Coivert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coivert
Coivert
L'église Saint-Vivien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Intercommunalité Vals de Saintonge Communauté
Maire
Mandat
Marie-Noëlle Giraud
2020-2026
Code postal 17330
Code commune 17114
Démographie
Gentilé Coivertains
Population
municipale
213 hab. (2017 en diminution de 10,88 % par rapport à 2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 04′ 14″ nord, 0° 27′ 28″ ouest
Altitude Min. 27 m
Max. 81 m
Superficie 14,78 km2
Élections
Départementales Canton de Matha
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Coivert
Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Coivert
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coivert
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coivert

Coivert est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (actuellement région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Coivertains et les Coivertaines[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Coivert, située au nord-est de Loulay, est une commune rurale contenant de nombreux hameaux peu espacés les uns des autres. Elle se situe sur la rive droite de la rivière Boutonne (Voltonia en latin), qui la borde au sud-est.

Les deux principales hauteurs de cette commune sont situées au nord (Fief de Coivert) et au sud-ouest (Fief de Râlaud).

Formée sur un marécage asséché par les romains, Coivert comportait de nombreuses villas gallo-romaines éparpillées dans ce qui est aujourd'hui des champs cultivés; des sarcophages mérovingiens et maures furent également retrouvés dans les années 1930 sur la commune. Elle possédait un lieu de création de poteries à l'époque gallo-romaine (aux environs du hameau de Boisserole). L'église, bien que datant du Moyen-Âge — qui n'a pas été reconstruite au cours des siècles de par le fort protestantisme dans le secteur — est bâtie dans un style typique des basiliques romaines primitives de l'Empire romain (plan basilical) suivant un plan rectangle et non en forme de croix.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Coivert[2]
La Croix-Comtesse Villeneuve-la-Comtesse Saint-Séverin-sur-Boutonne
Vergné Coivert[2] Dampierre-sur-Boutonne
La Jarrie-Audouin Saint-Martial Blanzay-sur-Boutonne

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Tumulus de la Fromagère : ce long tumulus (80 m de long et 40 m de large pour une hauteur de 4 m) situé au lieu-dit de la Fromagère date d'une période indéterminée mais il existe dans la région de nombreux tumuli datés du Néolithique auxquels il pourrait être apparenté[3].
  • Église Saint-Vivien : construite sur le modèle d'un plan basilical, sur un lieu de culte certainement plus ancien.
  • Lavoir et source.

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie et le foyer rural de Coivert.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 James Pacaud.    
2008 En cours Michel Saunier DVD Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 213 habitants[Note 1], en diminution de 10,88 % par rapport à 2012 (Charente-Maritime : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400454503458594620640628612
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
615562553596640594579570518
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
538518504452444459446420375
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
310275249245222219228238212
2017 - - - - - - - -
213--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2008, la société MAIA EOLIS, puis la société MSE La Prevoterie ont conçu et préparé une Zone Industrielle d’Éoliennes sur les communes de Coivert et de Villeneuve la Comtesse (hameau de Villenouvelle). Cette ZIE sera composé d'un groupe de 6 éoliennes et d'un poste de livraison à l'ouest de Villeneuve la Comtesse, au sud de Villenouvelle (2 éoliennes) et au nord de Coivert (4 éoliennes). Les éoliennes de 130 m de hauteur seront à 750 m des habitations de la commune de Coivert et du hameau de Villenouvelle. Les permis de construire ont été accordés par la préfecture de Charente-Maritime le . Le permis d'exploiter a été accordé par la Préfecture de Charente-Maritime le , malgré l'avis défavorable de la CDNPS. La société MSE La Prévoterie a cédé ce parc à ECM-Energie France. (autorisation accordée par la Préfecture de Charente-Maritime le ). Bien que les autorisations aient été accordées, cette zone industrielle de 6 éoliennes est pour l'instant en attente de construction à cause de contentieux auprès des Tribunaux Administratifs.
    • La commune de Coivert totalisera à terme 4 éoliennes industrielles.
    • L'ensemble des communes avoisinantes totalisera plus de 39 machines : à Migré 5 éoliennes en opération, à terme à Vergné 5 éoliennes industrielles, à Villeneuve la Comtesse 9 éoliennes industrielles, à Saint Félix 9 éoliennes industrielles, à Doeuil sur le Mignon 7 éoliennes industrielles, etc.
  • La commune de Coivert totalisera à terme 4 éoliennes industrielles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Jean-Sébastien Pourtaud et Yves Olivet, Dolmens, menhirs, tumulus et pierres de légendes de Charente-Maritime, Rioux-Martin, Le Croît Vif, , 231 p. (ISBN 9782361995294), p. 108
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :