Bruno Benoit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bruno Benoit
Biographie
Naissance (70 ans)
à Lyon
Nationalité Drapeau de la France Français
Père Félix BenoîtVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Sciences Po Lyon
Agrégation d'histoire
Doctorat ès lettres
Titres Professeur des universités à Sciences Po Lyon
Profession Professeur d'université (d) et historienVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Institut d'études politiques de LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Travaux Identité politique de Lyon : entre violence collectives et mémoire des élites : 1786-1905 (1999)
Histoire de Lyon (2005)
Dictionnaire historique de Lyon (2009)
Le roman de Lyon : repères, territoires et identités (2013)
Approche Histoire des idées politiques
Intérêts Lyon, Révolution française, Époque contemporaine
Auteurs associés
Influencé par Félix Benoit, Roland Saussac
Partisans
(A influencé)
Mathias Bernard, Michel Boyer

Bruno Benoit, né le à Lyon, est un universitaire et historien français. Il est l'un des spécialistes français de l'histoire de la ville de Lyon et de l'époque contemporaine, en particulier la période de la Révolution française.

Bruno Benoit a contribué à plus d'une trentaine d'ouvrages, comme auteur unique, en collaboration ou en tant que directeur de la publication[1]. Bruno Benoit s’intéresse particulièrement à l’histoire politique lyonnaise, de la Révolution à nos jours, mais aussi à tout ce qui a trait aux violences, à la mémoire, et aux problèmes d’identité[2]. Il enseigne l'histoire contemporaine en qualité de professeur des universités à Sciences Po Lyon[3]. Père du concept de « lyonnitude », il est considéré par ses pairs et désigné dans les médias comme un spécialiste de l'histoire et de l'identité lyonnaises[4],[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'historien lyonnais Félix Benoit, il effectue ses études secondaires au lycée du Parc à Lyon[6].

Après l’agrégation d’histoire obtenue en 1972, il commence sa carrière dans un lycée à Belley dans l’Ain, qu'il quitte ensuite pour rejoindre le collège Elsa Triolet aux Minguettes où il reste 8 ans. Puis, il enseigne au lycée d’Oullins et enfin au lycée Ampère en classes préparatoires HEC avant de rejoindre l’Université en 1990[7].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Vie politique[modifier | modifier le code]

Il est candidat aux élections municipales de 2014 dans le 2e arrondissement de Lyon en 7e position sur la liste PS soutenue par le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hérésies, diableries et sorcelleries à Lyon et alentours, avec Félix Benoit

Distinctions et hommages[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Grand prix des auteurs et écrivains lyonnais (1998)[9]
  • Prix d'histoire du Conseil général du Rhône (2000)[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les publications de Bruno Benoit », sur Sciences Po Lyon (consulté le 25 juin 2014).
  2. « Mémoire et identité », sur Archives municipales de Lyon (consulté le 25 juin 2014).
  3. « Fiche enseignant : Bruno Benoit », sur Sciences Po Lyon (consulté le 25 juin 2014).
  4. « ud-Radio-lance-la-Fete-des-lumieres-en-direct-de-Lyon », sur LyonCapitale.fr (consulté le 25 juin 2014).
  5. « Europe 1 à Lyon pour la Fête des Lumières », sur Europe 1, (consulté le 25 juin 2014).
  6. « La semaine du Centenaire », sur Lycée du Parc (Lyon) (consulté le 25 juin 2014).
  7. « Bruno Benoit, nouveau président de l’A.P.H.G. », sur Association des professeurs d'histoire et géographie, (consulté le 25 juin 2014).
  8. « Les listes de Gérard Collomb pour chaque arrondissement », sur Lyon Capitale, (consulté le 25 juin 2014).
  9. « Bruno Benoit », sur Éditions Stéphane Bachès (consulté le 25 juin 2014).
  10. Ibid.

Liens externes[modifier | modifier le code]