Monitor-E

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monitor-E
Données générales
Organisation NTs OMZ[1]
Constructeur GKNPZ Khrounitchev[2]
Domaine Observation de la Terre
Type de mission Orbiteur
Statut Retiré
Lancement 26 août 2005 à 18:34 UTC[3] depuis Plesetsk Site 133/3[2]
Lanceur Rokot-KM[2]
Fin de mission 21 janvier 2008[1],[4]
Durée de vie Prévue : 5 ans
Effective : 2 ans, 4 mois, 25 jours
Identifiant COSPAR 2005-032A
Site http://eng.ntsomz.ru/ks_dzz/satellites/monitor_E
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 750 kg[2]
Plateforme Yakhta (en)[2]
Source d'énergie Panneaux solaires
Orbite terrestre basse
Orbite Orbite héliosynchrone
Périgée 524 km
Apogée 544 km
Période 95.3 min
Inclinaison 97.6°
Excentricité 0.00145
Principaux instruments
PSA Imageur panchromatique (Gamma-L)
RDSA Imageur multispectral (Gamma-C)

Monitor-E (en russe : Монитор-Э) est le premier satellite russe d'une nouvelle flotte de petits satellites d'observation de la Terre, désormais annulée. Il a été lancé le 26 août 2005 à 18h34 UTC depuis le cosmodrome de Plesetsk et placé sur une orbite héliosynchrone de 524 x 544 km.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Monitor-E dispose d'un ensemble de dispositifs de détection à distance. Ils sont destinés à réaliser des cartes de la surface de la Terre, utilisées pour la surveillance écologique et la cartographie de caractéristiques géologiques. Il a été construit par GKNPZ Khrounitchev.

  • Capteurs :
    • 8 m panchromatique (0.51-0.85 µm), largeur de bande d'au moins 90 km
    • 20-40 m multispectral (0.54-0.59/0.63-0.68/0.79-0.90 µm), largeur de bande d'au moins 160 km
  • Capacité de stockage: 2 × 200 gigabits
  • Vitesses de transmission de 15.36/61.44/122.88 Mbit/s
  • Altitude : 524 × 544 km
  • Inclinaison orbitale : 97.6°, orbite héliosynchrone
  • Durée de vie prévue : 5 ans
  • Précision d'orientation : 0.1 degrés
  • Précision de stabilisation : 0.001 degrés/s
  • Consommation quotidienne moyenne d'énergie : 450 W
  • Masse : 750 kg

Problèmes de communication[modifier | modifier le code]

Après le lancement, les communications avec Monitor-E étaient initialement difficiles à établir, mais quelques heures plus tard, le contact et le contrôle ont été établis avec succès[5]. Le 19 octobre 2005, de nouveaux problèmes sont apparus mais les communications ont ensuite été rétablies et des photographies des deux caméras ont été publiées le 30 novembre 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Monitor-E » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Monitor-E Spacecraft », NTs OMZ (consulté le 29 décembre 2016)
  2. a b c d et e « Monitor-E », Gunter's Space Page, (consulté le 29 décembre 2016)
  3. « Monitor-E: Orbit », National Space Science Data Center, NASA (consulté le 29 décembre 2016)
  4. A Dictionary of Geology and Earth Sciences, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-965306-5, lire en ligne), p. 382
  5. Tariq Malik, « Russia Regains Control of Newly Launched Monitor-E Satellite », Space.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]