High five

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un high five entre Wilson Ramos et Drew Storen.

Le high five (en français « tape m'en cinq ») est un geste de victoire, d'encouragement ou de félicitation. Il consiste à présenter sa main ouverte et levée, pour qu'un partenaire ou concurrent vienne en frapper la paume, lui aussi de sa main ouverte.

Bien que son origine reste débattue[1], la plupart des sources considèrent qu'il a été utilisé pour la première fois le 2 octobre 1977 au Dodger Stadium de Los Angeles par le joueur de baseball américain Glenn Burke[2] à son coéquipier Dusty Baker pour le féliciter après un home run[3],[4],[5],[6],[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Bob Brigham, « The Man Who Invented the High-Five », publié pour la première fois en 1995 sur The Diamond Angle, sur Outsports,
  2. Mathieu Dejean, « La vie de Glenn Burke, joueur de baseball gay mort du Sida, qui a inventé le high five en 1977 », slate.fr, 24 juillet 2014.
  3. (en) Steve Wilstein, « Burke: Lost opportunities don't preoccupy former outfielder », Associated Press, 2 novembre 1994.
  4. (en) Steve Wilstein, « “High-five” creator dies », Associated Press, 1er juin 1995.
  5. (en) Jon Mooallem, « History of the high five », ESPN, 12 avril 2013.
  6. (en) « 30 for 30 Shorts: “The High Five” », Grantland, 23 juillet 2014.
  7. (en) Zachary Crockett, « The Inventor of the High Five », Priceonomics, 23 juillet 2014.
  8. Alexis Boyer, « Qui a inventé le high five ? », Le Point, 9 avril 2015.