Communauté de communes de la Montagne d'Ardèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes de la Montagne d'Ardèche
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Forme Communauté de communes
Siège Coucouron
Communes 29
Président Patrick Coudène
Date de création
Code SIREN 200072007
Démographie
Population 5 058 hab. (2014)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Superficie 692,59 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de la Montagne d'Ardèche
Composition au 1er janvier 2017
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes de la Montagne d'Ardèche est une communauté de communes française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes. Avec 5 058 habitants, elle fait partie des communautés de communes les moins peuplée de France et les moins denses.

Elle est née de la fusion des Communauté de communes de Entre Loire et Allier, Cévenne et Montagne ardéchoises et des Sources de la Loire.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de 2015 impose la fusion des trois communautés de communes Entre Loire et Allier, Cévenne et Montagne ardéchoises et des Sources de la Loire du fait d'une population inférieure à 5 000 habitants, toutes trois membre des syndicat mixte de la Montagne Ardéchoise et syndicat mixte du Pays de l’Ardèche méridionale [1] ; La nouvelle structure n'atteignait pas encore le seuil de 5 000 habitants et seul le conseil municipal de Lafarre dans le département de la Haute-Loire a délibéré pour rejoindre l'EPCI car partageant le même bassin de vie de la commune de Coucouron.

Les communes de La Rochette, Borée et Saint-Martial appartenant à la Communauté de communes Val'Eyrieux ont été choisies pour rejoindre la nouvelle structure ayant comme point commun une adhésion à l'office de tourisme de Saint-Eulalie.

La version adoptée en mars 2016 confirme ce projet de fusion, mais en intégrant en plus les communes d'Astet et de Lachamp-Raphaël sans la commune de Lafarre [2]. L'arrêté préfectoral est publié le 16 décembre 2016[3]

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Coucouron
(siège)
07071 Coucouronnais 23,89 828 (2015) 35
Astet 07018 Asténiens 34,45 39 (2015) 1
Borée 07037 Boréens 27,67 164 (2015) 6
Borne 07038 Bourniquels 32,01 49 (2015) 2
Cellier-du-Luc 07047 Lucocellariens 14,73 74 (2015) 5
Cros-de-Géorand 07075 43,39 163 (2015) 4
Issanlas 07105 28,40 105 (2015) 4
Issarlès 07106 18,44 145 (2015) 8
Lachamp-Raphaël 07120 Chamiers 14,09 74 (2015) 5
Lachapelle-Graillouse 07121 Chapelous 20,48 205 (2015) 10
Lanarce 07130 Lanarçois 22,37 196 (2015) 9
La Rochette 07195 13,86 57 (2015) 4
Laval-d'Aurelle 07135 8,72 45 (2015) 5
Laveyrune 07136 13,44 115 (2015) 9
Lavillatte 07137 Viallattins 18,60 80 (2015) 4
Le Béage 07026 Béageais 32,83 267 (2015) 8
Le Lac-d'Issarlès 07119 Lacains 14,35 292 (2015) 20
Le Plagnal 07175 16,07 67 (2015) 4
Le Roux 07200 Rossignols 16,43 49 (2015) 3
Lespéron 07142 Lesperonais 24,99 318 (2015) 13
Mazan-l'Abbaye 07154 Mazanais 44,79 127 (2015) 3
Sagnes-et-Goudoulet 07203 Sagnerous 25,02 122 (2015) 5
Saint-Alban-en-Montagne 07206 13,94 89 (2015) 6
Saint-Cirgues-en-Montagne 07224 21,78 209 (2015) 10
Sainte-Eulalie 07235 Sainte-Eulalais 22,11 215 (2015) 10
Saint-Étienne-de-Lugdarès 07232 Stéphanois 50,34 410 (2015) 8
Saint-Laurent-les-Bains 07262 Saint-Laurentains 26,76 136 (2015) 5
Saint-Martial 07267 Saint-Martialais 36,18 241 (2015) 7
Usclades-et-Rieutord 07326 12,46 124 (2015) 10

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège à la mairie de Coucouron.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

En 2017, 41 conseillers communautaires siégeait dans le conseil.

Nombre de délégués Communes
7 Coucouron
3 Saint-Étienne-de-Lugdarès
2 Le Béage, Le Lac-d'Issarlès, Lespéron, Saint-Martial
1 Les autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est actuellement présidée par

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 janvier 2017[4] en cours Patrick Coudène LR Maire du Roux

Compétences[modifier | modifier le code]

La structure adhère au

  • Syndicat départemental d'énergie 07
  • Syndicat Mixte Inforoutes
  • ARDECHE DROME NUMERIQUE-ADN
  • Syndicat pour la destruction des ordures ménagères du secteur d'Aubenas (SIDOMSA)
  • SICTOM des Hauts Plateaux
  • Syndicat mixte de gestion de l’École départementale de musique et de danse
  • Syndicat Départemental Équipement Ardèche (SDEA)
  • Syndicat mixte du Pays de l'Ardèche méridionale

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfet de l'Ardèche, « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale 2015 » [PDF], sur ardeche.gouv.fr, Préfecture de l'Ardèche – Direction des libertés publiques, de la légalité et des collectivités locales, (consulté le 10 mars 2016)
  2. Florence Beaudet, « Ardèche : la nouvelle carte des intercommunalités adoptée temporairement », sur francebleu.fr, France Bleu Drôme Ardèche, (consulté le 22 mai 2016). Voir document de la préfecture en bas de l'article.
  3. arrêté préfectoral création CC montagne d'Ardeche
  4. Patrick Coudène élu président