Tsiklon (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pour le lanceur voir Tsiklon

Tsiklon (en russe : Циклон, « Cyclone ») ou Zaliv est le premier satellite de navigation développé par l'Union soviétique. Les 31 satellites de ce type lancés entre 1967 et 1978 avaient pour objectif de permettre aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de calculer leur position pour que ceux-ci atteignent leur cible avec suffisamment de précision. Le système subit une longue mise au point liée aux insuffisances du logiciel utilisé et à des données géodésiques trop grossières. Il devient opérationnel sous l'appellation Zaliv en 1973. Il sera remplacé progressivement à partir de 1974 par les satellites Parous.

Historique[modifier | modifier le code]

Les responsables soviétiques définissent à la fin des années 1950 le cahier des charges d'un Système de positionnement par satellites. L'objectif est de fournir aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins soviétiques leur position avec une précision suffisante pour que leurs missiles atteignent leurs cibles. Le projet débute en 1962. Le développement du satellite est confié à ISS Reshetnev. Raiopribor développe la charge utile (système de navigation) et MNIIRS MPSS (Nesvist) le système de télécommunications. L'institut de recherche NII-695 élabore en 1962 les principes de fonctionnement du système. Les satellites doivent être placés sur une orbite basse entre 800 et 1 000 km d'altitude et la détermination de la position repose sur l'effet Doppler. Les premiers lancements ont lieu en 1967 pour permettre la mise au point du système. L'équipement embarqué à bord des sous-marins comprend un équipement radio Sirius une plateforme de stabilisation d'antenne Signal supportant une antenne omnidirectionnelle Konus-4 ainsi qu'une antenne Kvant-L. Les premiers tests ont lieu en mer Noire à bord d'un navire du projet 680. La précision du système (erreur de 3 km) est considérée comme inacceptable. Le problème provient en grande partie du logiciel de modélisation des orbites des satellites. Une meilleure modélisation et la prise en compte plus fine des anomalies du champ de gravité terrestre parviennent à améliorer d'un facteur 10 à 30 la précision du système. Les tests réalisés en 1969 indiquent que celle-ci atteint 100 m. Les tests des Tsiklon se poursuivent jusqu'en 1972. À cette date le système est déclaré opérationnel et les satellites lancés par la suite prennent le nom de Zaliv. Ce système sera rapidement remplacé par les satellites Parous[1]. .

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Chaque satellite d'une masse d'environ 800 kg a la forme d'un cylindre de 3 m. de haut de 2,04 m de diamètre prolongé par plusieurs antennes. La plateforme cylindrique de type Kaur-1 est spinnée et recouverte de cellules solaires qui produisent en moyenne 200 watts. Le satellite est stabilisé par gradient de gravité. Les équipements sont placés dans un compartiment hermétique[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mark Wade, « Tsiklon » (consulté le 9 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]