Claude Kahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Kahn
Description de l'image defaut.svg.

Naissance Marseille, France
Activité principale Pianiste
Activités annexes directeur du Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique d'Antibes de 1979 à 1991, directeur du Conservatoire de Cagnes-sur-Mer.
Créateur du « Concours International de Piano Claude Kahn » en 1970

Claude Kahn, né à Marseille, est un pianiste classique. Concertiste de renommée internationale, connu pour ses interprétations de la Musique romantique et plus précisément la musique de Chopin, mais aussi de la Musique Française (Debussy, Fauré, Ravel) en soliste ou accompagné par les plus grands orchestres du monde...

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Kahn commence le piano à l'âge de quatre ans, puis pendant plus de 10 ans est l'élève de Marguerite Long. Ses autres professeurs sont Rose Lejour, Yves Nat et Nadia Boulanger[1]. En 1956, il reçoit le prix de la meilleure interprétation de La Campanella à l'unanimité du jury lors du Concours Franz Liszt à Budapest, alors qu'il n'a que 15 ans, ainsi que le Grand Prix Casella à Naples, le Grand Prix de l'Ecole Française de Musique, la Médaille du Concours à Genève[1].

Il a publié plus de vingt albums consacrés à Frédéric Chopin, son compositeur favori, mais aussi Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt, Schumann, Brahms, Tchaikovski, Rachmaninoff, Fauré, Ravel, Debussy et d'autres...

Il a créé le « Concours International de Piano Claude Kahn » en 1970, devenu « International » en 1980 puis Européeen en 1990[2]. La finale et le concert des lauréats ont traditionnellement lieu salle Gaveau à Paris. Parmi les lauréats, on peut citer Bernard d'Ascoli, Laure Favre-Kahn, Jean-Frédéric Neuburger, Delphine Bardin, François Weigel ou encore Alexandre Tharaud.

En 1979, il crée à la demande du Maire, le Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique d'Antibes qu'il dirigera jusqu'en 1991, tout en préservant sa carrière de pianiste international. Fort de son succès, le Conservatoire affichera plus de 700 élèves ayant à leur disposition plus de 35 professeurs. En 1991, Claude Kahn remet les clés de sa création au chef d'orchestre Pol Mule. Puis, Claude Kahn accepte la proposition du Sénateur-Maire de Cagnes-sur-Mer, Suzanne Sauvaigo, de diriger le Conservatoire de Cagnes-sur-Mer.

Il vit à Golfe-Juan, dans sa maison familiale au milieu d'orangers et de bigaradiers plantés par ses aïeux et en perpétue la culture et la récolte. C'est là qu'il se ressource et travaille son piano, chaque jour, tel un artisan, comme il se plaît à dire.

Discographie[modifier | modifier le code]

Quelques enregistrements :

  • Ravel : Concerto en Sol et Concerto pour la Main Gauche
  • Brahms : Intermezzi - Ballade - 2e Rhapsodie - Sonate Opus 5, Epidaure, 2009
  • Chopin : 18 Valses pour piano, Epidaure, 2004
  • Chopin : 24 Études pour piano, Epidaure, 2004
  • Chopin : 18 Valses, Epidaure, 2004
  • Chopin : 4e Ballade, Mazurkas, Polonaise Fantaisie..., Epidaure, 2006
  • Debussy : Les scènes d'enfants..., Epidaure 2003
  • Debussy : 24 Préludes, Epidaure 2005
  • Schumann : Papillons - Fantaisie Opus 17 - Etudes symphoniques, Epidaure, 2009
  • Debussy-Liszt : 12 Etudes de Debussy - Après une lecture de Dante, Funérailles de Liszt
  • Schubert-Liszt : Sonate en Sib Maj et sonate en Si mineur, Epidaure 2006
  • Récital Chopin-Schumann : 1er et 3e Scherzo, Polonaise Héroïque, Sonate Opus 58,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie de Claude Kahn », sur claudekahn.info (consulté le 25 mars 2014).
  2. « Concours International de Piano Claude Kahn », sur claudekahn.info (consulté le 25 mars 2014).