Douera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant algérien
Cet article est une ébauche concernant une commune algérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir La Douëra
Douera
Entrée de Douera sur l'autoroute 2e Rocade Sud d'Alger
Entrée de Douera sur l'autoroute 2e Rocade Sud d'Alger
Noms
Nom arabe دويرة
Nom berbère ⴷⵡⵉⵔⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Draria
Code ONS 1654
Démographie
Population 56 998 hab. (2008[1])
Densité 1 425 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 40′ 13″ nord, 2° 56′ 41″ est
Superficie 40 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Douera

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Douera

Douera est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, située dans la banlieue Sud-Ouest d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Douera est située à environ 29 km au sud-ouest du centre-ville d'Alger[2] et à environ 17 km au nord de Boufarik.

Communes limitrophes de Douera
Rahmania Ouled Fayet Baba Hassen
Mahelma,
Forêt de Mahelma
Douera Khraicia
Barrage de Douéra, Tessala El Merdja Tessala El Merdja Birtouta

Localités[modifier | modifier le code]

  • Chef-lieu :
    • Douera
  • Agglomérations secondaires :
  • D'kakna
  • Hadj Yakoub
  • Ouled Mendil
  • Ramdania

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 1830, Douera a d'abord été un camp et un hôpital militaire implanté à la place d'un poste de surveillasse turc appelé Bordj El Hamar sur un promontoire qui domine la plaine de la Mitidja et surtout sur la route principale d'Alger à Blida.

La commune rurale de Douera est délimitée par arrêté le , des habitations spontanées se créent dès cette année autour du camp. Prévu comme village de colonisation par le plan Guyot le village va tarder à se peupler restant longtemps habité principalement par des militaires chargés de protéger les villages de colonisation de la Mitidja. Le 30 novembre 1843, un combat a lieu à Ouled Mendil entre des troupes Arabes et le 13e régiment d'infanterie de ligne.

Il est enfin élevé au rang de commune de plein exercice par décret le . Douera est devenu une important centre militaire accueillant deux casernes (nommées Damrémont et Bugeaud) et des régiments du 19e corps d'armée[3]

En 1894 elle perd plus du tiers de son territoire avec la création de la commune de Saint Ferdinand (Mahelma).

À partir de 1923, Douera accueille un grand centre de transmission militaire, puis un important hôpital-hospice de 2000 lits y est installé en 1962.

En 1984, un nouveau territoire en est détaché pour créer la commune de Rahmania autour du village anciennement nommé Sainte Amélie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1867 1884 1892 1902 1912 1923 1936 1954 1960
1 586 3 122 3 772 2 161[7] 5 157 5 447 6 217 10 114 12 485
1966 1977 1987 1998 2008 - - - -
10 434 - 27 184 41 804 56 998 - - - -
(Source : 1867, V. Berard[4] / 1884 à 1902, Gouvernement Général de l'Algérie [5] / 1912 et 1923, Ministère de l'intérieur[6] / 1936, Guide Bleu 1934 / 1954 et 1960, dictionnaire des communes 1960 / 1966 à 2008, ONS)

Transport[modifier | modifier le code]

L'entrée de la 2e Rocade Sud d'Alger entre Douera et Souidania.

Douera se situe sur la 2e Rocade Sud d'Alger, mise en service en 2009 et 2010, et qui permet de contourner Alger en reliant Zéralda à Dar El Beïda[8].

Sport[modifier | modifier le code]

  • Club de football de Janah Lakhdare Commune de Douéra JLCD créé en 1947 (vert et rouge).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya d'Alger, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne du 19/12/1984, page 1570, délimitation du territoire de la commune de Douera.
  3. Douéra (Algérie) sur anom.archivesnationales
  4. Description d'Alger et de ses environs, par Victor Bérard,, 1867
  5. Tableau général des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie - Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières
  6. La situation financière des communes de France et d'Algérie - Ministère de l'intérieur
  7. après détachement de Saint Ferdinand (Souidania)
  8. 2e Rocade Sud d’Alger : Boudouaou-Douéra opérationnel en septembre sur le portail de l'information automobile en Algérie. Consulté le 5 janvier 2011.