Formation de Lance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Formation de Lance
Image illustrative de l’article Formation de Lance
badlands dans la formation de Lance, Wyoming
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Montagnes rocheuses Wyoming
Informations géologiques
Période Crétacé supérieur
Âge Maastrichtien supérieur
69 à 66 Ma
Nommé par Lance Creek, Wyoming
Formation supérieure Formation de Fort Union
Formation inférieure Formation de Meeteetse
Puissance moyenne maximum 600 m
Lithologie principale grès, siltstones, argiles

La formation de Lance est une formation sédimentaire détritique datant de la fin du Crétacé supérieur (Maastrichtien supérieur), soit il y a environ entre 69 et 66 Ma (millions d'années). Elle est célèbre pour sa faune fossile de vertébrés (dinosaures et microvertébrés) qui témoignent de la vie continentale au Crétacé supérieure, juste avant la grande extinction de la fin du Crétacé, intervenue il y a 66 Ma (millions d'années)[1].

Elle affleure dans l'ouest des États-Unis. Les principales formations géologiques qui partagent certaines faunes avec elles sont[2] :

Biostratigraphie[modifier | modifier le code]

Dans le Wyoming, où elle est la plus épaisse, la formation de Lance recouvre la biozone à ammonites à Baculites clinolobatus dont le sommet est daté d'environ 66 Ma (millions d'années). Elle se termine au niveau de l'extinction Crétacé-Paléogène datée de 66 Ma[2]. La paléofaune de vertébrés est seulement présente dans la partie supérieure de la formation de Lance. Elle a donné son nom à un étage régional basé sur les faune fossiles continentales, le Lancien. Cet intervalle supérieur est l'équivalent latéral de la formation de Hell Creek, dont la base a été datée par radiométrie à 66,8 Ma[1].

Description[modifier | modifier le code]

Elle est constituée de strates épaisses de sédiments détritiques de grès couleur chamois jusqu'à des argiles vert olive en passant par des siltstones[2]. Son épaisseur varie d'environ 90 mètres au Dakota du Nord jusqu'à près de 600 mètres dans certaines régions du Wyoming.

Milieu de dépôt[modifier | modifier le code]

Les sédiments de la formation de Lance ont été déposés par des rivières, sur une plaine côtière au bord de la grande mer de la voie maritime intérieure de l'Ouest. Le climat était subtropical, sans saison froide et probablement sans précipitations abondantes.

Paléontologie[modifier | modifier le code]

Les restes de vertébrés découverts se comptent par dizaines de milliers. Il s'agit aussi bien de micro-restes que de véritables lits à ossements qui renferment des squelettes de dinosaures quasi complets en connexion anatomique[3]. La plupart des autres fossiles d'animaux connus dans cette formation sont des animaux d'eau douce (par exemple, des grenouilles et des salamandres), ou des oiseaux[4]. Cependant, on trouve également des fossiles marins, qui rappellent que la mer était à proximité.

Coelurosauria[modifier | modifier le code]

UCMP 143274 (Caenagnathidae ?)[4],[5]

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Oiseaux présents dans la formation de Lance
Genre Espèce Localisation Position stratigraphique Matériel Notes Images

Apatornis

A. retusus

Ré-attribué à Palintropus retusus

Ceramornis

C. major

Un possible Charadriiformes

Cimolopteryx

C. petra

Ré-attribué à Lamarqueavis minima[7]

C. rara

Un Charadriiformes

C. retusa

Reclassified as Palintropus retusus

C. minima

Ré-attribué à Lamarqueavis minima[7]

« Cimolopteryx »

« C. » maxima

  • UCMP 53973 (holotype), un coracoïde partiel[6].

Un Charadriiformes, « pas nécessairement étroitement lié à Cimolopteryx »[6].

Graculavus

G. augustus

  • AMNH 25223, un humérus partiel[8]

Un possible Charadriiformes[8]

Lamarqueavis

L. minima

  • UCMP 53976 (holotype), un coracoïde partiel[7]

Un Charadriiformes[7]

L. petra

  • AMNH 21911 (holotype), un coracoïde partiel[7]

Un Charadriiformes[7]

Lonchodytes

L. estesi

Un possible Procellariiformes[8]

« Lonchodytes »

« L. » pterygius

Un possible Charadriiformes[8]

« Palaeotringa »

« P. » vetus

  • ANSP 13361 (holotype), un tibiotarse partiel[8]
  • AMNH 25221, un tibiotarse partiel[8]

Un oiseau similaire aux grues, Idiornithidae et Presbyornithidae[8]

Palintropus

P. retusus

  • YPM 513 (holotype), un coracoïde partiel[9]

Un Ornithuromorphes basal appartenant aux Ambiortiformes[9]

Potamornis

P. skutchi

Un Hesperornithiformes peut-être également présent dans la formation de Hell Creek[10].

Torotix

T. clemensi

  • UCMP 53958, un humérus partiel[12]

Un possible Presbyornithidae[12].

Un Presbyornithidae non nommé

Indéterminé

Un presbyornithidé Hope[8], 2002

Un Enantiornithes non nommé

Non nommé

Un Enantiornithes, précédemment attribué à « Ornithomimus » minutus[13]

Un oiseau non nommé

Indéterminé

  • UCMP 53960, deux vertèbres cervicales partielles[8]

Un oiseau indéterminé[8]

Un phalacrocoracidé non nommé

Indéterminé

  • AMNH 25272, un fémur[8]

Un possible Phalacrocoracidae[8]

« Ornithurae non nommé A »[6]

Indéterminé

  • UCMP 53962, un coracoïde partiel[6]
  • UCMP 53963, un coracoïde partiel[6]
  • AMNH non référencé, un coracoïde partiel[6]

Attribué à l'origine à Cimolopteryx rara, mais probablement une nouvelle espèce. Présent également dans la formation de Frenchman[6].

« Ornithurae non nommé C »[6]

Indéterminé

  • YPM PU 17020, un coracoïde partiel[6]

Présent également dans la formation de Hell Creek[6]

« Ornithurae non nommé E »[6]

Indéterminé

  • USNM 181923, un coracoïde partiel[6]
  • USNM 13011, un coracoïde partiel[6]

Présent également dans la formation de Hell Creek[6]

« Ornithurae non nommé F »[6]

Indéterminé

  • UCMP 53957, un coracoïde partiel[6]
  • ACM 12359, un coracoïde partiel[6]

Attribué à l'origine à Cimolopteryx maxima, mais probablement une nouvelle espèce[6]

Autres Coelurosauria[modifier | modifier le code]

Autres coelurosauriens de la formation de Lance
Genre Espèce Localisation Position stratigraphique Matériel Notes Images

Aublysodon

A. amplus

Dent, (spécimen type)

Tyrannosauridé douteux synonyme probable de Tyrannosaurus rex

« Ornithomimus » sp.

A. cristatus

Dent, spécimen type

« Ornithomimus »

« O. » sedens

« Sacrum et illium fragmentaire »[14] spécimen type

Un ornithomimidé.

Paronychodon

P. caperatus

Dents, spécimen type

Un troodontidé

Pectinodon

P. bakkeri

Dents, spécimen type

Un troodontidé

Tyrannosaurus

T. rex

Plusieurs spécimens partiels et des dents

Un tyrannosauridé identifié à l'origine dans la formation de Hell Creek. Découvert aussi dans les formations géologiques de Denver, Ferris, Frenchman, Javelina, Formation de Livingston Livingston, McRae, North Horn, Scollard et de Willow Creek. Les synonymes avec le spécimens type de cette formation incluent Dynamosaurus imperiosus et Manospondylus gigas.

Ornithischia[modifier | modifier le code]

Ankylosaures[modifier | modifier le code]

ankylosauress de la formation de Lance
Genre Espèce Localisation Position stratigraphique Matériel Notes Images

Ankylosaurus

A. magniventris [15]

  • Wyoming

Un ankylosauridé, identifié à l'origine dans la formation de Hell Creek.

Denversaurus

D. schlessmani[16]

  • Dakota du Sud

Crâne (spécimen type)

Un nodosauridé

Edmontonia

E. sp.[15]

  • Wyoming

Dents

Un nodosauridé

« Palaeoscincus »

« P. » latus[15]

  • Wyoming

Dents

Probablement un nodosauridé, mais les dents pourraient aussi appartenir à un Pachycephalosauridae[17]

Marginocephalia[modifier | modifier le code]

Marginocéphalienss découverts dans la formation de Lance
Genre Espèce Localisation Position stratigraphique Matériel Notes Images

Agathaumas

A. sylvestris

« Sacrum et bassin osseux partiels »[18] (Specime type).

Un cératopsidé douteux probable synonyme de Triceratops horridus

Leptoceratops

L. gracilis

Un cératopsien

Nedoceratops

N. hatcheri

Un crâne[18] (spécimen type)

Un cératopsidé, synonyme possible de Triceratops horridus[19] Les synonyms incluent Diceratops hatcheri and Diceratus hatcheri.

Pachycephalosaurus

P. wyomingensis

Spéciens fragmentaires dont le spécimen type.

Un pachycéphalosaurien. Les synonymes avec le spécimen type de la formation incluent Troodon wyomingensis.

« Palaeoscincus »

"P." latus

Dent[20]

Un pachycéphalosaurien douteux, classé à l'origine comme un ankylosaure Palaeoscincus

Stygimoloch

S. spinifer

Un pachycéphalosaurien possible synonyme de Pachycephalosaurus wyomingensis[21]

Torosaurus

T. latus

Plusieurs spécimens dont le spécimen type.

Un cératopsidé peut-être synonyme de Triceratops horridus[19]. Torosaurus gladius, dont le spécimen type provient de la formation est un synonyme. Présent également dans les formations de Frenchman et de Hell Creek.

Triceratops

T. horridus

Crâne partiel et squelette[18] (spécimen type)

Un ceratopsidé, trouvé également dans les formations d'Evanston, de Frenchman , d'Hell Creek , de Laramie, et de Scollard . Les synonymes avec les spécimens type de cette formation incluen T. ingens et T. sulcatus[18]

Ornithopodes[modifier | modifier le code]

Ornithopodes de la formation de Lance
Genre Espèce Localisation Position stratigraphique Matériel Notes Images

Edmontosaurus

E. annectens

Crâne, squelette dont le spécimen type

Un hadrosauridé. Les synonymes de cette formation incluent Anatosaurus annectens and Claosaurus annectens. Trouvé également dans les formations de Frenchman, Hell Creek, Laramie et Scollard.

Thescelosaurus

T. neglectus

Squelette bien préservé (spécimen type)

Un théscélosauridé[22]. Trouvé également dans les formations de Frenchman, Hell Creek, Laramie et Scollard.

Thespesius

T. occidentalis

Dents, vertèbres, os des orteils (dont le spécimen type)

Un hadrosauridé douteux synonyme possible de E. annectens

« Trachodon »

« T. » longiceps

Une mâchoire partielle (YPM 616), (spécimen type)

Un hadrosauridé douteux synonyme possible E. annectens

Autres vertébrés[modifier | modifier le code]

Les autres vertébrés continentaux incluent des ptérosaures (par exemple cf. Azhdarcho), des crocodiles, des choristodères, des lézards, des serpents, tortues, grenouilles et salamandres.

Des restes de poissons et de mammifères ont été également trouvés dans le formation de Lance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Lehman, T. M., Mcdowell, F. W., & Connelly, J. N. (2006). First isotopic (U-Pb) age for the Late Cretaceous Alamosaurus vertebrate fauna of West Texas, and its significance as a link between two faunal provinces. Journal of Vertebrate Paleontology, 26(4), 922-928
  2. a b et c (en) Pierce, W.G., 1997, Geologic map of the Cody 1 degree x 2 degrees quadrangle, northwestern Wyoming: U.S. Geological Survey, Miscellaneous Geologic Investigations Map I-2500, scale 1:250000
  3. (en) Silver, Mark (August 2, 2014) "The Dinosaur Surveyors" The American Surveyor Frederick Maryland
  4. a et b (en) Dyke, G., Mayr, G. Did parrots exist in the Cretaceous period?. Nature 399, 317–318 (1999) doi:10.1038/20583
  5. (en) Stidham, T. Did parrots exist in the Cretaceous period?. Nature 399, 318 (1999) doi:10.1038/20585
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s et t (en) Nicholas R. Longrich, « Titanoceratops ouranous, a giant horned dinosaur from the Late Campanian of New Mexico », Cretaceous Research, vol. 32, no 3,‎ , p. 264–276 (DOI 10.1016/j.cretres.2010.12.007)
  7. a b c d e et f (en) Federico L. Agnolin, « An avian coracoid from the Upper Cretaceous of Patagonia, Argentina », Stvdia Geologica Salmanticensia, vol. 46, no 2,‎ , p. 99–119 (lire en ligne)
  8. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r (en) Hope, S. 2002. The Mesozoic record of Neornithes (modern birds).Pages 339–388 in Over the Heads of the Dinosaurs (L. M. Chiappe and L. M. Witmer, Eds.). University of California Press, Berkeley
  9. a et b (en) Longrich, N. 2009. An ornithurine-dominated avifauna from the Belly River Group (Campanian, Upper Cretaceous) of Alberta, Canada. Cretaceous Research, 30(1): 161-177
  10. a b et c (en) Elzanowski, Paul and Stidham, 2001. An avian quadrate from the Late Cretaceous Lance Formation of Wyoming. Journal of Vertebrate Paleontology, 20(4): 712-719
  11. "Table 11.1," in Weishampel, et al. (2004). Page 215.
  12. a et b (en) Olson, S.L. and Feduccia, A. 1980. Presbyornis and the origin of the Anseriformes (Aves: Charadriomorphae). Smithsonian Contributions to Paleobiology no. 323
  13. a et b (en) Chiappe, L. M., and Walker, C. A. (2002) Skeletal morphology and systematics of the Cretaceous Euenantiornithes (Ornithothoraces: Enantiornithes): In: Mesozoic Birds, above the heads of Dinosaurs, University of California Press, 240-267.
  14. "Table 6.1," in Weishampel, et al. (2004). Page 139.
  15. a b et c (en) The Dinosauria 2nd Edition (David B. Weishampel, Halszka Osmólska and Peter Dodson), 2004, p. 584, Dinosaur Distribution (DAVID B. WEISHAMPEL, PAUL M. BARRETT, RODOLFO A. CORIA, JEAN LE LOEUFF, XU XING, ZHAO XIJIN, ASHOK SAHNI, ELIZABETH M. P. GOMANI, CHRISTOPHER R. NOTO)
  16. (en) Bakker, R.T. (1988). Review of the Late Cretaceous nodosauroid Dinosauria: Denversaurus schlessmani, a new armour-plated dinosaur from the Latest Cretaceous of South Dakota, the last survivor of the nodosaurians, with comments on Stegosaur-Nodosaur relationships. Hunteria 1(3):1-23.(1988)
  17. "Table 17.1," in Weishampel, et al. (2004). Page 368
  18. a b c et d "Table 23.1," in Weishampel, et al. (2004). Page 496
  19. a et b (en) Scannella, J. and Horner, J.R. (2010). "Torosaurus Marsh, 1891, is Triceratops Marsh, 1889 (Ceratopsidae: Chasmosaurinae): synonymy through ontogeny." Journal of Vertebrate Paleontology, 30(4): 1157 - 1168. DOI:10.1080/02724634.2010.483632
  20. "Table 17.1," in Weishampel, et al. (2004). Page 368.
  21. (en) Horner J.R. and Goodwin, M.B. (2009). "Extreme cranial ontogeny in the Upper Cretaceous Dinosaur Pachycephalosaurus." PLoS ONE, 4(10): e7626. Online full text
  22. (en) Clint A. Boyd, Brown, Caleb M., Scheetz, Rodney D. et Clarke, Julia A., « Taxonomic revision of the basal neornithischian taxa Thescelosaurus and Bugenasaura », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 29, no 3,‎ , p. 758–770 (DOI 10.1671/039.029.0328)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]