Fabien Nury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fabien Nury
Fabien Nury - Prix Fnac BD 2014 (12082349885) (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activité

Fabien Nury est un scénariste de bande dessinée français, né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1976, Fabien Nury est diplômé d'ESCP Europe[1].

Il commence sa carrière en cosignant, avec Xavier Dorison, le scénario de W.E.S.T, série dessinée par Christian Rossi (Dargaud, six tomes entre 2003 et 2011).

En solo, Fabien Nury écrit Je suis légion (Les Humanoïdes associés, 2004-2007), une trilogie mise en images par l'Américain John Cassaday. Elle se poursuit avec plusieurs autres dessinateurs, chez un nouvel éditeur, dans la série dérivée Les Chroniques de Légion (Glénat). En 2007, il commence aussi Le Maître de Benson Gate (Dargaud), avec Renaud Garreta.

De 2007 à 2012, Nury scénarise les six tomes d’Il était une fois en France (Glénat), série historique qui, dessinée par Sylvain Vallée, obtient un certain succès public et critique[2]. La série Il était une fois en France reçoit en 2011 le prix de la meilleure série au Festival international de la BD d'Angoulême[3].

Depuis, Fabien Nury travaille dans des genres variés : le récit historique avec le diptyque La Mort de Staline (dessin de Thierry Robin, Dargaud) ; le thriller avec Steve Rowland, tome 5 de la collection XIII Mystery (dessin de Richard Guérineau, Dargaud) ; le feuilleton policier avec Silas Corey (dessin de Pierre Alary, Glénat)[4] ; l’adaptation littéraire avec Atar Gull (dessin de Brüno, Dargaud), d'après Eugène Sue[5]...

En 2013, il crée avec Brüno Tyler Cross, un roman noir en bande dessinée[6]. Prépublié dans la revue de bande dessinée numérique Professeur Cyclope, l'ouvrage est récompensé par le Prix de la BD Fnac en 2014[7]. Le tome 2 de la série (Angola) paraît en 2015[8] puis le dernier tome (Miami) en 2018[9].

Fabien Nury publie en 2014 le quatrième et dernier tome de L’Or et le sang (les 3 premiers tomes chez 12 bis, le dernier chez Glénat), aidé de Maurin Defrance au scénario, avec Merwan et Fabien Bedouel au dessin ; ainsi que le premier volet du diptyque Mort au tsar ! (Dargaud) dont le deuxième tome, toujours dessiné par Thierry Robin, sort en 2015. En 2014 également paraît Fils du soleil (Dargaud), avec Éric Henninot, un album d'aventures adapté de deux nouvelles de Jack London.

En 2015, une exposition intitulée « Fabien Nury, maestro du scénario » lui est consacrée au festival d'Angoulême en 2015.

Le diptyque La Mort de Staline est adaptée au cinéma en 2017 par Armando Iannucci, avec Steve Buscemi et Olga Kurylenko[10]. La même année, Fabien Nury reprend sa collaboration avec Sylvain Vallée pour Katanga, récit de fiction sur fond de guerre de sécession de cette province congolaise en 1960[11].

En 2018 paraît chez Dargaud le premier volume de Charlotte impératice, une série de bande dessinée biographique consacrée à Charlotte de Belgique, par Matthieu Bonhomme (dessin) et Fabien Nury (scénario)[12]. Toujours chez le même éditeur, il scénarise le roman graphique l'homme qui tua Chris Kyle avec le concours de Brüno au dessin. L'album, qui relate avec un oeil critique l'histoire du sniper Chris Kyle, sort en avril 2020 et il est accueilli favorablement par France Info et France Inter[13],[14]. L'ouvrage fait partie de la sélection pour le grand prix de la critique 2021[15].

Œuvres[modifier | modifier le code]

One shot[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste

Récompenses[modifier | modifier le code]

En bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Prix Saint-Michel :
    • 2008 : Meilleur scénario pour Il était une fois en France, tome 1  : L'Empire de Monsieur Joseph
    • 2009 : Meilleur album francophone pour Il était une fois en France, tome 2 : Le Vol noir Des Corbeaux (avec Sylvain Vallée)
    • 2012 : Meilleur album francophone pour La Mort de Staline, t. 2 : Une histoire vraie soviétique (avec Thierry Robin)
    • 2013 : Meilleur album francophone pour Il était une fois en France, t. 6 : La Terre promise (avec Sylvain Vallée)
    • 2016 : Meilleur scénario pour Comment faire fortune en juin 40 (avec Xavier Dorison)[18].

À la télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Fabien Nury », sur France Culture (consulté le 2 septembre 2018).
  2. David Barroux, « Quand la BD rejoue la Seconde Guerre mondiale », sur Les Echos, .
  3. a et b Benjamin Roure, « Angoulême 2011 : le palmarès officiel », BoDoï,‎ (lire en ligne)
  4. Ronan Lancelot, « Silas Corey, t. 1 : les poilus », dBD, no 70,‎ , p. 83
  5. Didier Pasamonik, « Atar Gull ou le destin d’un esclave modèle - Par Fabien Nury (d’après Eugène Sue) et Brüno », sur Actua BD, .
  6. Elodie Drouard, Pierre Godon, Jérôme Comin, « Trois raisons de découvrir Tyler Cross, le braqueur le plus classe de la BD », sur francetvinfo.fr, (consulté le 22 novembre 2019)
  7. a et b « Le prix de la BD Fnac 2014 revient à Tyler Cross », sur livreshebdo.fr, (consulté le 13 novembre 2019).
  8. Charles Detournay, « Tyler Cross frappe encore », sur actuabd.com, (consulté le 3 décembre 2019)
  9. J.Milette, « Tyler Cross 3. Miami », sur bdgest.com, (consulté le 2 janvier 2020)
  10. Bouder Robin, « Avant le film, c'est une BD qui avait tué Staline », sur ActuaLitté,
  11. Michel Litout, « Bande dessinée. Plaies d'Afrique », L'Indépendant,‎
  12. Olivier Delcroix, « La case BD : Charlotte Impératrice ou le destin tragique d'une «anti-Sissi» », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  13. Jean-Christophe Ogier, « BD, bande dessinée. Contre-enquête sur une légende américaine », sur France TV info,
  14. Laetitia Gayet, « L'homme qui tua Chris Kyle - Nury & Brüno », sur France inter,
  15. « Grand Prix de la critique ACBD 2021 - Les 15 titres en compétition », sur BD Gest', .
  16. Christian Marmonnier, « Charlotte impératice t.2 : Carlota of Mexico », dBD, no 143,‎ , p. 99.
  17. « Guyane : la nouvelle Création Originale de CANAL+ signée Fabien Nury et Kim Chapiron », sur Canal+, (consulté le 23 janvier 2017).
  18. Denis Marc, « Remise des Prix Saint-Michel de la BD 2016 », sur RTBF, .
  19. « La Mort de Staline : Prix Historia 2011 », sur Dargaud, (consulté le 21 décembre 2017).
  20. Romain Brethes, « Tyler Cross, prix de la BD du Point 2013 », Le Point,‎ .
  21. «  Silas Corey : Le réseau Aquil remporte le Prix de la BD Fnac Belgique », sur bd-best.com, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]