Forces armées portugaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forces armées portugaises
Forças Armadas Portuguesas
Drapeau des forces armées portugaises
Drapeau des forces armées portugaises
Dissolution En activité
Branches Exército (l'armée de terre)
Marinha (Marine)
Força Aérea (armée de l'air)
Garde nationale républicaine (gendarmerie)
Quartier-général Estado
Commandement
Président de la République portugaise Marcelo Rebelo de Sousa
Ministre de la Défense nationale João Gomes Cravinho
Chef d'état-major Luís Vasco Valença Pinto
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 à 27 ans pour le service volontaire
Disponibles au service militaire 2 566 264 (2010 est.)[1] hommes
2 458 297 (2010 est.)[1] femmes
Aptes au service militaire 2 103 080 (2010 est.)[1] hommes
2 018 004 (2010 est.)[1] femmes
Atteignant l'âge militaire chaque année 62 208 (2010 est.)[1]  hommes
54 786 (2010 est.)[1] femmes
Actifs 38 000 (2009)[2]
Déployés hors du pays ~ 515 (octobre 2011)
Réservistes 210 930
Budgets
Budget 2,91 milliards d'euros (2019) />2,671 millions d'euros (2009)[2]
Pourcentage du PNB 1,6 % (2009)[2]

1,41%(2019)

Industrie
Fournisseurs nationaux OGMA, INDEP
Fournisseurs étrangers États-Unis
France
Royaume-Uni
Allemagne
Afrique du sud
Autriche
Pays Bas
Canada
Israël
Bulgarie
Suisse
Italie
Pologne
Japon

Les forces armées portugaises, nom de l’armée du Portugal (en portugais Forças Armadas Portuguesas), sont chargées de la défense nationale du Portugal.

Le président de la République est à la tête de l'armée portugaise et porte le titre de "commandant suprême des forces armées" (commandant suprême des armées). La gestion des forces armées et l'exécution de la politique de défense nationale sont toutefois assurées par le gouvernement (présidé par le Premier ministre) par l'intermédiaire de son ministre de la Défense nationale. L'officier le plus haut gradé de l'armée est le chef de l'état-major des forces armées, qui exerce le contrôle opérationnel des forces armées en temps de paix et en assume le plein contrôle en cas d'état de guerre.

Les forces armées sont chargées de protéger le Portugal et d'appuyer les efforts internationaux de maintien de la paix lorsqu'elles sont mandatées par l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord, les Nations unies et/ou l'Union européenne.

Le Portugal a été classé 3ème pays le plus pacifique au monde dans l'Indice de la paix au plan mondial pour la paix 2017. À l'heure actuelle, il ne connaît pas de problème de sécurité nationale majeur. Les forces armées portugaises se sont ainsi concentrées sur des activités de service public non militaires et sur des opérations militaires extérieures. Les opérations extérieures récentes comprennent des actions anti-piraterie dans le golfe d'Aden, des conflits en République centrafricaine et en Afghanistan, des missions de maintien de la paix au Timor oriental, au Liban, au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine, ainsi que la police aérienne islandaise et balte. États.

Des unités militaires et d'autres corps sont déployés sur tout le territoire portugais, y compris le Portugal continental, Madère et les Açores.

Les forces armées portugaises ont été ouvertes régulièrement pour les femmes au début des années 1990. Au Portugal, la conscription était obligatoire pour tous les hommes capables jusqu'en novembre 2004.

On peut remarquer un nette regain en activité dans le secteur millitaire portugais depuis quelques années causé par la reprise économique.

Organisation[modifier | modifier le code]

Elles sont divisées en trois branches :

Le président de la République portugaise est le chef suprême des forces armées. Le pays en 2009 consacre 1,6 % de son PNB à sa défense, pour une armée active de 38 000 membres et 210 930 réservistes. Chiffres ayant baissé dans les années 2010.

Le service militaire a été aboli en 2003.

Engagements internationaux[modifier | modifier le code]

En tant que membre de l'OTAN, de l'Union européenne et de l'ONU, le Portugal a participé à plusieurs missions de maintien de la paix dirigées par ces différentes organisations internationales. La première intervention portugaise au sein d'une mission internationale de maintien de la paix remonte à 1989 avec l'envoi de 24 observateurs militaires en Namibie. Le Portugal s'est particulièrement impliqué dans les missions agissant sur des territoires lusophones à l'image de sa participation au sein de la MONUA en Angola ou plus récemment au sein de la MINUT et de l'ATNUTO au Timor oriental. Voici la revue des effectifs portugais déployés à l'étranger à la date du 27 octobre 2011[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :