Communion d'Églises protestantes en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Concorde de leuenberg)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communion d'Églises protestantes en Europe
Image illustrative de l’article Communion d'Églises protestantes en Europe
Généralités
Courant calvinisme / réformé, luthéranisme, méthodisme
Structure association
Territoire Europe
Président
  • John Bradbury, Cambridge
  • Gottfried Locher, Bern
  • Miriam Rose, Jena
Affiliation Communion mondiale d'Églises réformées et Fédération luthérienne mondiale
Fondation
Date 1973
Origine et évolution
Chiffres
Membres 50 millions
Divers
Site Web www.leuenberg.net

La Communion d'Églises protestantes en Europe est la plus importante organisation d'Églises protestantes en Europe, rassemblant des églises luthériennes et réformées européennes dans le cadre de la Concorde de Leuenberg.

Historique[modifier | modifier le code]

La Communion d'Églises protestantes en Europe fut fondée le sous le nom de Communion ecclésiale de Leuenberg entre les Églises luthériennes et réformées d'Europe quand elles signèrent la Concorde de Leuenberg, du nom d'une petite ville en Suisse à côté de Bâle. Ce texte d'accord théologique a été signé également, depuis, par l'Église évangélique vaudoise, l'Église évangélique des frères tchèques et les Méthodistes. Il s'inscrit dans les précédents de la Concorde de Wittemberg (1536) et du consensus de Sandomierz (1570)[1],[2]

Aujourd'hui, la Communion d'Églises protestantes en Europe compte 105 Églises membres[3]. Elle absorbe en 2008 la Conférence des Églises sur le Rhin, qui forme à présent sont Groupe régional Nord Ouest[4]. En 2012, la Conférence des Églises protestantes des pays latins d'Europe est reconnue comme le Groupe régional latin[5].

La Concorde de Leuenberg[modifier | modifier le code]

La Concorde de Leuenberg reprend les questions des sacrements : Baptême et Cène, et des ministères. Elle lève les excommunications réciproques datant de la Réforme. Elle établit la pleine « communion de chaire et d'autel » entre les Églises signataires. Sur la question de la grâce de Dieu, de la prédication et des sacrements, les églises qui signent la Concorde de Leuenberg se déclarent mutuellement en communion quant à la prédication et l’administration des sacrements ce qui inclut la reconnaissance mutuelle des ordinations et la possibilité de l’intercélébration.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Église protestante unie de France, « La Concorde de Leuenberg », Site internet de l'Eglise protestante unie de France,‎ (lire en ligne, consulté le 4 octobre 2018)
  2. « Concorde de Leuenberg - Musée virtuel du Protestantisme », Musée virtuel du protestantisme,‎ (lire en ligne, consulté le 4 octobre 2018)
  3. « Qui sommes-nous? | Community of Protestant Churches in Europe », sur www.leuenberg.net (consulté le 4 octobre 2018)
  4. « Conférence des Églises riveraines du Rhin », sur le site de la Communion d’Églises protestantes en Europe (consulté le 19 janvier 2018)
  5. « Présentation », sur www.cepple.eu (consulté le 10 septembre 2019)

Liens[modifier | modifier le code]