Gennaro Gattuso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gennaro Gattuso
Gennaro Gattuso 2008.jpg
Gennaro Gattuso en 2008.
Biographie
Nom Gennaro Ivan Gattuso
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (37 ans)
Lieu Corigliano Calabro (Italie)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Milieu récupérateur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1990-1994 Drapeau : Italie Perugia
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1994-1997 Drapeau : Italie Pérouse 010 0(0)
1997-1998 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 051 0(5)
1998-1999 Drapeau : Italie Salernitana Sport 025 0(0)
1999-2012 Drapeau : Italie AC Milan 467 (11)
2012-2013 Drapeau : Suisse FC Sion 032 0(1)
1994-2013 Total 582 (17)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1995-1996 Drapeau : Italie Italie -18 ans 014 0(3)
1997-2000 Drapeau : Italie Italie espoirs 021 0(1)
2000 Drapeau : Italie Italie olympique 003 0(0)
2000-2010 Drapeau : Italie Italie 072 0(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2013 Drapeau : Suisse FC Sion 12 m
2013 Drapeau : Italie US Palerme 8 m
2014 Drapeau : Grèce OFI Crète 17 m
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 mai 2015

Gennaro Ivan Gattuso, né le à Corigliano Calabro, est un ancien joueur international italien, reconverti entraîneur. Il est bien connu pour son caractère bien trempé et son acharnement défensif sur le terrain, qui lui a donné son surnom Ringhio (qui se traduit par rugissement en italien et qui montre la rage de vaincre de Gennaro). Il est considéré comme l'un des meilleurs milieux défensifs de tous les temps,

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Gennaro suit très tôt les traces de son père, joueur de Serie D. À l'âge de douze ans il effectue son premier essai. Refusé par Bologne, il est choisi par Pérouse, où il commence sa carrière.

À Pérouse, il joue dans l'équipe espoir, et montre rapidement sa capacité à bloquer le jeu au milieu de terrain.

Il débute en Serie A à seulement dix-sept ans (le ) contre Bologne. Il revêt le maillot de la Squadra Azzurra au Championnat d'Europe des moins de 18 ans et gagne le titre, avec Pérouse, du Championnat des équipes de jeunes (Primavera) en 1996-1997. Il abandonne Pérouse après avoir joué 12 matchs en Série A et est transféré en Écosse, où il joue aux Glasgow Rangers.

Les moments passés en Écosse se révèlent un vrai bonheur pour le jeune Gattuso, qui ne manque pas de se faire remarquer comme un grand lutteur dans un championnat pourtant réputé pour être « rugueux », mais qui en réalité correspond à sa manière de jouer. Dick Advocaat succède, par la suite, à son premier entraîneur Walter Smith, et le fait alors jouer dans une position de défenseur qui ne lui convient guère. Les désaccords successifs sur sa place sur le terrain l'amènent à partir, à la fin de la saison, mettant fin à son expérience écossaise.

En 1998, il est transféré à la Salernitana. C'est avec les grenats que le jeune Gattuso parvient à s'affirmer comme un joueur-clé du milieu du terrain, devenant un joueur convoité par les plus grands clubs et c'est à Salerne que Gattuso développe cet instinct de gladiateur mais ses prestations ne suffisent pas à sauver son équipe de la relégation. Salerne s'enflamme pour ce jeune au caractère bien trempé, qui au fil de la saison devient de plus en plus indispensable à son équipe.

Observé par les recruteurs de l'AC Milan, il y est transféré, prenant le numéro 8, avec lequel il conquiert rapidement une place de titulaire, en peu de temps, il devient le chouchou de San Siro. Il dispute 22 parties (pour un but) au cours de la première année.

L'année du dix-septième titre en 2004, il dispute 33 des 34 matchs de championnat. L'année suivante, il dispute 45 matchs entre le championnat, la coupe et la Ligue des champions, où l'AC Milan perd en finale contre Liverpool FC.

En 2005-2006, il joue 35 des 38 matchs de son équipe, 11 des 12 matchs de Ligue des Champions.

En 2006, il est 14e au classement du Ballon d'or.

Fin 2008, il se blesse gravement au genou, ce qui met prématurément un terme à sa saison 2008-2009.

Malgré une place de titulaire assurée en début de saison 2011/2012, et un statut de capitaine n°2 de l'équipe derrière l'emblématique Ambrosini, Gattuso subit une grave paralysie du sixième nerf crânien, provoquant un dysfonctionnement critique de l'œil gauche. Il n'en se remettra qu'en fin de saison, sa place étant comblée avec plus ou moins de réussite par l'ancien interiste Muntari. Le joueur annonce alors son départ du club en fin de saison. Il met fin ainsi à 13 années passées au Milan.

Son dernier match avec l'AC Milan, tout comme celui de beaucoup d'autres joueurs (Gianluca Zambrotta, Filippo Inzaghi, Alessandro Nesta, Clarence Seedorf) qui entreront dans la légende du club est le match contre Novare (13 mai 2012, victoire 2-1 pour Milan), qu'il disputera intégralement en tant que capitaine, et au cours duquel le public "rugira" à chacun de ses contrôles de balle en hommage, marquera les esprits par l'émotion qui envahira le joueur à la cérémonie d'adieu, fondant en larmes le visage rouge tout en applaudissant dignement la Curva Sud venue le remercier.

En 2013, sous les couleurs du FC Sion.

Le 15 juin 2012, l'Italien signe un contrat de deux ans avec le club suisse de Sion. « Ces derniers jours, certaines personnes m'ont déconseillé de venir. Mais j'ai rencontré le président (Christian Constantin) et on a eu un bon feeling. J'ai senti que c'est là que je devais venir. La simplicité n'a jamais été mon truc », confie-t-il le 16 juin 2012 au lendemain de sa signature avec le club valaisan. À Sion, il est capitaine de l'équipe où il a marqué son premier but lors de la lourde défaite face à Bâle (4-1).

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Gattuso débute avec les -18 ans italiens avec lesquels il dispute sa première compétition internationale qui est l'Euro en 1996 organisé en France et au Luxembourg, mais avec aucune victoire en trois matchs la sélection italienne termine dernière de son groupe et se trouve éliminée du tournoi. Avec la catégorie des espoirs, il compte une vingtaine de sélections et participe une nouvelle fois à un championnat d'Europe cette fois-ci en 2000 au cours duquel il dispute l'intégralité du tournoi en tant que titulaire et remporte la finale face à la République tchèque (2-1) grâce à un doublé d'Andrea Pirlo. Au cours de cette année 2000, il dispute également en septembre les Jeux olympiques à Sydney, il prend part à trois matchs jusqu'en quart de finale où la sélection italienne est battue par l'Espagne (1-0).

Sa carrière internationale avec les séniors débute en février 2000 lors d'un match amical opposant l'Italie à la Suède, le sélectionneur italien Dino Zoff décide de lancer Gattuso, à 22 ans, qui remplace en début de seconde période un autre milanais Massimo Ambrosini. La Squadra Azzura remporte le match grâce à un penalty de Del Piero. Sa seconde sélection intervient un moins plus tard face à l'Espagne où il remplace une nouvelle fois Ambrosini. Cependant, il n'est pas retenu pour participer à l'Euro 2000.

En 2010, pendant la coupe du monde, il annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale avec la Squadra Azzurra après la coupe du monde[1].

Entraineur[modifier | modifier le code]

Le , après le limogeage de Víctor Muñoz, il devient entraîneur du FC Sion tout en restant joueur[2]. Le il est à son tour limogé par le FC Sion après une défaite contre Saint-Gall (0-5)[3],[4].

Pour le début de saison 2013-2014, Gennaro Gattuso prend les rêne de l'US Palerme qui vient d'être rétrogradé en Série B[5]. Mais après seulement trois victoires en huit matchs, il est limogé[6].

Il débute la saison 2014-2015 en Grèce où il devient l'entraîneur de Crète[7]. Avec seulement 5 victoires en 17 rencontres et après une nouvelle défaite contre Asteras, l'ancien défenseur démissionne de son poste[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Gennaro Gattuso au 8 mars 2015[9]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Italie Italie Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1995-1996 Drapeau de l'Italie Pérouse Serie B 2 0 - - - - - - - - - 2 0
1996-1997 Drapeau de l'Italie Pérouse Serie A 8 0 - - - - - - - - - 8 0
Sous-total 10 0 - - - - - - - - - 10 0
1997-1998 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers D1 29 3 9 0 - - C1 2 1 - - 40 4
1998-1999 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers D1 5 0 1 0 - - C1 5 1 - - 11 1
Sous-total 34 3 10 0 - - - 7 2 - - 51 5
1998-1999 Drapeau de l'Italie Salernitana Serie A 25 0 - - - - - - - - - 25 0
Sous-total 25 0 - - - - - - - - - 25 0
1999-2000 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 22 1 1 0 - - C1 5 0 2 0 30 1
2000-2001 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 24 0 2 0 - - C1 10 0 3 1 39 1
2001-2002 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 32 0 5 0 - - C1 10 0 9 0 56 0
2002-2003 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 25 0 3 0 - - C1 14 0 4 0 46 0
2003-2004 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 33 1 2 0 3 0 C1 9 1 8 0 55 2
2004-2005 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 32 0 3 0 1 0 C1 11 0 7 0 54 0
2005-2006 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 35 3 3 0 - - C1 11 0 13 0 62 3
2006-2007 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 30 1 4 0 - - C1 13 0 6 0 53 1
2007-2008 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 31 1 1 0 3 0 C1 11 0 7 0 53 1
2008-2009 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 12 0 1 0 - - C1 4 0 9 0 26 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 22 0 1 0 - - C1 1 0 4 0 28 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 31 2 1 0 - - C1 5 0 - - 37 2
2011-2012 Drapeau de l'Italie AC Milan Serie A 6 0 1 0 1 0 - - - - - 8 0
Sous-total 335 9 26 0 8 0 - 99 2 72 1 540 12
2012-2013 Drapeau de la Suisse FC Sion D1 27 1 5 0 - - - - - - - 32 1
Sous-total 27 1 5 0 - - - - - - - 32 1
Total sur la carrière 431 13 37 0 8 0 - 106 4 72 1 654 18

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Gattuso.jpg


Carrière d' entraîneur[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 21 mai 2015.

Club Début Fin Résultats
M V N D Bp Bc Diff  % Victoires
Drapeau : Suisse FC Sion 25 février 2013 13 mai 2013 12 3 4 5 10 15 -5 25.0
Drapeau : Italie US Palerme 19 juin 2013 25 septembre 2013 8 3 1 4 10 9 +1 37.5
Drapeau : Grèce OFI Crète 5 juin 2014 26 octobre 2014 17 5 3 9 11 24 -13 29
Total 37 11 8 18 31 48 -17 30

Réputation[modifier | modifier le code]

Gennaro Gattuso a la réputation d'être un joueur très agressif, parfois même violent. Néanmoins, il prend plaisir à véhiculer cette image de joueur rude, voire rustre[10], comme l'atteste cette déclaration dans l'Equipe du 18 avril 2006 : "Pour moi, un match de foot idéal, ça se joue un soir d'hiver, sous la pluie, dans le froid. Quel plaisir de voir la fumée qui se dégage des corps à la moindre respiration... Quand je joue dans les conditions que j'ai souvent rencontrées en Ecosse, ça me booste encore plus." Son dernier coup d'éclat s'est déroulé lors du match Milan AC-Tottenham Hotspur le 15 février 2011, au cours duquel il a violemment pris à partie l'entraîneur-adjoint des Spurs Joe Jordan, la première fois à la 58e minute du match en le repoussant violemment, la seconde fois en lui assénant un coup de tête à la fin du match[11], ce qui lui valut cinq matches de suspension[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gattuso mettra un terme à sa carrière internationale après la coupe du monde 2010. http://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20100612_132142_gattuso-va-raccrocher.html.
    http://www.football.fr/footballfr/cmc/scanner/italie/201023/gattuso-annonce-sa-retraite_87331.html?popup
  2. « Gattuso aux commandes à Sion », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 25 février 2013)
  3. « Gattuso limogé du FC Sion », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 13 mai 2013)
  4. « Christian Constantin fait le grand ménage à Sion », sur 24 heures (Suisse),‎ (consulté le 13 mai 2013)
  5. « Transferts - Italie: Gattuso entraîneur de Palerme (président) », sur lematin.ch
  6. « Gattuso déjà viré », sur Lequipe,‎
  7. « Gennaro Gattuso entraîneur de l'OFI Crète », sur goal.com,‎
  8. « Grèce : Gattuso n'est plus l'entraîneur de l'OFI Crète », sur goal.com,‎
  9. Statistiques de Gennaro Gattuso sur footballdatabase.eu
  10. « Portfolio L'équipe, Gattuso le teigneux »
  11. « Gattuso regrette son geste »
  12. « Gattuso prend cinq matches de suspension »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Bob Ferrier et Robert McElroy, Rangers Player by Player, Londres, Hamlyn,‎ , 3e éd., 200 p. (ISBN 0-600-59495-5), p.187

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :