High five

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Un high five entre Wilson Ramos et Drew Storen.

Le high five (en français « tape m'en cinq ») est un geste de victoire, d'encouragement ou de félicitation.

Il consiste à présenter sa main ouverte et levée, pour qu'un partenaire ou concurrent vienne en frapper la paume, lui aussi de sa main ouverte.

Le high five moderne est créé en le 2 octobre 1977 au Dodger Stadium de Los Angeles par le joueur de baseball américain Glenn Burke[1], qui en donne un à son coéquipier Dusty Baker pour le féliciter[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Mathieu Dejean, « La vie de Glenn Burke, joueur de baseball gay mort du Sida, qui a inventé le high five en 1977 », slate.fr, 24 juillet 2014.
  2. (en) Burke: Lost opportunities don't preoccupy former outfielder, Steve Wilstein, Associated Press, 2 novembre 1994.
  3. (en) 'High-five' creator dies, Steve Wilstein, Associated Press, 1er juin 1995.
  4. (en) History of the high five, Jon Mooallem, ESPN, 12 avril 2013.
  5. (en) 30 for 30 Shorts: ‘The High Five’, Grantland, 23 juillet 2014.
  6. (en) The Inventor of the High Five, Zachary Crockett, Priceonomics, 23 juillet 2014.
  7. Qui a inventé le high five ?, Alexis Boyer, Le Point, 9 avril 2015.