Choristodera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Choristodera (choristodères en français) forment un ordre éteint de « reptiles » aquatiques ou semi-aquatiques, vivant en eau douce[1],[2].

Ils ont vécu dans l'hémisphère nord, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, à partir du Jurassique jusqu'au début du Miocène, avec une grande variété d’espèces durant le Crétacé et le Paléocène[3].

Leur position phylogénétique est encore incertaine.

Description[modifier | modifier le code]

Trois grands types de morphologies sont distingués chez les choristodères :

  • des animaux de type lézard, de petite taille, une trentaine de centimètres, positionnés en position basale parmi les choristodères ;
  • des animaux franchement aquatiques, un peu plus grands, avec un cou extrêmement long à très nombreuses vertèbres cervicales, une longue queue et des membres relativement courts. Ils ressemblent par convergence évolutive à certains grands reptiles marins comme les plésiosaures ou les nothosaures ; ils sont regroupés dans la famille des Hyphalosauridae ;
  • des animaux montrant une ressemblance superficielle avec certains crocodiles, comme les gavials actuels, avec un museau long et effilé à dents pointues et une base du crâne très élargie (crâne cordiforme). Ce sont les plus grands choristodères avec une longueur de 2 à 5 mètres dont 30 à 70 centimètres pour le crâne[3]. Les plus grands, et les plus célèbres, sont les genres Simoedosaurus et Champsosaurus. Ils sont regroupés dans le sous-ordre des Neochoristodera qui englobe deux familles, les Simoedosauridae et les Champsosauridae.

Classification[modifier | modifier le code]

La compilation réalisée par Mikko Haaramo en 2015[4], fournit le cladogramme suivant :


Choristodera 

? Irenosaurus



? Khurendukhosaurus



? Lazarussuchus


unnamed

? Actiosaurus




Cteniogenidae / Cteniogenys


unnamed

Pachystropheus


 Monjurosuchidae 

Philydrosaurus



Monjurosuchus



 Hyphalosauridae 

Shokawa



Hyphalosaurus



 Neochoristodera 
 Simoedosauridae 

Ikechosaurus



Tchoiria



Simoedosaurus



 Champsosauridae 

Eotomistoma



Champsosaurus








Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Cope, E.D., 1876, "On some extinct reptiles and Batrachia from the Judith River and Fox Hills beds of Montana", Proceedings of the Academy of Natural Sciences, Philadelphia, 1876, p. 340-359
  2. (en) Cope, E.D., 1884, "The Choristodera", American Naturalist, vol. 18, 1884, p. 815–817
  3. a et b (en) Matsumoto, R. & Evans, S.E., Choristoderes and the freshwater assemblages of Laurasia, J. Iberian Geol., vol. 36, no 2, 2010, p. 253–274
  4. (en) Mikko Haaramo, « †Choristodera », Mikko's Phylogeny Archive, (consulté le 5 octobre 2017)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Choristodera Cope, 1876 (en)