Discussion:Cuisine lyonnaise

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]


Untitled[modifier le code]

Bonjour, J'ai trouvé l'article très interessant, mais je me suis permis de rajouter un petit commentaire dans la partie concernant les "Mères lyonnaises". A bientôt Elly Elly 4 avril 2007 à 21:31 (CEST)

Modifications à apporter pour la présentation BA[modifier le code]


Suggestions[modifier le code]

Sans doute faudrait il evoquer Jean-Paul Lacombe figure de la cuisine lyonnaise qui a crée le label "Bistrots de cuisiniers" qui regroupe plusieurs restaurants lui appartenantet plus generalement evoquer la concentration qui s'opere dans ce secteur meme si je ne sais pas si le fait est bien documente, je parle d'experience, aussi bien rue des marroniers que rue merciere, deux rues ou j'ai travaille il y a de nombreux regroupements, par exemple la famille Chabert a quatre restaurants rue des Marroniers. Sinon il faudrait faire sauter la section "repas" qui contient deux sous parties minuscules et integrer les infos ailleurs.--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 16:21 (CEST)

Arf, j'ai apporté les modifs que tu as mentionnées pendant que tu écrivais ce message, je m'en chargé d'instinct Clin d'œil Nonopoly (d) 22 avril 2008 à 16:29 (CEST)
Tiens au fait j'y pense se serait sympa d'avoir des articles sur les marches du quai saint antoine et sur celui de la X rousse mais y'a il assez de choses a raconter pour en faire des articles?--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 16:32 (CEST)
Il faudrait evoquer ne serait ce que succintement les filières CAP-BEP qui menent aux metiers de bouche a Lyon. Et je me demande (question ouverte) si on ne pourrait pas s'ouvrir un peu sur le reste de la gastronomie, je pense par exemple au celebre chocolatier Voisin ou aux glaciers Nardone.--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 16:41 (CEST)
C'est peut etre ardu a docummenter mais il faudrait donner une idee de l'etendue de l'aire regionale ou s'etend l'influence de la cuisine lyonnaise et evoquer l'exportation de cette cuisine a Paris et sans doute ailleurs.--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 16:45 (CEST)
Encore autre chose, je crois qu'il est indispensable de consacrer une partie de l'article au terroir de la region lyonnaise, habitant cette pauvre Irlande faite de terres incultes je me rends de plus en plus compte que nous avons la chance d'avoir autour de Lyon un terroir extremement riche et divers qui nous fournit vins, legumes, fruits, produits laitiers... La cuisine lyonnaise n'utilise pas forcement que des produits locaux mais ca joue quand meme beaucoup. En fait le terroir est evoque incidemment tout au long de l'article mais je crois que ca merite vraiment une section a part. Autre point, je pense qu'il faut situer la cuisine lyonnaise par rapport a d'autres cuisines, evoquer influences, filiations, continuums. Un peu comme une langue une cuisine a des origines et des cousines, par exemple je crois qu'il faut la placer des l'introduction dans la grande famille de la cuisine francaise (cuisine au beurre, plats en sauce, beaucoup de cochon...). Je me demande si il y a de la doc la dessus, le probleme de la cuisine c'est que ça se savoure plus que ça ne se litMort de rire. Bref j'essaie de lancer des pistes tout en connaissant les defis que represente l'ecriture d'un tel article.--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 17:08 (CEST)
J'avais pensé créer des articles consacrés pour les deux marchés que tu mentionnes, mais le potentiel encyclopédique est quasi nul..je ne suis pas sûr que ce soit intéressant. Pour les filières, je n'y connais rien. Pour les chocolatiers, je pense plutôt à Bernachon que Voisin, d'autant qu'il existe un article consacré aux coussin de Lyon, mais on peut mentionner les deux. Une section sur la cuisine lyonnaise ailleurs et à l'étranger est une très bonne idée. On peut parler du restaurant parisien "les pieds de cochon" (quartier Saint-Eustache)...si tu as d'autres idées...C'est vrai qu'il n'y a pas de comparatif ni de section sur les influences, mais c'est une bonne idée. Reste à le rédiger, merci pour le boulot que tu me refiles, ça ressemble à une « truffe en barbotton » (patate chaude)... Nonopoly (d) 22 avril 2008 à 17:22 (CEST)
En ce qui concerne les formations professionelles, tout le monde va au Lycée Hôtelier François Rabelais de Dardilly [1] et j'insiste sur le fait qu'il faudrait avoir une section consacree aux terroirs de la cuisine lyonnaise ce qui permettrait de replacer cette cuisine dans son contexte regional. Humm bonne chance...--Kimdime69 (d) 22 avril 2008 à 17:38 (CEST)
Hello. D'accord avec Kimdime69 concernant les terroirs. C'est évoqué dans l'introduction, mais ça peut facilement être développé. Par contre, je ne comprends pas bien l'allusion à Catherine de Médicis. Bon courage ! Megateuf (d) 22 avril 2008 à 17:42 (CEST)
Meme si ce n'est pas a proprement parler de la gastronomie je pense qu'il faut evoquer le Beaujolais nouveau et il y a surement pleins de trucs a dire sur les vrais vins. Au fait j'y pense, le titre ne devrait il pas plutot etre Gastronomie lyonnaise ?

Travail en cours[modifier le code]

J'ai commencé le délistage des sections fromage et dessert, la suite pour les prochaines heures. Je vais prendre en compte vos suggestions et trouver plus de source pour Catherine de Médicis. Je vais créer une section pour le vin, mais je n'ai que deux mains...ça vient, ça vient. J'ai commencé à lister les terroirs succintement et vais m'ateler à leur rédaction. oui pour le Beaujolais nouveau et la fête qui en découle à Beaujeu (les sarmentelles) et à Lyon, le troisième jeudi du mois de novembre. Affaire à suivre. Nonopoly (d) 22 avril 2008 à 19:00 (CEST)

délistage des spécialités terminé Nonopoly (d) 23 avril 2008 à 12:00 (CEST)

Cuisine d'ailleurs et autres ajouts[modifier le code]

  • 1. Comme suggéré plus haut, il faudrait peut-être modifier le titre, c'est vrai que « cuisine lyonnais », ce n'est pas très expressif, et qu'on entend plus facilement « gastronomie lyonnaise ». Je vais lancer un sondage sur la PDD du projet (le bouchon).
  • 2. Verriez-vous une section pour les autres types de cuisine présentes à Lyon : asiatique, nord-africaine et turque, italienne...
  • 3. Faut-il créer une section où l'on mentionnerait des noms comme les brasseries de Bocuse (en plus du restaurant gastro de Collonges et de l'abbaye), les restaurants des Chavent, les grandes Brasseries et les restaurants disparus (Vettard, le Savoye, les cafés, comme le café Leriche, le café Neuf....), sans risquer de faire de la pub et de créer un section où tout le monde pourrait ajouter « son » resto préféré ? Nonopoly (d) 23 avril 2008 à 12:31 (CEST)

Pour le un, oui c'est ma suggestion mais ce n'est pas tres important. Pour le deux j'y ai pense mais apres reflection ca ne me semble pas pertinant, le sujet de l'article c'est la cuisine lyonnaise, pas la cuisine de Lyon et en fait a part dire "A Lyon y'a des pizzerias, des Kebabs, des resto chinois etc comme partout en France d'ailleurs" je ne vois pas comment on pourrait en faire quelque chose d'interessant. Une exception cependant, si des cuisines presentes a Lyon ont influence ou ont ete influence par la cuisine lyonnaise, la ca devient interessant. Pour le trois en fait il faut eviter de tomber dans le travers de l'inventaire mais effectivement donner quelques indications sur la geographie de la gastronomie lyonnaise est important, je pense que c'est comme ca qu'il faudrait construire cette rubrique, du genre, dans la presqu'ile il y a la rue Merciere, larue des Marroniers, et puis plus loin la Brasserie Georges et puis dans les alentours de Lyon il y a machin etc.--Kimdime69 (d) 23 avril 2008 à 12:48 (CEST)

Bon article ?[modifier le code]

Fairytale bookmark silver light.pngQuestion mark 3d.png
J’ai l’intention de proposer prochainement la page « Cuisine lyonnaise » au label « bon article ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.

Vote précédent : Proposition « Bon article »

Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 13:09 (CEST)

J'estime que l'article dans sa version actuelle commence à ressembler à quelque chose. Comme aucun article sur la cuisine n'a jamais été classifié comme Bon article, on va tenter l'aventure et essuyer les plâtres des votes. Il faut bien commencer à un moment ou un autre. J'ai essayé d'améliorer ce qui pouvait l'être et je pense que la décision n'est pas prématurée. Ce vote permettra au moins de savoir ce que la communauté attend d'un article de ce genre et de fixer des règles et un standard. Je lance cet avis ici ce jour et lancerai la procédure le vendredi 2 mai selon l'avis mentionné ici. J'accepte toutes les suggestions et chacun peut apporter sa pierre : relecture, orthographe, syntaxe, sources...Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 13:09 (CEST)

L'intro est pas mal du tout mais j'ai toutefois deux remarques :
  • Qui sont ces « Mères lyonnaises » ?
Fait J'espère avoir éclairci l'explication et j'ai étoffé la section qui développe leur histoire Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:16 (CEST)
  • « Lyon compte plus de mille restaurants » : d'une part c'est un chiffre sans comparaison (et donc qui ne veut rien dire) et d'autre part il n'y a pas réellement de lien direct entre gastronomie/tradition culinaire et (nombre de) restaurants...
Cordialement, DocteurCosmos - 25 avril 2008 à 13:33 (CEST)
Aïe, j'ai toujours entendu que Lyon comportait une des plus grandes concentration de restaurants par habitant en France, d'où la remarque en intro, mais je n'arrive pas à trouver les sources... je cherche, je cherche Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:16 (CEST)
« De plus, Lyon est, à la Renaissance, le centre européen du commerce des épices importés d'Orient par les négociants italiens qui apportent également les oignons » : hum, sans doute pas tout à fait exact... la note 14 est inexploitable (ou alors je ne sais pas comment faire...). Là-dessus je pense avoir quelques billes pour nuancer et préciser la chose. DocteurCosmos - 25 avril 2008 à 16:14 (CEST)
J'ai viré la note qui fonctionnait quand je l'ai mise il y a quelques jours...et posé un [réf. nécessaire]...Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 16:55 (CEST)

Des remarques[modifier le code]

Il y a déjà un très bon travail de réalisé, félicitations. Cependant, sans même viser la perfection,

1. il faut vraiment donner des sources ou des références plus fréquemment. Voici quelques exemples de phrases qui à mon avis ne peuvent rester ainsi, même pour un BA (piochées un peu partout, elles sont juste dans l'ordre de ma lecture) :

  • En 1935, le gastronome Curnonsky n'hésite pas à qualifier la ville de Lyon de « capitale mondiale de la gastronomie » Fait. Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:14 (CEST)
  • Le livre de Amable Leroy, La cuisinière bourgeoise, publié en 1783, invente et immortalise les recettes qui vont faire le succès de la cuisine lyonnaise. C'est surtout pour le fait qu'il ait inventé des recettes qui sont devenus des symboles : ça en ferait un cuisinier tellement incontournable que ça devient une grosse info, si j'ose dire ;-) Fait : j'ai repris textuellement la phrase de ce rapport édité par le Grand Lyon et rajouté la source. Ce cuisinier était manifestement connu à son époque. Mais il est tellement courant que les gens s'effacent vite que son manque de notoriété à notre époque ne me surprend pas. Nonopoly (d) 26 avril 2008 à 12:22 (CEST)
  • les romans valorisent ou se moquent de la gourmandise légendaire du bourgeois lyonnais. Fait : erreur de ponctuation : j'ai cité la source et l'exemple suit Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:48 (CEST)
  • « Authentiques bouchons lyonnais » [...] Ils sont actuellement vingt-deux restaurants à posséder cette griffe emblématique. Fait Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:14 (CEST)
  • La Mère Bourgeois à Priay dans l'Ain, et la Mère Guy sur le quai Jean-Jacques Rousseau à La Mulatière, comptèrent parmi les pionnières Fait Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:14 (CEST)
  • Célèbre pour son franc parler, ses « coups de gueule », la Mère Léa allait au marché saint Antoine avec un caddie sur lequel elle avait placé une pancarte avec les mots « Faible femme, mais forte gueule ». Fait Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:14 (CEST)
  • Le Jésus de Lyon, pour être bien maintenu, est mis sous un filet qui donne une empreinte spécifique et une forme particulière de poire. Il doit sécher de longues semaines avant d’être vendu Fait ajout d'une source : cahier des charges pour l'obtention du label rouge et procédés de fabrication par une industrie agroalimentaire.
  • Les côtes du Rhône couvrent une aire de 73 000 hectares Fait En cherchant la source, je suis tombé sur le chiffre de 79870 hectares....loin des 73000 que j'avais mentionnés... Merci pour la suggestion du sourçage...errare humanum est Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:29 (CEST)

2. la rédaction :

  • Peut-être simplifier un peu le ton par moments. Je pense à des phrases comme « Il faut traverser la Saône qui fournir la friture pour arriver dans le Beaujolais dont le vignoble inspire Léon Daudet dans sa maxime qui relate que Lyon possède trois fleuves : Le Rhône, la Saône...et le Beaujolais. » (partie Terroirs et influences), à qui il manque une ref au passage et qui est alambiquée Fait Nonopoly (d) 30 avril 2008 à 20:59 (CEST)
  • Attention au hors-sujet : tout le passage « Il ne faut pas la confondre avec une autre « Tante Paulette », alias Luce Gérard, [...] dans l'exemple culinaire « Veux-tu une rôtie de crasse de beurre, mon petit belin ? ». », soit plus d'un paragraphe à la fin de la partie sur Les Mères. On parlait de cuisine, et on se trouve à s'étaler sur des comédiens qui n'ont presque aucun rapport avec la cuisine lyonnaise, à part de s'appeler Mère Machin... Si on était dans un article sur les Mères, ok ; mais là, il y a déjà assez à dire en restant dans le cadre :-) Fait C'est vrai que c'était mal relié mais la Mère Cottivet raillait les Mères lyonnaises en reprenant leur « gouaille » (parler lyonnais) et en utilisant leurs expressions. Pour ma part, il y a un lien « filiatif » sur le parler comme une résurgence d'une tradition orale. Nonopoly (d) 25 avril 2008 à 15:14 (CEST)

3. photos : si on pouvait voir un Jésus de Lyon (et pas ces saucissons qui d'après la légende sont quelconques), des quenelles, ça serait bien. Déjà qu'on peut pas goûter, alors si on peut pas voir pour se faire une idée... ;-) On peut très bien considérer que ces saucissons sont tout à fait typiques des Monts du Lyonnais (en tout cas dans leur apparence). Mais promis, j'ai fait une demande sur la sur la page consacrée sur le Projet:Grand Lyon/Illustrations pour obtenir des photos plus précises (et cette demande date déjà d'il y a plus d'une semaine...j'avais anticipé !), Malheureusement, il faut constater que ça ne vient pas très vite...encore un peu de patience ! Clin d'œil Nonopoly (d) 26 avril 2008 à 12:32 (CEST)

Voilà, j'espère que cette relecture aidera au travail. Mutatis mutandis par ici ! 25 avril 2008 à 13:51 (CEST)

Eh bien oui, merci beaucoup, je pense que ça donne un bon élan pour relire et sourcer l'article. Merci pour ta contribution et bonne suite. Nonopoly (d) 26 avril 2008 à 12:32 (CEST)

D'autres remarques[modifier le code]

D'abord, avant les critiques sans aucun doute injustes, bravo pour cet article, un des meilleurs en matière de gastronomie sur Wiki.

1- je n'aime pas l'expression "l'art de vivre lyonnais" en intro. C'est une façon compliquée et imprécise de parler du mode de vie lyonnais.

Euh, je veux bien mais « art de vivre » et « mode de vie » sont presque synonymes. Et puisque on parle de gastronomie, je pense que art de vivre est plus adéquat. Seul hic, peut-être trop laudatif. Moi, ça ne me dérange pas. Je ne vois pas en quoi mode de vie est plus simple et plus précis qu'art de vivre...De plus je n'ai strictement aucune envie de définir le mode de vie des Lyonnais. C'est un article sur la cuisine, pas une étude sociologique...Résultat, je vire « indissociable de l'art de vie lyonnais »Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 01:57 (CEST)
art de vivre est un terme non encyclopédique, parce qu'il est laudatif, comme tu le remarques. Dire qu'il y a un art de vivre à Lyon, c'est exprimer un jugement. C'est POV. On trouve ce genre d'expression dans les guides touristiques, on ne devrait pas, à mon avis, le trouver dans une encyclopédie. gede (dg) 27 avril 2008 à 03:28 (CEST)

2- à ce sujet, même si je n'ai pas de source, il n'est rien dit sur le très grand rôle des restaurants dans la sociabilité lyonnaise, qui est vraiment une spécificité de la ville. Mais peut être qu'il n'y a pas de source pour en parler.

Waouh, dans toutes les villes du monde, les restaurants sont un lieu social, de rencontre...je ne vois pas en quoi c'est une spécificité, ou bien je n'ai pas compris la remarque. Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 01:57 (CEST)
c'est que tu es lyonnais... Les restaurants joue, de mon oeil de non lyonnais qui a pas mal passé de temps à Lyon, un rôle particulièrement grand dans la sociabilité lyonnaise, à un degré qui ne se rencontre pas nécessairement ailleurs. Mais je ne sais pas s'il existe des travaux ethnologiques sur la question -ce qui est la condition pour en parler. gede (dg) 27 avril 2008 à 03:28 (CEST)
Fais comme si je n'avais rien dit : je ne parviens pas à trouver la moindre source, ou le moindre indicateur pertinent (comme le nombre de restaurant par habitant, qui semble particulièrement élevé à Lyon, mais là encore pas de source fiable). Donc, je n'ai rien dit. gede (dg) 27 avril 2008 à 03:48 (CEST)
Ceci dit, tu as raison, j'ai déjà vu des chiffres prouvant que Lyon possédait la plus grande concentration de restaurants (au moins en France), si tu préfères le plus grand ratio nombre de restaurants/habitant. Le hic, c'est que comme toi, je n'ai pu trouver aucune source (et ce n'est pas faute d'avoir essayé toutes les combinaisons de mots clefs sur Gougueule...)Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 12:27 (CEST)

3- l'article devrait commencer, à mon avis, après la section historique, par les spécialités, par la cuisine elle même, avant d'évoquer le reste. C'est le cœur du sujet, et cela éviterait d'avoir à parler de la cuisine des bouchons en la définissant par des plats que le lecteur ne connaît pas. Le bouchon est un lieu où l'on mange une certaine cuisine : il faut en parler d'abord, à mon avis.

J'y ai pensé, mais il m'a semblé utile de relier l'historique avec les sections traditions. Il fallait choisir un ordre...dans le sommaire, si on est intéressé par les spécialités, on sait où on peut les trouver..m'enfin pourquoi pas. En tout cas, ce n'est pas moi qui changerais l'ordre des paragraphes. Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 01:57 (CEST)
Le problème c'est qu'on apprend en quoi consiste précisément la cuisine lyonnais à la fin de l'article, ce que je ne peux m'empêcher de trouver dommage. gede (dg) 27 avril 2008 à 03:28 (CEST)
J'entends bien, si tu as des idées précises de plan (avec les sous-sections), je suis vraiment preneur. Jusqu'à présent, je n'ai fait que rédiger l'article comme je l'entendais (en lyonnais...il y a même parfois des choses que j'ai reprises...car j'ai constaté que finalement, elles ne parlaient qu'à moi et personne ne comprenait ce que je voulais dire...pas très didactique...) De plus, aucun article de ce genre n'existe, donc, tout est améliorable. Je ne vois pas forcément ce qui est à modifier car je suis en plein dedans...Mais toute suggestion est bonne ! Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 12:27 (CEST)

4- Cette cuisine a tendance à être figée dans sa forme traditionnelle. Or, Lyon est un lieu important de création culinaire en France. L'article ne fait qu'évoquer, dans la partie historique, le rôle déterminant de la cuisine lyonnaise dans la création de la grande cuisine française. C'est en partie dans le lyonnais qu'est né, par exemple, la nouvelle cuisine. Parler de Fernand Point, qui est la source de la grande cuisine moderne, de Bocuse, des Troisgros, etc. Bref, je crois que cela mérite une section à part : du type "la cuisine lyonnaise et la grande cuisine", un truc du genre, sinon on finit par réduire la cuisine lyonnaise à la cuisine des bouchons et des Mères. gede (dg) 26 avril 2008 à 23:24 (CEST)

Les Troisgros, c'est à Roanne. --MGuf 26 avril 2008 à 23:58 (CEST)
Et Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or, Fernand Point à Vienne, etc. La cuisine lyonnaise ne se réduit pas à la cuisine de la ville de Lyon... où il n'y a pas de 3 étoiles. Et pour cause : ils sont dans la région, qui s'étend jusqu'à Roanne... gede (dg) 27 avril 2008 à 00:11 (CEST)
Plusieurs hic à ta remarque : « grande cuisine » est très imprécis, et je n'ai pas trouvé mention de ce style de cuisine. Enfin, il est vrai que les restaurants que tu mentionnes, à l'exception de Bocuse, ne sont pas à Lyon. Il est vrai qu'il y a un manque sur l'influence de la cuisine lyonnaise sur la nouvelle cuisine, mais je n'ai aucune référence là-dessus. De plus je ne suis pas sûr qu'il y ait des critères très précis sur ce qu'est la nouvelle cuisine. D'autant que dans la partie historique, je reprends Curnonsky qui loue la simplicité de la cuisine lyonnaise...si tu veux développer, je t'en prie, fais-le Clin d'œil Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 01:57 (CEST)
La grande cuisine = "la cuisine française classique telle qu'elle a évolué à partir de sa naissance au XVIème siècle jusqu'à sa pleine éclosion dans les banquets copieux du XIXème siècle, etc." (Encyclopédia Britanica). Tu peux également lire l'article de WP, pour plus de détail. En clair, la grande cuisine, c'est la cuisine des grands chefs. Or, la cuisine lyonnaise a joué un rôle important dans le développement de cette cuisine, en particulier au XXème siècle (nouvelle cuisine). Ainsi que le note l'article anglais sur la nouvelle cuisine : "The modern usage can be attributed to authors Henri Gault and Christian Millau, who in the 1960s used nouvelle cuisine to describe the cooking of Paul Bocuse, Jean and Pierre Troisgros, Michel Guérard, Roger Vergé and Raymond Oliver, many of whom were once students of Fernand Point", or Point, tout comme Bocuse ou les Troisgros ont des liens forts avec la cuisine lyonnaise. Ou pour citer le site de l'office du tourisme de Lyon : « Paul Bocuse, Pierre Orsi, Guy Lassausaie, Christian Têtedoie, ainsi que Georges Blanc à Vonnas, Philippe Jousse chez Chapel à Mionnay, ou Pierre Troisgros à Roanne, chefs internationalement reconnus, ont forgé la réputation de la cuisine lyonnaise. » Et tu observeras que ce site construit sa présentation de la cuisine lyonnaise en opposant d'un côté la cuisine des Mères lyonnaise à, de l'autre, celle des grands chefs. Comme c'est pour cette grande cuisine que la France est avant tout connue culinairement dans le monde, parler de cela me semblait important. Mais, si tu crois que cela ne vaut pas la peine, à toi de voir, puisque c'est toi qui a fait l'effort jusqu'à présent.gede (dg) 27 avril 2008 à 03:28 (CEST)
Si si, avec tous les détails que tu donnes, ça ne devrait pas poser de problèmes pour le placer ! Merci pour ton aide..Je vais m'y atteler cette semaine..tu le verrais où ? Dans l'historique, entre l'histoire de la Mère Brazier et la cuisine d'aujourd'hui...? Bonne suite en tout cas et merci ! Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 12:27 (CEST)

Emblématique[modifier le code]

Pour ma part je trouve qu'il manque une image d'une assiette montrant un plat typique de la cuisine lyonnaise en introduction qui se substituerait très bien à l'affreux bandeau jaunâtre qui accueil pour le moment le lecteur. --pixeltoo⇪員 27 avril 2008 à 02:13 (CEST)

Zut, je vais être obligé de me taper un bouchon cette semaine pour prendre des photos...trop dur !! Clin d'œil Nonopoly (d) 27 avril 2008 à 12:28 (CEST)
Fais un tour sur Flickr pour l'inspiration (les halles de Lyon, les Bistro de Lyon ...). --pixeltoo⇪員 29 avril 2008 à 01:46 (CEST)

Je vais listé certaines photos qui sont libres de droit mais il va falloire un spécialiste pour les décrire:

Waouh génial !! je ne savais pas que ça existait !! Libre de droit ??? vraiment !!!
dirait andouillette à la moutarde à droite, boudin noir à gauche (ça c'est sûr), aucune idée pour ce qui est derrière
Fresque des Lyonnais célèbres par la Cité de la Création, angle en bas à gauche...peut-être à reprendre dans l'intro (en la pivotant très légèrement)
Fait--pixeltoo⇪員 6 mai 2008 à 17:08 (CEST)
étal de marché, rien de reconnaissable...mais pourquoi pas
Congre de l'Antlantique...ben je connais la matelote d'anguille de la mère Guy, mais je ne connais rien avec du congre...difficile à exploiter
Crottin de chèvre : ça peut être n'importe où, mais c'est exploitable
Quenelle à l'encre de seiche de chez Giraudet aux Halles, peut-être le plus réputé pour ses quenelles (ainsi que son magasin rue Colonel Chambonnet à proximité de la place Bellecour : à insérer absolument (bien que ce ne soit pas les plus connues qui sont les quenelles de couleur blanchâtre, parfumées, ou non, au brochet, à la volaille...

Fait --pixeltoo⇪員 6 mai 2008 à 20:01 (CEST)

J'ai l'impression que c'est une crumble aux pommes (manzana dans mon espagnol rudimentaire = pomme), pas de rapport direct avec la cuisine lyonnaise...mais bon pourquoi pas
Crème brûlée d'un peu partout...
Mousse au chocolat, idem (ça a quand même l'air ultra appétissant, miam !!)
Un marchand de glace de la rue Saint-Jean à Lyon, ou peut-être Nardonne, mais je ne reconnais pas...
Boulangerie de la rue Saint-Jean, à deux pas au sud de la place du Change, photo non cadrée, pas très utile
Glace à la rose...je ne reconnais pas les bacs et je ne peux pas dire d'où viennent ces glaces Clin d'œil
un étal de fruits, mais je ne reconnais pas l'endroit
La légende est indiquée par le photographe : plats et verres du bar-café de la La Tour Rose, exploitable en l'état avec précision. Photo un peu sombre...
Intérieur d'un bouchon mais qui ne me dit rien. Je ne les connais pas tous...
Fait--pixeltoo⇪員 6 mai 2008 à 20:28 (CEST)
Escargots aux champignons et à la crème. Pas particulièrement lyonnais (du moins, pas dans mes quatre bouquins de recettes...)
Du bar à « je ne sais pas quoi » (hotno ??) et aux légumes
Restaurant le Layon (mais qui n'est pas un des authentiques bouchons, dommage. Liste des authentiques bouchon

Voilà, il y en a donc quelques unes à insérer dans l'article...que faut-il que je fasse ?? Nonopoly (d) 29 avril 2008 à 09:58 (CEST)

Franchement. Le mieux, serait de transférer les images Libres désirées de Flick sur Commons. Puis, de Commons sur fr. Mes deux cacahuètes. -- Perky ♡ 30 avril 2008 à 21:13 (CEST)
Le but est d'ajouter des photos, pas de les remplacer. Remet celle de la tour Rose, stp, ou explique ton changement Nonopoly (d) 7 mai 2008 à 12:15 (CEST)

Grain de sel[modifier le code]

Très chouette cet article, sauf que je trouve que l'on cite trop Paul Bocuse. En revanche, j'aurais bien aimé en savoir plus sur le saucisson brioché...Ou bien une image peut être ? -- Perky ♡ 30 avril 2008 à 19:43 (CEST)

Bonsoir ! Sans être le seul « régional de l'étape », Bocuse est incontournable dans le paysage lyonnais. Que ce soit en termes d'image ou nombre de restaurants : le restaurant gastro + l'abbaye de Collonges + les quatre brasseries lyonnaises au nom des quatre points cardinaux + l'institut de cuisine + le concours international de cuisine où on décerne un prix qui porte son nom + le nom des Halles auquel on a collé le nom de Bocuse + cuisinier le plus connu au monde (il n'est d'ailleurs pas à Lyon mais à Collonges-au-Monts-d'Or...)..je sais que ça fait énormément de choses...mais ne pas le dire pourrait tout aussi bien passer pour du mépris. Malheureusement, ou heureusement, on ne peut pas se permettre de ne pas le citer, il est vraiment incontournable. Cependant, l'article ne parle pas de lui en termes laudatifs (si ce n'est dans l'intro, parmi « lesquels le renommé Paul Bocuse ») et ne fait que reproduire des faits...C'est vrai que ce n'est pas le seul à essaimer...Il y a aussi Philippe Chavent qui a essaimé en son temps avec le restaurant de la Tour Rose + le resto des Muses de l'Opéra + la reprise de la Minaudière (traiteur)...mais étant donné le fait qu'il ait reposé sa toque et que sa renommée ne dépasse pas le cadre lyonnais...je ne l'ai même pas mentionné dans l'article...
Pour ce qui est des spécialités, je ferai un petit effort sur le saucisson brioché, rien que pour toi (mais je ne peux pas non plus donner la recette, malheureusement, ce n'est pas un cours de cuisine...mais un article à propos de la cuisine...je peux peu-être t'envoyer de plus amples infos sur ce délice lyonnais si tu veux...j'ai plein de choses... Bon appétit (c'est pile l'heure...) Clin d'œil Nonopoly (d) 30 avril 2008 à 20:03 (CEST)
Merky, à toi aussi. :-) -- Perky ♡ 30 avril 2008 à 20:48 (CEST)

Travail en cours[modifier le code]

Suite aux suggestions des uns et des autres sur la page de vote, je vais créer une section Cuisine lyonnaise dans la culture populaire et j'ai besoin pour cela d'une vingtaine de minutes. Pose de bandeau en cours ce 6 mai à 16h15 Nonopoly (d) 6 mai 2008 à 16:14 (CEST)

Ajout de logo étoile[modifier le code]

J'ai trouvé ce logo étoile sur l'article crée aujourd'hui étoile (classification) et je demande si on ne pouvait pas remplacer le nombre d'étoiles entre-parenthèses dans l'article par des étoiles : genre Auberge de l'Ile étoileétoile, Anne Sophie Pic étoileétoileétoile, etc...ou bien ce serait vraiment trop lourd. Qu'en pensez-vous ? Nonopoly (d) 6 mai 2008 à 18:25 (CEST)

Je te le deconseille tres vivement, visuellement l'ajout de pictogrames dans le texte dans le texte n'est pas du tout esthetique et ca donne une impression de manque de serieux qui serait prejudiciable pour un aussi bon travail.--Kimdime69 (d) 6 mai 2008 à 20:08 (CEST)
Les pictogrammes sont plus adaptés pour les listes comme celle , où l'image participe à la synthèse des informations. Otourly (d) 6 mai 2008 à 21:38 (CEST)
Soit, je suis venu dire une petite connerie...bé je m'en vais Clin d'œil Nonopoly (d) 6 mai 2008 à 23:31 (CEST)

Passage à l'AdQ[modifier le code]

Bonjour à tous. L'article est soumis au vote pour obtenir le label BA. La procédure s'annonce plutôt bien (17 votes pour, 0 contre ce mardi 13 mai à 12h30). J'en conclus (un peu par avance) que l'obtention de se label est quasiment assurée. Je ne pensais pas qu'il serait à ce point là plébiscité et je m'en réjouis. Il semblerait que mon intuition de départ a plu aux votants. Je pense donc l'améliorer davantage pour le présenter au vote AdQ courant juin. En attendant, je place ici les idées qui été avancées pour l'amélioration :

  • Kimdime69 (d · c · b) : « Bien sur, toutes mes felicitations à Nono, faire de cet article ce qu'il est devenu represente un veritable tour de force et il s'agit d'une grande premiere en ce qui concerne le traitement de la gastronomie sur la wikipedia francophone mais aussi si je ne m'abuse pour l'ensemble des wikipedias. Comme pistes d'amelioration pour l'AdQ je verrais l'ajout d'illustrations sur les plats eux memes, il n'y en a pas et c'est le manque le plus flagrant et j'aimerais aussi une reflection sur l'utilisation de gastronomie lyonnaise dans la promotion touristique de Lyon et la critique qui va de pair, à savoir que beaucoup de bouchons ne sont que des attrape-touristes qui servent en realite une cuisine mediocre.-- »
  • Hegor (d · c · b) : « On apprécierait quelques images de plats cuisinés ou de façades de restos connus. Ajouter éventuellement quelques références de la cuisine lyonnaise dans la culture populaire (cinéma, Le Tour de Gaule d'Astérix...) »
pour la BD, c'est fait, pour le cinéma, je ne pense qu'à deux films : L'armée des Ombres, un film de 1969, et l'horloger de Saint-Paul, mais il faut que je visionne à nouveau...Avez-vous d'autres idées ?
Le film "Une affaire de goût", tourné à Lyon et traitant de gastronomie. Megateuf (d) 15 juillet 2008 à 14:48 (CEST)
  • Pour ma part, j'ai déjà quelques idées d'ordre général : Je vais découper la section historique en plusieurs parties car le paragraphe est assez indigeste en l'état :
    • époque romaine et Moyen Âge
    • Renaissance
    • XVIIIe siècle
    • Joseph de Berchoux et la Révolution
    • XIXe siècle et les Mères lyonnaises
    • Lyon au XXe siècle : le contenu parlera de la mère Brazier et de Curnonsky avec l'épisode de 1934 sur "Lyon capitale mondiale de la gastronomie"
    • Aujourd'hui
  • Je cherche désespérément quelque chose sur l'élevage du cochon dans les Monts du Lyonnais...Pourquoi autant, et par rapport à d'autres régions françaises...est-ce tant une spécialité que ça ?
  • Les bouchons : je reprendrais la remarque de Kimdime à propos de la qualité globale des bouchons et la nécessité de créer ce label. Egalement l'utilisation de la gastronomie lyonnaise comme locomotive de promotion touristique.
  • Je cherche un historique des Halles des Cordeliers. A bon entendeur...
  • Intégrer des photos de plats
  • Trouver d'autres sources bibliographiques.

J'ai oublié de signer Clin d'œil Nonopoly (d) 13 mai 2008 à 12:42 (CEST)

déjeuner ou dîner ?[modifier le code]

Modification douteuse : http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Cuisine_lyonnaise&diff=prev&oldid=33322091 :-/ Moala (d) 17 septembre 2008 à 12:03 (CEST)

Mention déplacée du corps de l'article[modifier le code]

Je déplace de le page de l'article une référence incriminée par l'utilisateur Paul Libbrecht

Depuis 1997, l'Association de défense des bouchons lyonnais décerne un label nommé « Authentiques bouchons lyonnais », afin d'identifier les établissements considérés parmi les plus typiques et les plus anciensSite Internet des Lyonnais de Paris. Les détenteurs du label se distinguent par un autocollant représentant Gnafron, un verre de vin à la main, symbole lyonnais du plaisir de la table, et une nappe à carreaux. Ils sont actuellement une vingtaine de restaurants à posséder cette griffe emblématique. Ref Liste des authentiques bouchons et vue sur le logo (cette liste semble manquer d'actualité, on y trouve référence à des restaurants n'étant plus bouchons depuis plus de 7 ans) Nonopoly (d) 8 avril 2010 à 19:05 (CEST)

Grave oubli[modifier le code]

Pourquoi n'est-il fait aucune mention du saucisson de Lyon (saucisson de viandes de bœuf et de porc, autrefois d'âne et de porc) dans cet article ? Je remarque que Saucisson de Lyon redirige sur cet article en pure perte. Cordialement. — PurpleHz, le 2 janvier 2014 à 19:44 (CET)

Fromages-fourme de Montbrison[modifier le code]

J'ai supprimé la mention de la fourme de Montbrison dans le "plateau lyonnais". Je vais faire l'anti-lyonnais primaire (ce que je suis), la fourme de Montbrison n'a pour moi rien à faire dans cet article. Produite à presque 100 bornes de lyon, je ne vois pas où est le lien, sauf dans les premières exportations de ces produits en-dehors de la Loire (Forez). Une promotion commerciale qui expliquerait cette mention ? Une manie de certains lyonnais de rassembler tout ce qui fait plus ou moins autour d'eux à leur ville ?

Pas seulement pour les fromages : beaucoup de compilations studieuses, parfois naïves, faisant s'égarer trop loin de Lyon. Ou présentant comme des lyonnaiseries des spécialités qui se retrouvent sous le même nom ou des noms proches dans une grande partie de la France. Mais mieux vaut un article touffu, supposé en gestation, que rien ! --Saveurs France JLD (discuter) 3 mars 2016 à 14:24 (CET)

Corrections typographiques[modifier le code]

Je suis en plein dedans. Question : mère Brazier ou Mère Brazier ? Il y a toutes les variantes. Sur la page [en restauration], il y a mère. Si on pouvait trancher ! J'avoue que je préfère une minuscule, pour une question de lisibilité. Trop de capitales font mal aux yeux...

--Aldine Esperluette (discuter) 4 octobre 2016 à 22:26 (CEST)

Minuscule pour moi. Il ne s'agit pas d'une marque ou d'un nom propre. C'est un titre (informel) comme duc de Bourgogne, roi de France. Cedalyon (discuter) 5 octobre 2016 à 08:33 (CEST)


Cedalyon, c'est fait. J'ai changé « exporter » pour saucisson, quenelle et cuisine lyonnaise, De Lyon au reste de la France, on ne peut pas qualifier cela d'exportation...

Corrections typographiques finies (en espérant ne pas avoir laissé trop de trucs). --Aldine Esperluette (discuter) 5 octobre 2016 à 20:17 (CEST)