Bernardo Corradi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corradi.
Bernardo Corradi
Image illustrative de l'article Bernardo Corradi
Biographie
Nom Bernardo Corradi
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (41 ans)
Lieu Sienne (Italie)
Taille 1,89 m (6 2)
Période pro. 1993-2012
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1982-1993 Drapeau : Italie AC Sienne
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1993-1994 Drapeau : Italie AC Sienne
1994-1996 Drapeau : Italie US Poggibonsi 047 0(9)
1996-1997 Drapeau : Italie Mobilieri Ponsacco 031 0(6)
1997 Drapeau : Italie Cagliari Calcio 002 0(0)
1997-1998 Drapeau : Italie Montevarchi 026 0(5)
1998-1999 Drapeau : Italie Fidelis Andria FC 033 0(8)
1999-2000 Drapeau : Italie Cagliari Calcio 023 0(2)
2000-2002 Drapeau : Italie Chievo Vérone 068 (22)
2002 Drapeau : Italie Inter Milan 001 0(0)
2002-2004 Drapeau : Italie Lazio Rome 082 (22)
2004-2005 Drapeau : Espagne Valence CF 033 0(5)
2005-2006 Drapeau : Italie Parme FC 039 (10)
2006-2007 Drapeau : Angleterre Manchester City 029 0(3)
2007-2008 Drapeau : Italie Parme FC 027 0(5)
2008-2009 Drapeau : Italie Reggina Calcio 031 (11)
2009-2011 Drapeau : Italie Udinese Calcio 041 0(5)
2012 Drapeau : Canada Impact de Montréal 013 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2003-2004 Drapeau : Italie Italie 013 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Bernardo Corradi, né le à Sienne (Toscane), est footballeur international italien reconverti agent de joueur.

Corradi évolue au poste d'attaquant. Son bilan en Serie A est de 246 matchs joués, pour 56 buts marqués[1].

Bernardo Corradi se marie le 2 juin 2014 avec la top model italienne Elena Santarelli, nièce du footballeur Ubaldo Righetti.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Né à Sienne, Bernardo Corradi signe sa première licence dans sa ville natale à six ans[2].

Découverte de la Serie A (1999-2003)[modifier | modifier le code]

À vingt-trois ans, le 30 août 1999, Corradi fait ses débuts en Serie A avec Cagliari Calcio, contre la Lazio Rome. Son adaptation au haut niveau ne se passe pas aussi bien que prévu : en vingt rencontres, le Toscan ne trouve pas le chemin des filets[2].

Pour la saison 2000-2001, Corradi rejoint le Chievo Vérone en Serie B. Au sein de l'effectif gialloblù, il retrouve confiance et efficacité avec douze buts en 36 matchs. À l'issue de cette saison, le Chievo décroche son ticket pour la Serie A. En 2001-2002, le club et son joueur poursuivent sur leur lancée et jouent les trouble-fêtes. L'attaquant véloce (dix buts) permet à son club de décrocher une place pour le Coupe de l'UEFA[2].

Lazio puis un club par an (2003-2008)[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2002, la Lazio Rome l'engage et Corradi confirme les espoirs placés en lui avec dix nouveaux buts et devient international[2]. Avec le club romain, il inscrit un but en Ligue des champions le 13 août 2003 face au club portugais du Benfica Lisbonne[3].

Avec le FC Valence, il inscrit un but en Ligue des champions le 24 novembre 2004 face au club belge d'Anderlecht[4].

Fin à Reggina, Udinese puis Montréal (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Sans club depuis la fin du championnat 2010-2011, Corradi se maintient en forme en s'entraîne avec le petit club de l'AS Monza.

Contacté par son ami Matteo Ferrari, il débute quelques jours avant le début de la saison MLS un essai avec l'Impact de Montréal, club canadien qui va faire ses débuts dans le championnat élite nord-américain. A 35 ans, Il convertit son essai et signe un contrat avec l'Impact le 14 mars 2012.

Le 14 avril 2012, il dédie son premier but inscrit en MLS à Piermario Morosini, son ancien coéquipier décédé quelques heurs plus tôt en plein match[5].

A la mi-saison et alors que l'Impact reçoit le renfort de son compatriote Marco Di Vaio, Corradi se rompt les ligaments croisés du genou à 36 ans, ce qui précipite la fin de sa saison. Corradi n'est pas conservé par l'Impact à l'issue de sa première saison en MLS. Il annonce peu de temps après sa retraite sportive et son projet de devenir agent de joueur en Italie[6].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match en équipe nationale le 12 février 2003 en match amical contre le Portugal. À cette occasion, il inscrit son premier but en sélection[2]. Il inscrit son second but le 3 juin 2003, lors d'un amical contre l'Irlande du Nord[7].

Bernardo Corradi est retenu par le sélectionneur Giovanni Trapattoni afin de disputer le championnat d'Europe 2004 organisé au Portugal. Lors de l'Euro, il joue un match contre la Bulgarie[7].

Corradi dispute par la suite un match contre la Norvège, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2006[8].

Bernardo Corradi reçoit 13 sélections et inscrit 2 buts en équipe d'Italie entre 2003 et 2004[9].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Bon des deux pieds et de la tête, adroit devant le but et doté d'un bon physique, Corradi est un joueur complet[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Bernardo Corradi sur footballdatabase.eu
  2. a, b, c, d, e et f « Fiche », Onze Mondial, no 174,‎ (ISSN 0995-6921)
  3. Feuille du match Lazio Rome - Benfica sur footballdatabase.eu
  4. Feuille du match Anderlecht - FC Valence sur footballdatabase.eu
  5. (fr) « Corradi rend hommage à son ami Morosini », sur impactmontreal.com, (consulté le 21 avril 2012)
  6. (en) « Former Impact striker Corradi changes careers in Italy », sur mlssoccer.com, (consulté le 12 décembre 2012)
  7. a et b (en) Fiche de Bernardo Corradi sur eu-football.info
  8. Fiche de Bernardo Corradi sur fifa.com
  9. (en) Fiche de Bernardo Corradi sur national-football-teams.com