Garpoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Garpoun
Satellite de télécommunications militaire
Données générales
Organisation Drapeau de la Russie
Constructeur Drapeau de la Russie ISS Reshetnev
Domaine Satellite relais militaire
Constellation 2 satellites (2019)
Statut opérationnel
Lancement 1 : 21 septembre 2011
2 : 13 décembre 2015
Lanceur Proton/Briz-M
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 2,4 tonnes
Contrôle d'attitude Stabilisé 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Charge utile
Charge utile Antennes relais

Garpoun (en russe Гарпун c'est-à-dire Harpon) est une famille de satellites de télécommunications militaires russes placés en orbite géostationnaire et chargés de relayer les données collectées par les satellites de reconnaissance circulant sur une orbite basse vers les utilisateurs finaux (marine de guerre, forces terrestres). Deux satellites de cette famille ont été placés en orbite, en 2011 et 2015.

Historique[modifier | modifier le code]

Ces satellites, développés par ISS Reshetnev, ont remplacé la série des Potok. Ils répondent aux besoins du Système de commande et relais russe (alias GKKRS ou Rassvet). Le lancement du premier satellite de cette série par une fusée Proton/Briz-M, annoncé officiellement en janvier 2008 pour début 2009, a eu lieu finalement en septembre 2011. Le lancement d'un deuxième satellite a été réalisé en 2015. Les deux satellites ont été placés en orbite géostationnaire, où ils occupent les positions en longitude 13,5 ouest et 79,8 est. Pour assurer une couverture complète, il faudrait un troisième satellite placé près de la longitude 168°[1],[2]..

Caractéristique techniques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques techniques précises de ces satellites ne sont pas connues. Leur masse est évaluée à 2,4 tonnes. Ils permettent de relayer les données collecter par les satellites de reconnaissance tels que Personna ou Bars-M et d'écoute électronique Lotos. Ces derniers sont équipés d'une antenne spécialisée capable de maintenir son pointage vers l'un des deux satellites Garpoun. Les données sont ensuite transférées en temps réel vers des stations terriennes fixes ou mobiles (par exemple installées à bord de navires)[1].

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

maj décembre 2014[3]
Date Désignation Lanceur Base de lancement Position Identifiant COSPAR Statut
Cosmos 2473 Proton-M/Briz-M Baïkonour 13,5° O 2011-048A Opérationnel
Cosmos 2513 Proton-M/Briz-M Baïkonour 79,8° O 2015-075A Opérationnel

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Anatoly Zak, « Garpun », russianspaceweb.com (consulté le 28 décembre 2014)
  2. (en) Anatoly Zak, « Russian Military and Dual-Purpose Spacecraft:Latest Status and Operational Overview », CNA,‎ , p. 26 (lire en ligne)
  3. (en) Gunter Dirk Krebs, « Garpun (14F136) », Gunter's space page (consulté le 28 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Potok Génération précédente des satellites relais militaires russes

Liens externes[modifier | modifier le code]