Dab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec DAB.
Un groupe d'adolescents effectuant un dab.

Le dab est un mouvement chorégraphique où le danseur place simultanément son visage dans le pli du coude, tout en pointant le ciel dans la direction opposée avec les deux bras parallèles. Ce mouvement a été popularisé par la musique hip-hop à la fin de l'année 2015 et au début de l'année 2016.

Origines[modifier | modifier le code]

Le dab fut inventé par le joueur de basket Dee Brown en 1991. En effet, ce joueur de l’équipe des Celtics de Boston réalisa le premier ce mouvement, appelé a l'époque le "no look" dunk lors du NBA Slam dunk contest de 1991[1].

Pourtant selon certains, le dab puise ses origines à Atlanta[2], scène du hip-hop, malgré quelques désaccords. Les artistes initiateurs peuvent être Skippa Da Flippa, Peewee Longway (en) et Migos selon ce que rapporte le Sports Illustrated.

Le dab a été popularisé grâce à certains sportifs qui « dabbaient » pour célébrer leurs victoires, en particulier Cam Newton, le quarterback des Carolina Panthers. Jeremy Hills reproduit le mouvement lors de la première journée de NFL après son touchdown contre les Oakland Raiders. LeBron James y va aussi de son «dabbing» à l'échauffement. En Europe il est popularisé par l'intermédiaire de footballeurs comme Romelu Lukaku, Jordon Ibe, Nathaniel Clyne ou Paul Pogba[2]. La mode dépasse les terrains de sport. Outre les stars de la musique comme Rihanna ou Kendrick Lamar, Tom Hanks s'est également fait filmer le nez dans le coude, mais aussi la candidate aux primaires démocrate Hilary Clinton.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Ryan Van Dusen, « Dee Brown - 1991 NBA Slam Dunk Contest (Champion) », (consulté le 14 juillet 2017)
  2. a et b « Les origines du dab, la célébration de Paul Pogba », sur lequipe.fr, (consulté le 13 avril 2016)