Bernard Gavoty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gavoty.
Bernard Gavoty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bernard Gavoty (Paris, - Paris, ), est un organiste, musicographe et critique musical français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été élève de Louis Vierne, Bernard Gavoty entre au Conservatoire de Paris où il a comme condisciples dans la classe d'orgue Denise Launay, Michel Boulnois, Antoine Reboulot, Félicien Wolff et Jean-Jacques Grunenwald, entre autres.

Il tient une place tout à fait particulière parmi les élèves de Marcel Dupré au Conservatoire. En effet, brillant orateur, doué d'une parfaite élocution, sachant manier la plume, il fait de très nombreuses conférences, en particulier pour les Jeunesses musicales de France, et est un célèbre critique musical français du Figaro sous le pseudonyme de Clarendon en référence au personnage principal de la pièce de Beaumarchais Eugénie. En 1942, il est nommé titulaire du grand orgue de l'église Saint-Louis des Invalides qu'il fait reconstruire par la maison Beuchet-Debierre en 1955. Dans les années 1950 et 1960, il est fréquemment présent sur l'unique chaîne de télévision pour entretenir les téléspectateurs de musique classique[1]. Il est élu en 1976 membre de l'Académie des beaux-arts, où il prend la succession de Julien Cain dans la section des membres libres.

Il était par ailleurs ingénieur agronome diplômé de l'INA et viticulteur dans les côtes de Provence[2],[3].

Écrits[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple l'interview de Maria Callas par Bernard Gavoty sur Dailymotion en 1965 (page consultée le 29/04/2012) ou bien sur le site de l'INA.
  2. Notice sur la vie et les travaux de M. Bernard Gavoty, consulté le 6 juin 2014
  3. Bienvenue sur le Domaine Gavoty, consulté le 9 juin 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]