Jean-Frédéric Neuburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Frédéric Neuburger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Instrument

Jean-Frédéric Neuburger (né le à Paris) est un pianiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1986 à Paris, Jean-Frédéric Neuburger étudie l’orgue, le piano et la composition avant d’intégrer à treize ans le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, d’où il ressort en 2005 muni de cinq premiers prix. Il se perfectionne par la suite à Genève auprès de Michael Jarrell pour la composition et Luis Naón et Eric Daubresse pour la composition électroacoustique. Depuis lors il a une double activité de compositeur et de pianiste au répertoire très varié.

Jean-Frédéric Neuburger reçoit de nombreuses commandes, notamment du Boston Symphony Orchestra, du Festival d’Évian, de Radio-France, du Concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud, des Folles journées de Nantes, et ses œuvres ont été jouées par l’Orchestre de Paris et le Boston Symphony Orchestra sous la direction de Christoph von Dohnanyi et le Chœur et l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Pascal Rophé. Ses œuvres de musique de chambre ont été jouées par Henri Demarquette, François Salque, Nicolas Dautricourt, Lise Berthaud, Raphaël Sévère, Bertrand Chamayou en des lieux tels que le Lucerne Piano Festival, le Théâtre des Bouffes-du-Nord, le Lincoln Center de New-York.

Il se produit en soliste avec des orchestres internationaux (New York Philharmonic, San Francisco Symphony, Philadelphia Orchestra, NHK Symphony Orchestra, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de Paris, Orchestre du Capitole de Toulouse) et collabore avec des chefs comme François-Xavier Roth, Paavo Jarvi, David Zinman, Jonathan Nott, Michael Tilson Thomas. Il a aussi travaillé avec Pierre Boulez notamment pour étudier sa Deuxième Sonate pour piano. En janvier 2014, l’Auditorium du Louvre lui a offert une carte blanche de six concerts.

Il est invité par de grands festivals internationaux (Verbier, Lucerne, Klavier-Festival Ruhr, La Roque-d’Anthéron, Saratoga, La Jolla Music Society) et en tant que chambriste il se produit notamment avec le Quatuor Modigliani, Bertrand Chamayou, Renaud Capuçon, Tatjana Vassiljeva, Raphaël Sévère.

Il consacre une partie importante de son activité d’interprète à la diffusion de la musique d’aujourd’hui : il crée en 2012 le Concerto pour piano de Philippe Manoury avec l’orchestre de Paris dirigé par Ingo Metzmacher ainsi que des œuvres de Bruno Mantovani, Philipp Maintz, Christian Lauba, Yves Chauris.

Ses disques ont été salués par la presse internationale. Le « Live at Suntory Hall » paru en 2008 obtint un « Choc » du Monde de la musique et son enregistrement des Concertos pour piano de Ferdinand Hérold a reçu un « Choc » de Classica.

Édité depuis 2012 chez Durand (Universal Music Publishing), Jean-Frédéric Neuburger reçoit le prix Lili et Nadia Boulanger de l’Académie des beaux-arts en 2010 et le Prix Hervé Dugardin de la Sacem 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]