Olivier Gardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Gardon

Naissance (70 ans)
Nice, France
Activité principale Pianiste
Activités annexes enseignant
Maîtres Lili Kraus
Pierre Sancan
Géza Anda
Jean Hubeau
Jean Fassina
György Sebök
Enseignement Conservatoire à rayonnement régional de Nice et Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
Récompenses Grand Prix Concours Long-Thibaud-Crespin
Prix Reine Elisabeth
Prix Viotti
Prix Monza
Prix Casella de Naples
1er Prix de Senigallia
Site internet www.oliviergardon.com

Olivier Gardon est un pianiste français en musique classique né à Nice le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été remarqué par la pianiste hongroise Lili Kraus, à l'âge de sept ans, qui l’a encouragé vivement à continuer dans cette voie. Il n'a que dix ans quand il interprété le Concerto en ré mineur de Bach avec orchestra, l'Opéra de Nice[2]. Après avoir étudié au conservatoire de Nice, il devient l'élève de Pierre Sancan au Conservatoire de Paris[3]. Par la suite, il entame une brillante carrière de soliste et de chambriste. Il a joué dans les plus grandes salles des capitales musicales du monde comme le Théâtre des Champs-Élysées, la Salle Pleyel, et le Théâtre du Châtelet à Paris, le Royal Festival Hall et le Barbican Center à Londres, le Carnegie Hall à New York, le Grand palais des festivals de Salzbourg à Salzbourg, le Bunka Kaikan Hall à Tokyo, le Dvorak Hall à Prague, etc.)[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

(sélective)

  • l’Œuvre pour piano de Louis Vierne (Timpani 2C2023)
  • Franz Liszt: Fantasie et Fugue sur le nom de BACH, etc. (BNL 112748)
  • Mussorgsky: Tableau d’une exposition, etc. (BNL 112789)
  • Ludwig van Beethoven: Les 3 dernières sonates, (BNL 112911)
  • Alkan: La Musique de chamber, Olivier Gardon, Dong-Suk Kang, Yvan Chiffoleau (Timpani 1C1013)
  • Brahms' Sonata in F minor and Variations and Fugue on a Theme by Handel (5 Diapasons)
  • Schumann Fantaisie op.17/Kreisleriana op.16 (Maestria Records)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

www.oliviergardon.com