Saint-Séverin-sur-Boutonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Séverin-sur-Boutonne
La rue de la mairie. Au second plan, l'église.
La rue de la mairie. Au second plan, l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Matha
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Saintonge
Maire
Mandat
Jacques Goguet
2014-2020
Code postal 17330
Code commune 17401
Démographie
Gentilé Saint-Séverinois
Population
municipale
106 hab. (2014)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 05′ 01″ nord, 0° 25′ 14″ ouest
Altitude Min. 32 m – Max. 98 m
Superficie 7,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Séverin-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Séverin-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Séverin-sur-Boutonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Séverin-sur-Boutonne
Liens
Site web www.saint-severin-sur-boutonne.a3w.fr

Saint-Séverin-sur-Boutonne est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont appelés les Saint-Séverinois et les Saint-Séverinoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Boutonne à Saint-Séverin, en avril 2017.

La commune de Saint-Séverin-sur-Boutonne est, comme son hydronyme l'indique, arrosée par la Boutonne, principal affluent de rive droite de la Charente. C'est dans cette commune que la Boutonne pénètre dans le département de la Charente-Maritime dans une vallée encaissée et dissymétrique.

Commune essentiellement agricole, Saint-Séverin-sur-Boutonne possède un finage communal où les terres agricoles sont tournées vers la céréaliculture au profit de l'élevage laitier qui fut longtemps la plus importante activité agricole de la commune.

Dans sa partie septentrionale et en bordure du département des Deux-Sèvres, la commune jouxte la forêt de Chizé qui, avec la forêt d'Aulnay, sont des reliques de l'antique Sylve d'Argenson.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Séverin-sur-Boutonne[2]
Boisserolles
(Deux-Sèvres)
Villeneuve-la-Comtesse Saint-Séverin-sur-Boutonne[2] Le Vert
(Deux-Sèvres)
Coivert Dampierre-sur-Boutonne

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Saint-Séverin-sur-Boutonne.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Monique Roy    
2014 en cours Jacques Goguet   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 106 habitants, en diminution de -12,4 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : 3,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
393 503 470 527 528 513 464 470 450
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
437 467 463 407 399 365 350 330 327
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
304 322 313 255 235 227 236 240 222
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
190 188 170 156 145 136 122 115 106
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Au lieu-dit le Châtelier il reste des vestiges d'un camp romain et la zone est inscrite comme monument historique par arrêté du 11 mai 1945[7].

L'église est fortifiée, défendue par des échauguettes construites en encorbellement sur les contreforts de la façade[8].

Comme de nombreux villages alentour, Saint-Séverin-sur-Boutonne possède un lavoir, positionné sur la rive droite de la Boutonne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. base mérimée
  8. L'architecture gothique en Saintonge et en Aunis, Yves Blomme, éditions Bordessoules, (ISBN 2-903504-33-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :