Formation de Morrison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Formation de Morrison
Illustration.
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada
Division Wyoming, Colorado, Montana, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Nebraska, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona, Utah et Idaho
Coordonnées géographiques 40° 26′ 29″ N 109° 18′ 04″ O / 40.44138889, -109.301111140° 26′ 29″ N 109° 18′ 04″ O / 40.44138889, -109.3011111
Caractéristiques
Nature de la roche calcaire, grès, siltite et mudstone
Âge de la formation 156,3 ± 2 Ma

La Formation de Morrison est une formation géologique datant du Jurassique supérieur qui recouvre une large partie de l'ouest des États-Unis, du Montana à l'Arizona et de l'Utah au Colorado. Elle est composée de mudstone, de grès, de siltite et de calcaire. Elle a été la formation d'Amérique du Nord la plus riche en fossiles, notamment de dinosaures. La plupart des fossiles se trouvent dans des lits de siltstone et de grès, trace des rivières et des plaines inondables de la période jurassique.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Elle couvre une superficie de 1,5 millions de kilomètres carrés et est centrée dans le Wyoming et le Colorado, avec des affleurements dans le Montana, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Nebraska, le Kansas, et des enclaves dans l'Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l'Arizona, l'Utah et l'Idaho. Une partie importante se trouve également au Canada[1].

Seule une infime fraction est accessible pour les géologues et les paléontologues . Plus de 75% est encore enseveli sous la prairie à l'est , et une grande partie de son étendue à l'ouest a été érodée pendant la formation des montagnes Rocheuses .

Nom[modifier | modifier le code]

Le lieu fût nommé d'après la ville de Morrison dans le Colorado ou l'on découvrit les premiers fossiles en 1877.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Paléofaune[modifier | modifier le code]

Dinosaures non-aviens[modifier | modifier le code]

Paléoflore[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.T. Parrish, Peterson, F. et Turner, C.E., « Jurassic "savannah"-plant taphonomy and climate of the Morrison Formation (Upper Jurassic, Western USA) », Sedimentary Geology, vol. 167, no 3-4,‎ , p. 137–162 (DOI 10.1016/j.sedgeo.2004.01.004, Bibcode 2004SedG..167..137P)