Vincenzo Montella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vincenzo Montella
Image illustrative de l’article Vincenzo Montella
Vincenzo Montella avec l'ACF Fiorentina en 2015.
Situation actuelle
Équipe Adana Demirspor (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Naissance (48 ans)
Pomigliano d'Arco (Italie)
Taille 1,72 m (5 8)
Période pro. 19912009
Poste Avant-centre
Parcours junior
Années Club
1986-1990 Empoli FC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1990-1995 Empoli FC054 0(27)
1995-1996 Genoa CFC040 0(28)
1996-1999 Sampdoria Gênes098 0(61)
1999-2009 AS Rome258 (101)
2007 Fulham FC014 00(5)
2007-2008 Sampdoria Gênes018 00(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2005 Italie020 00(3)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2011 AS Rome07v 04n 05d
2011-2012 Calcio Catane12v 15n 13d
2012-2015 ACF Fiorentina81v 32n 40d
2015-2016 Sampdoria Gênes06v 06n 15d
2016-2017 AC Milan33v 13n 18d
2017-2018 Séville FC11v 07n 10d
2019 ACF Fiorentina06v 07n 14d
2021- Adana Demirspor30v 15n 17d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Vincenzo Montella, né le à Pomigliano d'Arco (Italie), est un footballeur international italien, reconverti en entraîneur. Depuis 2022, il coache l'équipe d'Adana Demirspor en première division turque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match en tant que professionnel le pour la Sampdoria de Gênes. En 1999, Montella est transféré de la Sampdoria à la Roma pour la somme de cinquante milliards de lires italiennes (24.4 M€). Dès son arrivée, il a eu une petite altercation avec Gabriel Batistuta quand ce dernier est arrivé à la Roma. En effet, Batistuta voulait accaparer le numéro 9 qui était le numéro de Montella mais Montella n'a pas voulu lui donner et a gardé son numéro 9. Pour finir Batistuta a porté le numéro 18.

Il est le détenteur du plus grand nombre de buts inscrits en un match lors du derby romain : le fameux , la Roma s'était imposée 5-1 contre la Lazio et Vincenzo Montella, avait été auteur ce jour-là, d'un quadruplé (record à battre dans l'histoire du derby).

Le , Montella réalisa un doublé face à l'Angleterre où l'Italie s'imposa 2-1, Montella rentré en cours de partie, égalisa à la 67e minute répondant à Robbie Fowler (63e minute) et donna la victoire a la Squadra Azzurra dans les arrêts de jeu sur penalty et s'assurant en même temps une place pour la Coupe du monde au Japon et en Corée du Sud. Lors du 3e match de poule du groupe G de la Coupe du monde 2002, l'Italie était menée 1-0 par le Mexique à quelques minutes de la fin du match lorsque Montella délivra une passe décisive à Alessandro Del Piero qui égalisa d'une tête plongeante (à la suite d'une touche italienne, Montella adressa un centre en demi-volée, du gauche, dos au but, marquée de très près par un joueur mexicain, à Del Piero a la 84e minute du match) score de 1-1 qui qualifia l'Italie pour les huitièmes de finale, 2e du groupe derrière le Mexique.

Vers les années 2001 à 2003, Montella a eu des offres de la Juventus, AC Milan et l'Inter Milan, mais aussi d'autre clubs étrangers comme Bayern Munich, Chelsea, Real Madrid et Liverpool. Montella les a toutes refusées pour rester dans son club de l'AS Rome. Son prix était de 30 à 40 millions.

Vincenzo a quitté la Roma en pour un prêt de 6 mois à Fulham. En 2007, il est prêté à la Sampdoria de Gênes où il a réalisé un bon début de saison avec un but contre Sienne en championnat, et le but de la qualification en coupe UEFA contre le Hadjuk de Split. Après une année à la Sampdoria marquée par les blessures, et par un bon retour en fin de championnat (un but contre la Juventus notamment), Vincenzo est retourné à la Roma pour la saison 2008/2009. Il se contentera d'un rôle de remplaçant au cours de cette saison. Il joua néanmoins le huitième de finale de Ligue des Champions, réussissant son tir au but. Son équipe est cependant éliminée contre les Anglais d'Arsenal.

Le , il annonce la fin de sa carrière, après 314 buts en matches officiels entre coupes et championnats. Il est alors le 3e meilleur buteur de la Serie A en activité, derrière son coéquipier et ami Francesco Totti (1er) et Alessandro Del Piero (2e). Il intègre immédiatement le staff technique de l'AS Rome, dans l'encadrement des jeunes.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Montella prend en charge l'équipe des giovanissimi (U-15) de l'AS Roma avec lesquels il gagnera tous ses matchs (26 victoires en 26 matchs) en pratiquant un football offensif et spectaculaire, pour que les jeunes prennent du plaisir à jouer d'après ses dires[réf. nécessaire].

Le , il est nommé entraîneur de l'AS Rome, à la suite de la démission de Claudio Ranieri[1]. Il remporte son premier match à la tête de l'équipe le (2 jours après son 1er entrainement) 1-0, face au Bologne FC 1909 à l'extérieur pour le match en retard de la 22e journée de Serie A alors qu'il ne restait que 73 minutes à jouer. En effet, le match Bologne FC - AS Roma comptant pour la 22e journée de Serie A a commencé le quand Claudio Ranieri était encore entraîneur de l'équipe, le match a été arrêté au bout de 17 minutes de jeu pour terrain impraticable. La neige qui tombait abondamment sur Bologne avait empêché le jeu de se poursuivre.

Le , Montella signe au Calcio Catane dans le but de faire belle figure dans le championnat[2]. Il fera plus que cela, faisant du club l'une des équipes à la lutte pour les places européennes. À la fin de la saison, le club terminera à la 11e place. Le jeu pratiqué par l'équipe sicilienne en fait l'un des entraîneurs en vue de la Serie A et suscite la convoitise de nombreux clubs. Le , il rompt officiellement son contrat avec l'équipe sicilienne.

Il signe avec la Fiorentina pour deux ans avec un an supplémentaire en option. Dans les deux saisons successives, son équipe se qualifie pour une place dans la Ligue Europa. Le , il est démis de ses fonctions[3].

En , il est nommé entraineur de l'UC Sampdoria[4]. Il quitte ses fonctions à l'issue de la saison et est nommé entraîneur de l'AC Milan le [5].

Il est limogé du club milanais le pour des résultats jugés insuffisants par ses dirigeants, le club n'étant que 7ème de Serie A au bout de la quatorzième journée, alors qu'à la même période, le club était 3ème lors de la saison précédente, malgré un recrutement estival pléthorique.

Le , il rejoint le Séville FC. À la suite de mauvais résultats, il est licencié le .

Le , il est nommé entraîneur de l'AC Fiorentina[6]. Il est démis de ses fonctions le après une défaite 1-4 contre l'AS Rome et après n’avoir remporté que 4 matchs sur 24 disputés en championnat.

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Lors de sa première saison en Serie A avec la Sampdoria de Gênes il a signé le total de buts le plus important pour un joueur débutant italien en Série A.
  • Il a inscrit 8 buts au cours des derbys opposant la Lazio à la Roma.
  • Lors du titre de 2001 contre Parme, il inscrit un but plein d'opportunisme dans le match de la peur, le match qui amena le scudetto aux Romains 18 ans après le précédent.
  • En équipe nationale, il ne compte qu'une vingtaine de sélections, la dernière remontant à début 2005. Cependant il a été convoqué presque 40 fois par les différents sélectionneurs.
  • Afin de montrer son amour pour la Roma, Vincenzo a été le seul joueur avec Christian Panucci et Francesco Totti à baisser son salaire afin de répondre aux difficultés financières du club[7].
  • Le joueur de football italien Antonio Di Natale a déclaré que son "idole" en tant que joueur était Vincenzo Montella et qu'il aimerait le dépasser en nombre du but en Serie A, ce que l'attaquant de l'Udinese est parvenu à faire lors de la saison 2011-2012.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Vincenzo Montella au 7 juillet 2016
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Coupe anglo-italienne Italie Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
1990-1991 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie C1 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
1991-1992 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie C1 7 4 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 7 4 0
1992-1993 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie C1 13 6 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 13 6 0
1993-1994 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie C1 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
1994-1995 Drapeau de l'Italie Empoli FC Serie C1 30 17 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 30 17 0
Sous-total 51 27 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 51 27 0
1995-1996 Drapeau de l'Italie Genoa CFC Serie B 34 21 - 1 2 - - - - - - - - - - - 5 5 - - - - 40 28 0
Sous-total 51 27 - 1 2 - - - - - - - - - - - 5 5 - - - - 57 34 0
1996-1997 Drapeau de l'Italie UC Sampdoria Serie A 28 22 - 2 2 - - - - - - - - - - - - - - - - - 30 24 0
1997-1998 Drapeau de l'Italie UC Sampdoria Serie A 33 20 - 4 1 - - - - - - - C3 2 0 - - - - - - - 39 21 0
1998-1999 Drapeau de l'Italie UC Sampdoria Serie A 22 12 5 1 1 - - - - - - - C4 6 3 1 - - - 1 0 0 30 16 6
Sous-total 83 54 5 7 4 - - - - - - - - 8 3 1 - - - 1 0 0 99 61 6
1999-2000 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 31 18 6 1 0 1 - - - - - - C3 7 3 1 - - - 5 0 1 44 21 9
2000-2001 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 28 13 2 2 2 - - - - - - - C3 7 4 1 - - - 5 1 1 42 20 4
2001-2002 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 19 13 5 - - - - - - 1 1 - C1 6 1 0 - - - 4 2 1 30 17 6
2002-2003 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 29 9 2 5 2 - - - - - - - C1 11 0 0 - - - 3 0 0 48 11 2
2003-2004 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 11 5 1 - - - - - - - - - C3 3 0 0 - - - - - - 14 5 1
2004-2005 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 37 21 6 6 2 - - - - - - - C1 3 1 0 - - - 2 0 0 48 24 6
2005-2006 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 13 1 3 - - - - - - - - - C3 3 0 2 - - - - - - 16 1 5
2006-2007 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 12 3 0 3 3 - - - - - - - - - - - - - - - - - 15 6 0
2008-2009 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 12 0 1 1 0 - - - - - - - C1 2 0 0 - - - - - - 15 0 1
Sous-total 192 83 26 18 8 1 - - - 1 1 - - 42 11 4 - - - 19 3 3 272 106 34
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Fulham FC (prêt) Premier League 10 2 0 4 3 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 14 5 1
Sous-total 10 2 0 4 3 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 14 5 1
2007-2008 Drapeau de l'Italie UC Sampdoria (prêt) Serie A 13 4 2 - - - - - - - - - C4+C3 1+4 0+1 0 - - - - - - 18 5 2
Sous-total 13 4 2 - - - - - - - - - - 5 1 0 - - - - - - 18 5 2
Total sur la carrière 385 191 33 30 17 2 - - - 1 1 - - 53 15 5 5 5 - 20 3 3 494 232 43

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Liste des buts en sélection de Vincenzo Montella
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade Renato-Curi, Pérouse, Italie Match amical V 1-0 Afrique du Sud But inscrit après 54 minutes 54e du pied gauche 1-0 10e
2e Elland Road, Leeds, Royaume-Uni V 1-2 Angleterre But inscrit après 67 minutes 67e du pied gauche 1-1 12e
3e But inscrit après 90+2 minutes 90+2e s.p du pied gauche 1-2

Statistiques d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Mis à jour le .

Club Début Fin Résultats
M V N D Bp Bc Diff % Victoires
AS Rome 21 février 2011 7 juin 2011 16 7 4 5 22 21 +1 43,75
Calcio Catane 9 juin 2011 4 juin 2012 40 12 15 13 51 56 -5 30,00
ACF Fiorentina 11 juin 2012 8 juin 2015 153 80 32 40 258 167 +91 52,63
UC Sampdoria 15 novembre 2015 27 6 6 15 29 44 -15 22,22
AC Milan 69 35 13 21 74 101 -31 50,72
Séville FC 26 11 6 9 36 44 -8 42,30
ACF Fiorentina 27 6 7 14 22,22
Adana Demirspor 33 17 8 8 51,52
Total 391 174 91 125 44,50

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Palmarès en club de Vincenzo Montella (4 titres)
Drapeau de l'Italie Empoli FC (1) Drapeau de l'Italie Genoa CFC (1) Drapeau de l'Italie AS Rome (2)

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Palmarès en club de Vincenzo Montella (1 titre)
Drapeau de l'Italie AC Milan (1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montella prend la relève L'Équipe, 21 février 2011
  2. « Montella sur le banc de Catane », sur uefa.com, (consulté le )
  3. « La Fiorentina licencie Vincenzo Montella ! », sur lequipe.fr, .
  4. « Vincenzo Montella nouvel entraîneur de la Sampdoria », sur lequipe.fr, .
  5. « Vincenzo Montella nouvel entraîneur de l'AC Milan », sur lequipe.fr, .
  6. « Italie : Vincenzo Montella nommé entraîneur de la Fiorentina », sur francefootball.fr, .
  7. « Montella, le Guardiola de la Roma? », L'équipe.fr, 4 mars 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]