son retour sur les pistes en 2014 à l'occasion des Jeux du Commonwealth où il remporte une encourageante médaille d'argent avec 2,28 m, seulement devancé par le Canadien Derek Drouin (2,31 m). Il échoue deux fois à 2,31 m et une fois à 2,33 m.

Qualifié pour la finale des Championnats d'Europe en salle de Prague en mars 2015 avec 2,28 m, Ioannou se blesse en finale lors de son entrée en concours avec 2,24 m. Après de premiers examens, il annonce suvoir 3 centimètres d'ecchymoses et être en arrêt pour 4 semaines. Il ouvre sa saison estivale le 6 juin 2015 à La Canée, en Grèce et remporte le concours 2,29 m, minima réalisé pour les Championnats du monde de Pékin et pour les Jeux olympiques en 2016 à Rio. Il ne participe pas au Championnats du monde bien qu'ayant réalisé les minimas.

Le 13 février 2016, pour sa rentrée en salle, Ioannou égale son record national en salle vieux de huit ans avec une marque à 2,32 m, record qu'il partageait déjà avec Dimítrios Chondrokoúkis. Cette performance est son meilleur résultat depuis ses 2,33 m réalisés en 2011 à Doha. Il se classe 3e du concours derrière l'Italien Gianmarco Tamberi (2,38 m, WL) et le Britannique Chris Baker (2,36 m, PB)[2].

Gêné par des problèmes au dos et au pied, le Chypriote commence sa finale des Championnats d'Europe d'Amsterdam à 2,29 m où il échoue par 3 fois, ayant par conséquences aucune marque valide[3].

Ioánnou en 2014

Le 16 août 2016, Ioannou se classe 7e de la finale des Jeux olympiques de Rio avec 2,29 m[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il se marie le 23 mai 2016 avec sa compagne. Il est père d'un petit garçon né le 10 novembre suivant.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2003 Jeux mondiaux militaires Catane 3e 2,15 m
2004 Jeux olympiques Athènes qual. 2,25 m
2005 Championnats d'Europe en salle Madrid qual. 2,18 m
Championnats d'Europe espoirs Erfurt 4e 2,27 m
Championnats du monde Helsinki 10e 2,25 m
Jeux méditerranéens Almería 1er 2,24 m
Jeux des petits États d'Europe Andorre 1re 2,18 m
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 3e 2,23 m
2007 Universiade Bangkok 2e 2,26 m
Championnats du monde Osaka 3e 2,35 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 3e 2,30 m
Jeux olympiques Pékin qual. 2,25 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 2e 2,29 m
Championnats d'Europe par équipes Banska Bystrica 1re 2,19 m
Jeux méditerranéens Pescara 1er 2,30 m
Jeux des petits États d'Europe Nicosie 1re 2,25 m
Championnats du monde Berlin 2e 2,32 m
Finale mondiale Thessalonique 7e 2,22 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 4e 2,28 m
Championnats d'Europe par équipes Marsa 1re 2,22 m
2011 Championnats du monde Daegu DNS
Ligue de diamant 5e détails
2012 Championnats d'Europe Helsinki qual. 2,15 m
Jeux olympiques Londres 13e 2,20 m
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 2e 2,28 m
2015 Championnats d'Europe en salle Prague DNF
2016 Championnats d'Europe Amsterdam NM
Jeux olympiques Rio de Janeiro 7e 2,29 m

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur En plein air 2,35 m (NR) Drapeau : Japon Osaka 29 août 2007
En salle 2,32 m (NR) Drapeau : Serbie Novi Sad
Drapeau : République tchèque Hustopeče
7 février 2008
13 février 2016

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Saut en hauteur[5]
Année Hauteur Date Lieu Rang[6]
2001 2,00 m Drapeau : Chypre Nicosie
2002 2,15 m Drapeau : Chypre Limassol
2004 2,28 m Drapeau : Chypre Nicosie 25
2005 2,27 m


Drapeau : Allemagne Weinheim (i)
Drapeau : Grèce Athènes
Drapeau : Allemagne Erfurt
Drapeau : Finlande Helsinki
37
2006 2,30 m (i) Drapeau : Slovaquie Banská Bystrica 19
2007 2,35 m Drapeau : Corée du Sud Osaka 1
2008 2,32 m (i) Drapeau : Serbie Novi Sad 9
2009 2,32 m Drapeau : Allemagne Berlin 9
2010 2,30 m
Drapeau : Pologne Bydgoszcz (i)
Drapeau : Suisse Lausanne
10
2011 2,33 m Drapeau : Qatar Doha 8
2012 2,30 m Drapeau : Chypre Limassol 25
2014 2,28 m Drapeau : Royaume-Uni Glasgow 26
2015 2,29 m Drapeau : Grèce La Canée 32
2016 2,32 m Drapeau : République tchèque Hustopeče 7

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « High Jump - men - senior - outdoor - 2007 », sur iaaf.org (consulté le 11 août 2014)
  2. (fr) « MPM et record d'Italie à la hauteur pour Gianmarco Tamberi (2,38m) », sur L'Equipe.fr (consulté le 4 mai 2016)
  3. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  4. « IAAF: Live - Olympic Games », sur iaaf.org (consulté le 17 août 2016)
  5. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année sur le saut en hauteur », site apulanta.fi (consulté en 15e septembre 2009)
  6. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année

Liens externes[modifier | modifier le code]