El Madania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salembier.
El Madania
la cité Diar El Mahçoul et le monument aux martyrs
la cité Diar El Mahçoul et le monument aux martyrs
Noms
Nom arabe المدنية
Nom berbère ⵍⵎⴰⴷⴰⵏⵢⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Sidi M'Hamed
Président de l'APC Habiba Ben Salem
2012-2017
Code postal 16075
Code ONS 1603
Démographie
Population 40 301 hab. (2008[1])
Densité 18 832 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 44′ 34″ nord, 3° 03′ 54″ est
Altitude 136 m
Superficie 2,14 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
El Madania

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
El Madania

El Madania (anciennement Clos-Salembier lors de la colonisation) est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, mais aussi un quartier populaire de la ville d'Alger, faisant partie de l'agglomération de la ville d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune d'El Madania est située sur les hauteurs d'Alger, à environ 6 km au sud-est du centre-ville d'Alger[2] à 150 m d'altitude.

Communes limitrophes d’El Madania
Belouizdad Belouizdad Kouba
El Mouradia,
Forêt de Paradou.
El Madania Kouba,
Forêt des Annassers.
Bir Mourad Raïs Kouba,
Forêt de Kouba.
Kouba

Transports[modifier | modifier le code]

  • Elle est desservie par les lignes de bus ETUSA 16, 32 qui ont leur terminus devant la Mairie et 14 et 34 au sud sur l'avenue des frères Bouadou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier résidentiel du Clos Salembier a été érigé sur un plateau de 117 hectares situé à 130 mètres sur les hauteurs d'Alger à partir du début du XXe siècle à la place d'un domaine viticole. Le quartier est aménagé en 1930 devenant une banlieue d'Alger à seulement 4 km du centre ville.

À partir des années 1940 plusieurs bidonville poussent en contre-bas du quartier en direction du ravin de la femme sauvage.

En 1946 le centre de transit Nador est construit afin de résorber les habitants issus de l'exode rural.

Sous le règne du maire d'Alger Jacques Chevalier, deux grands ensembles sont réalisées, Diar Essada et Diar el Mahçoul en 1953.

Le quartier a abrité le 24 juin 1954 chez Lyes Deriche la réunion des 22 historique historiques peu de temps avant le déclenchement de la guerre d'Algérie 1er novembre 1954, cette date, est devenue historique pour l'Algerie.

En 1958 la cité Diar Echems est réalisée au sud dans le cadre du Plan de Constantine.

En 1959 Elle fera partie du 5e arrondissement du Grand Alger avec El Hamma et les Anassers.

Elle est élevée au rang de commune en 1977.

En 2016, la cité Diar Echems est rasée.

Quartiers[modifier | modifier le code]

  • Diar Chems
  • Les jasmins
  • Diar El Mahçoul
  • La rue de Coquelicot
  • Hammam Kedim
  • Ravin de la femme sauvage
  • Diar Saâda
  • Essalem
  • Nador
  • Alba
  • El Bahi
  • Beau-regard
  • Rue des marguerites
  • Rue des tulipes
  • Rue des lilas

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1998 2008
55 520 51 404 40 301
(Source : ONS)

Enseignement[modifier | modifier le code]

Enseignement scolaire[modifier | modifier le code]

  • Onze écoles primaires publiques
  • École Dali Bey Si Ali
  • Ecole Ahmed Bouder
  • Ecole Fatma Ghezzal
  • Ecole Abou Athmane El Djahed
  • Ecole Ali Midjbara
  • Ecole Frères Adlane
  • Ecole Abdelkrim El Agoun
  • Ecole Abou Hayan El Taouhidi
  • Ecole Lakhdar Ramdani
  • Ecole Ferdi Ibrahim
  • Ecole
  • Cinq collèges d'enseignement moyen publics (CEM)
  • CEM Aghrour Abbas
  • CEM Fatiha Iratni
  • CEM Moufdi Zakaria
  • CEM Omar Yacef
  • CEM Meghraoui Farid
  • Deux lycées publics
  • Lycée Abou El Abbas El Ghobrini El Bedjaoui
  • Lycée Mohamed Boudiaf

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Centre commercial et cultulrel Riadh El Feth
  • Monument du Martyrs

Prochainement, la ville devrait être reconstruite pour en faire une ville plus moderne avec des sièges d'entreprises et des logements favorisant les résidences.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

  • Club de football UPCS
  • Club de football Itihad Riadhi Baladiat Madania IRBM
  • Club de Handball : Itihad Riadhi Baladiat Madania IRBM
  • Deux stades : Les Jasmins et la ville
  • Piscine : Djnan Lekhdar

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]