Bataille de pouces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une bataille de pouces.

La bataille de pouces, également appelée combat de pouces, guerre des pouces, bras de fer chinois ou encore pouce pouce chinois est un jeu dont le but est, pour chacun des deux joueurs, de coincer le pouce de l'adversaire avec le sien. Ce jeu se pratique main dans la main, les participants se tenant par les quatre autres doigts repliés en crochet.

Les règles du jeu[modifier | modifier le code]

Il est impossible de jouer à 3 joueurs mais il est possible de jouer à 4 ou plus en utilisant ses deux mains. On commence habituellement une partie par la phrase « Je déclare la guerre des pouces », « Je déclare la guerre des pouces ouverte » ou bien « Un, deux, trois, bras de fer chinois ». On dit la phrase qui marque le début de partie syllabe par syllabe en posant son pouce en premier sur l'index de l'adversaire au niveau du métacarpe puis sur le nôtre, puis sur l'index adverse, etc. Le gagnant est celui qui réussi à coincer le pouce de son ou ses opposants sous son propre doigt opposable.

Il faut coincer le pouce adverse et avoir le temps de dire « Un, deux, trois, bras de fer chinois » (soit entre 2 et 4 secondes) pour être déclaré vainqueur.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Les premières compétitions de combats de pouces voient le jour dans les confréries étudiantes de Nord-Est de la France. Ces combats, dans un premier temps informels, attirent de plus en plus de public chaque année. Certains combattants s'illustrent par leur courage et leur ténacité. Le plus célèbre, David A. allias "le bulldozer du 54", a ainsi remporté 4 fois de suite (avec le même pouce) le championnat interrégional de Bras de fer chinois/ Combat de pouces.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :